La santé et le bien-être de l'enfant sont la chose la plus importante pour les parents aimants, alors ils protègent leur enfant de diverses maladies avec une diligence incroyable. Mais, malheureusement, tout n'est pas en leur pouvoir.

Parfois, des enfants d'âges différents développent des phoques derrière les oreilles, ce qui provoque une réelle anxiété chez les mamans et les papas qui essaient de faire quelque chose tout de suite. Ensuite, nous découvrirons les points suivants: une bosse derrière l'oreille de l'enfant: qu'est-ce que c'est, pourquoi se forme-t-elle et cela vaut-il la peine de s'inquiéter.

Comment apparaît une bosse derrière l'oreille d'un enfant?

Une bosse derrière l'oreille ou une bosse est généralement une masse ronde qui apparaît principalement en raison d'un ganglion lymphatique élargi dans le cou. Un phénomène similaire se produit à la suite d'une inflammation, qui s'est déjà propagée dans le corps et commence à attaquer ses systèmes les plus vulnérables..

En règle générale, la bosse qui apparaît ne cause pas de douleur et n'est pas dangereuse pour la santé du bébé. Une telle balle derrière l'oreille doit être dense, mobile et doit être clairement ressentie lors de la palpation.

Important! Si l'éducation ne réussit pas et ne diminue pas chez un enfant en quelques jours, vous devez absolument consulter un médecin..

Cependant, il existe un certain nombre d'autres facteurs qui provoquent l'apparition d'un tel sceau derrière l'oreille, et dans chaque situation individuelle, les symptômes sont remarquablement différents. Dans toutes les circonstances, les parents doivent surveiller de près le néoplasme..

Ainsi, à un stade précoce, la bosse peut ne pas se montrer d'aucune façon et ne pas déranger. Cependant, certains signes, même avec une forme non dangereuse, sont toujours là. Ceux-ci inclus:

  • apparence visuelle d'une bosse;
  • délimitation claire des frontières;
  • la douleur au toucher n'est pas observée;
  • manque d'inconfort.

Dans certains cas, le processus prend une nature négative du cours, dans laquelle la suppuration peut commencer. Dans ce cas, l'ajout de tels symptômes est noté:

  1. Rougeur du néoplasme.
  2. Développement de poches.
  3. Augmenter en taille.
  4. Douleur au toucher.
  5. Brûlures et démangeaisons dans la région parotidienne.
  6. Accumulation de liquide dans le joint.
  7. Mal de crâne.
  8. Augmentation de la température corporelle.

Attention! Si vous n'emmenez pas l'enfant chez le médecin à temps, le sceau peut changer, tandis que les symptômes qui l'accompagnent changent également: la formation devient solide et sa mobilité disparaît.

Causes de l'apparition d'une bosse derrière l'oreille

Si une petite formation apparaît derrière l'oreille de l'enfant, cela peut indiquer le développement de diverses maladies. Beaucoup d'entre eux ne sont pas sans danger pour le bébé..

En règle générale, l'apparence du sceau et sa taille (des photos de bosses derrière l'oreille de diverses étiologies sont présentées dans ce matériel ci-dessous) dépend du facteur qui a causé sa manifestation.

Donc, plus loin, nous examinerons de plus près les sources principales de la manifestation d'une bosse sur la tête derrière l'oreille chez un enfant.

Lymphadénite

S'il y a une bosse près de l'oreille, la première chose à penser est l'inflammation des ganglions lymphatiques, qui se développe dans le contexte d'un affaiblissement des fonctions de protection du corps.

Il peut apparaître à n'importe quel moment saisonnier de l'année et il n'est pas toujours possible de le remarquer immédiatement. Chez les nourrissons, la bosse derrière l'oreille n'est généralement pas visible, car les ganglions lymphatiques sont mal ressentis.

Très souvent, une telle inflammation est une conséquence de maladies infectieuses..

Dans une telle situation, le bébé peut se plaindre de douleurs près de l'oreille, mais il y a parfois des cas d'inflammation indolore..

Oreillons

Avec cette pathologie infectieuse, les glandes salivaires parotides deviennent enflammées, ce qui entraîne l'apparition d'une bosse sous l'oreille sur le cou.

Le gonflement caractéristique apparaît sur les lobes d'oreille, les joues, le cou, tandis que le bébé malade se plaindra de douleur en avalant et pourra refuser complètement de manger.

Si vous soupçonnez le développement de cette pathologie, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Référence. Les oreillons ou «oreillons» sont une maladie très dangereuse, car si vous ne demandez pas d'aide médicale à temps ou si vous ne suivez pas les recommandations du médecin, des complications dangereuses pour la vie et la santé se développent souvent.

Processus inflammatoire dans l'oreille

Si l'on note l'apparition d'une masse d'un seul côté, c'est un signe du développement d'une inflammation de l'oreille moyenne ou d'une dermatite.

Après une otite moyenne, la taille des ganglions lymphatiques augmente progressivement, puis diminue rapidement.

Dans ce cas, aucun traitement spécial de la bosse n'est nécessaire, cependant, une consultation spécialisée ne fera pas de mal.

Cela est nécessaire pour s'assurer que tout est en ordre, sinon c'est une chance de commencer le traitement de la pathologie émergente à temps.

Athérome et lipome

Ces pathologies se caractérisent par l'apparition d'une bosse dure, généralement située sous la peau sur l'os..

L'athérome est une tumeur bénigne de la peau ou de la racine des cheveux remplie de sécrétions. Au cours du fonctionnement normal, la sécrétion des glandes sébacées est excrétée par les canaux..

Si le canal est bloqué, le liquide s'accumule et la taille de la capsule augmente. Lorsque des agents pathogènes pénètrent, la formation de masses purulentes se produit. Ce phénomène est traité à l'aide de la chirurgie.

Le lipome (wen) est une tumeur bénigne provenant du tissu adipeux. Lorsqu'il est pressé, son mouvement se fait sentir sous la peau. Cela ne présente pas de danger pour l'enfant, cependant, si une augmentation de taille se produit, alors qu'un inconfort est observé, il est supprimé.

Fistule auriculaire

Une fistule est un canal étroit qui va du cartilage près de l'oreille au cou.

La pathologie se manifeste in utero en raison d'un développement fœtal altéré.

Il est visible immédiatement après la naissance, et il augmente lentement, sans apporter d'inconfort.

Si une inflammation de la fistule se produit, une grosse bosse rouge se forme près de l'oreille.

Le traitement dans une situation similaire est effectué avec des antibiotiques pour soulager l'inflammation, après quoi la fistule est enlevée chirurgicalement.

Kyste

Le développement d'un kyste peut provoquer l'apparition d'un phoque près de l'oreille, qui deviendra par la suite enflammé et infecté..

Souvent, un kyste se développe à la suite d'anomalies dans le développement du fœtus.

Dans cette situation, si le néoplasme est devenu dense et immobile, cela signifie l'apparition de cellules conjonctives, c'est-à-dire que les propriétés de la sécrétion sécrétée des glandes sébacées ont changé.

Avec de bonnes fonctions de protection chez le bébé, une telle bosse après la suppuration s'ouvrira d'elle-même.

Docteur Komarovsky à propos d'une bosse derrière l'oreille d'un enfant

L'avis du célèbre pédiatre E.O. Komarovsky à propos de l'apparition d'un phoque chez un enfant près de l'oreille est tout à fait sans ambiguïté. Ainsi, selon ses mots, un tel phénomène chez les enfants se produit le plus souvent en raison d'une inflammation des ganglions lymphatiques.

Les ganglions lymphatiques sont considérés comme des gardes-frontières du système immunitaire du corps et, en règle générale, s'élargissent près du site d'infection. Il n'y a rien de terrible là-dedans.

Ce phénomène peut se produire assez souvent, car les enfants sont sensibles à diverses maladies virales et infectieuses en raison de l'immaturité du système immunitaire du corps..

Référence. L'enfant doit être montré à un spécialiste si le ganglion lymphatique est élargi dans les 5 jours.

Conclusion

En résumé, nous pouvons dire que l'apparition d'une bosse derrière l'oreille chez un enfant peut provoquer une variété de facteurs, dont le principal est l'inflammation des ganglions lymphatiques. Les parents doivent surveiller de près cette éducation et consulter un médecin en cas de douleur..

Nous vous proposons également de vous familiariser avec des informations sur la façon de retirer la balle dans le lobe de l'oreille.

Bosse près de l'oreille sur la pommette

Toutes les formations sur le visage deviennent une source de fort inconfort émotionnel, et certaines entraînent également des souffrances physiques. Face à un tel problème, vous ne devez pas essayer d'en trouver vous-même la source. Pourquoi une bosse est apparue près de l'oreille sur le visage et ce que c'est, seul le médecin dira.

Causes et mécanismes

Si un patient se présente à un rendez-vous avec des plaintes de formation étrangère survenues dans la zone parotidienne, la probabilité de plusieurs conditions doit être considérée. On peut parler d'un processus inflammatoire, prolifératif, allergique ou de dommages mécaniques. Sur la base des résultats du diagnostic, la source du compactage est:

  • Furoncle.
  • Lymphadénite.
  • Sialoadénite.
  • Mastoïdite.
  • Lipome ou athérome.
  • Blessures et piqûres d'insectes.
  • Tumeurs malignes.

Chaque condition nécessite une attention et une détection rapide. Et cela n'est pas seulement dû à l'aspect esthétique, car certaines maladies peuvent entraîner des complications dangereuses.

Symptômes

Une «bosse» ou une «balle» près de l'oreille est certainement un terme non médical. Ces mots s'entendent comme une éducation volumétrique dont la nature reste à clarifier. Et pour clarifier le processus pathologique, le médecin doit procéder à un examen clinique: entretien, examen, palpation.

Furoncle

Une bosse sur la pommette près de l'oreille peut être une ébullition. Il s'agit d'une inflammation purulente aiguë du follicule pileux. Au début, cela ressemble à un petit foyer d'infiltration avec les manifestations suivantes:

  • Rougeur.
  • Gonflement.
  • Douleur.

De plus, le furoncle prend une apparence en forme de cône et une tige nécrotique commence à y mûrir. Un processus similaire s'accompagne d'une augmentation des symptômes locaux. La douleur devient plus intense, peut être donnée à l'oreille ou à l'œil. Avec une inflammation sévère, la température augmente, des signes d'intoxication apparaissent.

Au sommet du gonflement, une tache jaune se forme rapidement - ce pus accumulé a tendance à sortir. La percée de l'ébullition est marquée par la libération de contenus verdâtres avec des masses nécrotiques, ce qui conduit à une amélioration de l'état général et à une diminution des symptômes inflammatoires. Pendant la période de guérison, la plaie est remplie de tissu granuleux et une petite cicatrice reste à la surface.

Un furoncle est la première cause de gonflement douloureux, localisé près de l'oreillette. Il est dangereux avec des complications purulentes sous forme d'abcès, de phlegmon, voire de thrombose et de méningite..

Lymphadénite

Lorsque les ganglions lymphatiques sont impliqués dans le processus inflammatoire, un gonflement se forme également. Le plus souvent, cela se produit dans le coin de la mâchoire inférieure, devant ou derrière l'oreille. Les ganglions lymphatiques réagissent à tout processus inflammatoire dans le domaine de leur activité fonctionnelle: otite moyenne et mastoïdite, amygdalite, parodontite, sinusite, infections cutanées, etc..

Les symptômes de la lymphadénite sont principalement de nature locale. Ceux-ci incluent les signes habituels d'inflammation sous forme de gonflement, de rougeur et de douleur. Les ganglions lymphatiques affectés augmentent de taille, la peau au-dessus d'eux devient plus chaude. Dans un processus purulent aigu, un abcès se forme dans l'épaisseur du tissu, ce qui entraîne une augmentation des symptômes locaux et une détérioration de l'état général.

Sialoadénite

Les glandes parotides deviennent assez souvent enflammées, ce qui rend impossible d'exclure complètement la sialoadénite. Dans de tels cas, un sceau apparaît, qui devient sensible à la palpation et s'accompagne de douleur. Ces derniers s'intensifient avec les mouvements:

  • Mastication.
  • Ouvrir la bouche (parler, bâiller).
  • Tourner la tête.

La douleur est donnée à l'oreille, à la mâchoire inférieure, à la tempe. La fonction de la glande salivaire est également altérée, ce qui se manifeste par une hyposalivation (diminution de la sécrétion) et l'apparition d'inclusions pathologiques (mucus, pus, flocons). La sialoadénite aiguë s'accompagne de fièvre et d'une altération du bien-être général. À la palpation, la glande est dense, avec suppuration au centre du gonflement, une fluctuation (tremblement) est déterminée. Une évolution compliquée de la maladie est dite avec formation d'abcès, apparition de fistules ou sténose des canaux salivaires.

Mastoïdite

Un gonflement derrière l'oreillette peut indiquer une mastoïdite. Il s'agit d'un processus inflammatoire qui affecte la grotte (antrum) et les cellules du processus mastoïde de l'os temporal. Elle est caractérisée par des douleurs (y compris des douleurs auriculaires), un gonflement et une sensibilité de la peau. Les signes supplémentaires de pathologie comprennent:

  • Maux de tête.
  • Fièvre.
  • Perte d'audition.
  • Décharge des oreilles.

Il peut également y avoir une saillie antérieure de l'oreillette et, vue dans le conduit auditif, le pus est visible. Ce dernier peut percer la peau avec le développement d'un abcès. Cela conduit à une augmentation de l'enflure, de la rougeur et de la douleur..

Le développement de la mastoïdite s'accompagne de signes d'inflammation, d'une altération de la fonction auditive et d'une détérioration de l'état général.

Lipome ou athérome

Une boule indolore devant les oreilles se retrouve dans les lésions bénignes comme le lipome ou l'athérome. La graisse est localisée sous la peau, n'y est pas soudée, a une consistance élastique. Sa taille est généralement petite, donc elle n'apporte pas d'inconfort subjectif (en plus d'esthétique).

L'athérome se forme dans les cas où il y a un blocage du canal de la glande sébacée. Le secret s'accumule, étirant les parois, ce qui conduit à l'apparition d'un gonflement mobile limité. Si l'athérome devient enflammé, les signes caractéristiques d'une ébullition ou d'un autre processus purulent dans la peau se rejoignent: rougeur, douleur, gonflement, fièvre. Le micro-abcès formé éclate avec l'écoulement de pus et une sécrétion sébacée épaisse.

Blessures et piqûres d'insectes

L'enflure d'origine traumatique sera renversée. Elle survient après des lésions tissulaires mécaniques (plus souvent des ecchymoses) et s'accompagne de douleurs, d'écorchures et d'hématomes. Une épistaxis peut également survenir et, lors de blessures graves, les patients s'inquiètent des vertiges, des acouphènes, des maux de tête.

Les piqûres d'insectes sont considérées comme une situation courante, mais il est nécessaire d'exclure une réaction allergique ou des conséquences infectieuses (ehrlichiose, borréliose, paludisme, encéphalite à tiques). Si nous parlons de signes d'hypersensibilité, par exemple après une piqûre d'abeille, alors, avec un gonflement et une rougeur locaux, l'urticaire et les démangeaisons vont déranger. Des conséquences plus négatives sont probables, par exemple, l'œdème de Quincke, le bronchospasme, l'anaphylaxie.

Tumeurs malignes

Parfois, une bosse près de l'oreille doit être considérée comme un processus malin. Le cancer de la peau peut se manifester de différentes manières:

  • Verrue grumeleuse.
  • Tache pigmentée.
  • Sceau floconneux.
  • Plaque en croûte.
  • Un ulcère avec une décharge nauséabonde.

Un néoplasme malin se caractérise par une croissance intensive, des limites floues, une adhérence aux tissus sous-jacents et une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux. Si le cancer se répand, des douleurs et des signes d'intoxication apparaissent: faiblesse, émaciation, pâleur, perte d'appétit, fièvre légère. Si des métastases coupées apparaissent, la fonction des organes affectés est également altérée..

Lorsqu'une bosse apparaît, la probabilité d'une oncologie doit être exclue. C'est peut-être la situation la plus dangereuse évoquée ci-dessus..

Diagnostics supplémentaires

Pour clarifier la nature de la pathologie, le médecin aura besoin de recherches supplémentaires. Chaque situation est individuelle et, par conséquent, la gamme des procédures de diagnostic différera. En fonction de la situation clinique, les actions suivantes peuvent être effectuées:

  • Analyse générale du sang et de l'urine.
  • Tests biochimiques (indicateurs de phase aiguë, anticorps contre les infections, okomarqueurs).
  • Analyse des écoulements pathologiques (cytologie, culture).
  • Tests allergiques.
  • Biopsie avec histologie.
  • Otoscopie.
  • Radiographie (tomographie) du crâne.

Les résultats diagnostiques sont étayés par la consultation de spécialistes concernés (ORL, chirurgien, oncologue, allergologue). Sur la base d'une évaluation complète du processus pathologique et de l'état du patient, une conclusion finale est tirée. Le diagnostic permet déjà de réaliser le traitement approprié. Et, en se souvenant de la probabilité d'une pathologie dangereuse, il est préférable de commencer le traitement le plus tôt possible.

L'enfant a une boule derrière l'oreille - ce que cela peut être et comment se débarrasser de l'éducation?

De quoi peut parler une bosse derrière l'oreille d'un enfant? Ce phénomène peut avoir de nombreuses raisons - de totalement inoffensif à très dangereux pour la santé des enfants, nécessitant un traitement immédiat. Quels que soient les facteurs qui ont conduit à la formation d'un phoque derrière l'oreille, le bébé doit être montré au médecin. Dans certains cas, l'ignorance de la masse peut entraîner le développement de complications graves, pouvant aller jusqu'à la mort..

Bosse derrière l'oreille - guérit ou disparaîtra d'elle-même?

Les experts ne recommandent catégoriquement pas d'ignorer ou d'essayer de traiter indépendamment la bosse derrière l'oreille chez les nourrissons et les enfants plus âgés. Un tel sceau peut être le signe d'un processus pathologique dangereux dans le corps de l'enfant. Il est préférable de passer du temps à découvrir l'origine de cette formation que plus tard, en risquant la santé et la vie de l'enfant, pendant longtemps et en essayant douloureusement d'éliminer la bosse.

Étant donné que le corps des nouveau-nés et des bébés est très sensible, ils souffrent principalement des effets de divers facteurs négatifs. Pour cette raison, les jeunes bébés doivent en particulier prendre des mesures pour éliminer certains processus pathologiques se produisant dans les organes et systèmes internes. L'enfant doit être montré immédiatement à un médecin si:

Les parents doivent se rappeler qu'ils sont responsables de la santé de leur enfant. Souvent, la vie du bébé dépend directement de l'opportunité de prendre des mesures thérapeutiques..

Raisons possibles de l'apparence de l'éducation

Si vous sentez une formation solide derrière l'oreille de votre enfant, pas de panique, dans la plupart des cas ce phénomène ne menace pas la vie du bébé. Cependant, dans tous les cas, une consultation médicale est nécessaire. Dans ce cas, peu importe si une petite ou une grosse bosse s'est formée sur l'os près de l'oreille, une ou deux, que le bébé éprouve ou non de la douleur en appuyant sur le joint. Ce n'est qu'après avoir découvert la raison de la survenue d'une telle éducation que le médecin décidera s'il est nécessaire de prendre des mesures thérapeutiques..

Lymphadénite (inflammation des ganglions lymphatiques)

L'inflammation des ganglions lymphatiques est l'une des causes les plus fréquentes du développement d'une bosse chez les enfants (nous vous recommandons de lire: que faire si une bosse s'est formée sur le front de l'enfant après un coup?). Une augmentation des ganglions lymphatiques est facilitée par une diminution des défenses de l'organisme. Dans le même temps, l'immunité ne diminue pas toujours avec le début de la saison froide, ce phénomène peut être observé chez les enfants même en été par temps chaud..

Dans la plupart des cas, les ganglions lymphatiques enflés ne sont pas douloureux pour l'enfant, ils sont donc difficiles à détecter. Les phoques derrière les oreilles sont presque invisibles chez les nourrissons de la période néonatale, car chez les bébés de cet âge, les ganglions lymphatiques sont très mal ressentis.

Le plus souvent, une augmentation des ganglions lymphatiques se produit à la suite du développement de processus pathologiques dans le corps, en particulier l'étiologie infectieuse, tels que:

  • maladies de la cavité buccale et des dents - pharyngite, gomboil, caries (nous recommandons de lire: gomme gomme chez un enfant: pourquoi se développe-t-elle chez les enfants et quelles sont les méthodes de traitement à domicile?);
  • inflammation du système auditif - la trompe d'Eustache, l'oreille;
  • les infections fongiques;
  • pathologies infectieuses - diphtérie, toxoplasmose, VIH, tuberculose;
  • maladies respiratoires - amygdalite, laryngite, grippe, infection à adénovirus et rhinovirus.

Athérome, lipome, fibrome

Ce phénomène peut également indiquer une prolifération tissulaire bénigne: athérome, lipome ou fibrome. Ils diffèrent des néoplasmes malins par un certain nombre de signes:

  • se déplacer librement sous la peau lors de la palpation;
  • avoir une cohérence dense et des contours clairs;
  • ne provoque pas de sensations douloureuses au toucher.

L'athérome est formé à la suite d'un blocage du canal de la glande sébacée. Le plus souvent, ces kystes apparaissent sur les zones velues du corps, en particulier sur la tête et le cou. La formation est éliminée au laser, dissection et décorticage subséquent, ainsi que la mise en œuvre de deux coupes de bordure et tirage avec des ciseaux. Un tel néoplasme au fil du temps peut dégénérer en une tumeur maligne..

Le lipome, ou le soi-disant wen, apparaît sur les zones du corps avec peu de tissu adipeux. Les cas de sa transformation en cancer ne sont pas connus de la médecine, il ne nécessite donc pas d'élimination obligatoire. Seuls les types de lipomes qui se trouvent dans des endroits soumis à un frottement constant sont sujets à l'élimination..

L'excès de tissu conjonctif fibreux est appelé fibrome. Sa transformation en une formation cancéreuse est pratiquement impossible, surtout si elle est localisée sur la peau. La renaissance, en règle générale, n'affecte que les types de compactage situés sur les muqueuses..

Oreillons (oreillons)

Cette maladie se caractérise par une inflammation des glandes salivaires, qui se manifeste sous la forme d'une petite boule près de l'oreille (voir aussi: un enfant a des cônes en forme de boules à l'arrière de la tête sous la peau: qu'est-ce que c'est et pour quelles raisons auraient-ils pu se former?). Par la suite, les lobes de l'oreille et les joues gonflent. En plus de ces signes, des symptômes supplémentaires sont caractéristiques des oreillons:

  • fortes sensations douloureuses en avalant et en mâchant des aliments;
  • syndrome hyperthermique;
  • douleur musculaire;
  • migraine;
  • frissons fébriles;
  • refus de manger;
  • dessèchement des glandes salivaires;
  • inflammation des testicules chez les garçons.

Si un bébé présente ces symptômes, vous devez immédiatement appeler un médecin. Cette maladie ne peut pas être traitée à domicile. La thérapie dans ce cas implique l'isolement complet du patient malade. Étant donné que la médecine moderne ne dispose pas de méthodes spécifiques pour se débarrasser des oreillons, l'objectif principal poursuivi dans le traitement de la maladie est de prévenir le développement de complications sous forme de lésions du système digestif, d'inflammation des organes génitaux et de perte de la fonction reproductrice (nous recommandons de lire: oreillons chez les enfants: symptômes, possible causes et traitement).

Fistule congénitale de la région parotidienne chez un nouveau-né et un bébé

Cette formation est congénitale et se retrouve chez les enfants pendant la période néonatale. Une fistule est un canal étroit, dont une extrémité est située près du cartilage de l'oreillette, l'autre peut être située sur le cou, dans l'oreille moyenne ou dans la cavité buccale. En expansion progressive, un tel néoplasme ne provoque pas de sensations douloureuses chez les nouveau-nés. Cependant, pendant l'inflammation, il devient très rouge et enflé. Dans ce cas, la fistule devient assez sensible.

Kyste au cou

Si le kyste devient enflammé et commence à s'infecter, un tubercule apparaît à sa place. Souvent, la formation qui s'est produite dans la région derrière l'oreille est le résultat d'une anomalie dans le développement des organes internes et des systèmes du fœtus pendant la période prénatale. La compaction et le manque de mobilité du kyste indiquent la formation de tissu conjonctif, c'est-à-dire un changement dans la structure des glandes sébacées. Si le bébé a une forte immunité, cette formation disparaîtra d'elle-même sans manipulations chirurgicales..

Masse à la suite d'une blessure

Un tubercule dans la région derrière l'oreille d'un bébé peut être le résultat d'une blessure mécanique subie à la fois lors du passage dans le canal génital et après la naissance. Lorsqu'ils sont frappés ou contusionnés, les tissus mous gonflent, ce qui provoque la formation d'un phoque, puis des bosses. Dans certains cas, ce phénomène peut être causé par le perçage des lobes d'oreille ou l'installation de tunnels dans ceux-ci, ce qui se produit le plus souvent à l'adolescence (nous vous recommandons de lire: comment traiter les oreilles après un perçage chez les enfants à la maison?). Dans ce dernier cas, il est possible d'éliminer le tissu guéri uniquement à l'aide de procédures chirurgicales..

Les phénomènes énumérés ne constituent pas une menace pour la vie et la santé des enfants et n'impliquent donc pas l'adoption de mesures spéciales. Cependant, ils nécessitent une attention impérative. Lors du changement de couleur et de structure, il est recommandé de consulter un médecin - cela peut indiquer qu'une blessure mécanique a lancé un processus pathologique dans le corps d'un enfant.

Laissez le médecin faire le diagnostic!

Si une bosse se trouve derrière l'oreille d'un enfant, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même. Un plan de thérapie est élaboré par un médecin uniquement après avoir découvert le facteur qui a provoqué son apparition. Les procédures suivantes sont utilisées comme mesures de diagnostic:

  • diagnostic physique utilisant un examen visuel du néoplasme;
  • test sanguin clinique;
  • biopsie des ganglions lymphatiques;
  • procédure échographique.

De plus, le médecin peut prescrire une tomographie et une radiographie pour un petit patient. Pour clarifier le diagnostic, la consultation de spécialistes restreints peut être nécessaire.

Causes et traitement d'une bosse derrière l'oreille chez un enfant

La bosse derrière l'oreille est une formation ronde qui se produit à la suite du processus inflammatoire dans le corps. La cause la plus fréquente d'une bosse chez un enfant est le gonflement des ganglions lymphatiques dans le cou. Le Dr Komarovsky confirme cette hypothèse. Mais il y a d'autres raisons à l'apparition de la maladie, il est donc nécessaire de faire attention au nombre de cônes, à leur couleur et à leur structure, aux lieux de localisation.

Avec une augmentation des ganglions lymphatiques, la bosse ressemble à une boule, mais elle est assez douce au toucher. Dans ce cas, l'enfant ne s'inquiète de rien. Si le bébé se plaint de douleurs, une consultation pédiatre est nécessaire. Le traitement ne sera prescrit qu'après examen.

  1. Causes de l'apparition d'une bosse derrière l'oreille
  2. Pathologies infectieuses
  3. Tumeurs bénignes
  4. Fistule auriculaire
  5. Que faire lorsqu'une bosse apparaît
  6. Traitement de la bosse derrière l'oreille
  7. Thérapie de la fistule auriculaire
  8. Remèdes populaires
  9. L'opinion de Komarovsky

Causes de l'apparition d'une bosse derrière l'oreille

La cause la plus fréquente d'une bosse derrière l'oreille chez un enfant est un ganglion lymphatique hypertrophié ou enflammé. Vous devez comprendre la différence entre les deux..

Dans le contexte d'une diminution de l'immunité, une inflammation des ganglions lymphatiques ou une lymphadénite peut survenir. Cela s'accompagne de l'apparition d'une bosse derrière l'oreille ou sur la mâchoire. Le processus inflammatoire se manifeste en raison de maladies infectieuses, tandis que le bébé peut ressentir une douleur près de l'oreille, derrière laquelle une bosse s'est formée.

Dans certains cas, l'inflammation est indolore, la formation ne fait pas mal ni ne démange. La tâche des ganglions lymphatiques est de protéger les organes ORL des microorganismes pathogènes. Dans ce cas, le compactage se produit en raison de l'accumulation de cellules dans les organes qui piègent les virus et les bactéries..

Les maladies qui provoquent une inflammation des ganglions lymphatiques comprennent:

  • les maladies fongiques;
  • Maladie de Gaucher, Niemann-Pick;
  • dommages aux dents et à la cavité buccale (caries, pharyngite, flux, amygdalite);
  • maladie des griffes du chat;
  • leucémie;
  • la mononucléose;
  • maladies respiratoires (ARVI, grippe, laryngite et amygdalite);
  • lymphangite;
  • le lupus érythémateux disséminé;
  • érysipèle du tissu adipeux;
  • rougeole;
  • infections (tuberculose, diphtérie, VIH, SIDA, toxoplasmose);
  • inflammation des organes auditifs (furoncle, eustachite).

Si une bosse apparaît d'un côté, cela peut également être le signe d'un processus inflammatoire naissant dans la cavité de l'oreille moyenne. Une otite moyenne aiguë survient dans le contexte d'un rhume. Dans ce cas, avec la formation d'une bosse derrière l'oreille, une légère sensation de picotement est ressentie..

Une bosse derrière les oreilles d'un bébé

Une ou deux petites bosses à proximité indiquent des ganglions lymphatiques hypertrophiés. Elle est causée par une infection antérieure, une immunité affaiblie. Le phoque formé est difficile à remarquer et chez le bébé, il n'est pas visible, car les nœuds sont très mal ressentis. Ceci est souvent diagnostiqué non seulement chez les nouveau-nés, mais aussi chez les enfants d'un an. L'élargissement des ganglions lymphatiques à cet âge est une conséquence de la réaction du corps à la croissance des dents. Il y a une sortie de lymphe dans les ganglions lymphatiques parotidiens, qui augmentent ensuite en taille.

Le reste des raisons du développement de la pathologie comprennent:

  • infections (oreillons, varicelle);
  • tumeurs de nature bénigne (athérome, lipome, hémangiome);
  • fistule auriculaire.

Pathologies infectieuses

Les "oreillons", ou oreillons, sont une maladie infectieuse qui se propage dans l'air et au contact d'objets (des gouttes de mucus restent sur les jouets, les vêtements, les meubles). Les oreillons sont connus pour leurs complications sanitaires dangereuses et sont à l'origine de la bosse sous l'oreille sur le cou. À un stade précoce, à la palpation, une balle est ressentie près de l'oreillette, qui résulte de lésions des glandes parotides. Les oreillons s'accompagnent d'une inflammation et d'une hypertrophie des glandes salivaires.

Le gonflement se propage à d'autres zones, provoquant un gonflement d'un côté du visage. L'œdème se forme:

  • sur le cou;
  • sur les lobes d'oreille;
  • sur les pommettes;
  • sur les joues.

Avec les oreillons, en plus de la bosse derrière l'oreille, il y a un gonflement à d'autres endroits

Avec les oreillons, la formation fait mal en avalant, c'est pourquoi l'enfant perd du poids, car il refuse de manger. Le tubercule derrière l'oreille apparaît lorsqu'il est vacciné contre les oreillons. En plus des manifestations externes, vous pouvez déterminer la pathologie chez un enfant par les symptômes qui l'accompagnent:

  • orchite (inflammation des testicules chez les garçons);
  • douleur lors de la mastication et de la déglutition;
  • bouche sèche;
  • frissons et fièvre;
  • manque d'appétit;
  • maux de tête et douleurs musculaires.

Des bosses derrière les oreilles d'un enfant peuvent se former comme une complication de la varicelle. En effet, le système lymphatique propage l'agent pathogène dans le sang. Les virus détruisent les couches supérieures de la peau et produisent des bulles de liquide libéré lors de l'inflammation.

Les virus s'accumulent dans les ganglions lymphatiques et un œdème tissulaire est observé. Le bébé ressent de la douleur en touchant les bosses près des oreilles.

Tumeurs bénignes

Si une bosse dure a sauté, cela indique un athérome - un petit kyste, semblable à une balle, dont la peau devient bleue. Cette tumeur bénigne se trouve sur l'os. Le kyste provoque l'apparition d'un phoque près de l'oreille, qui devient alors enflammé et purulent. Le sceau est rempli de contenu.

L'athérome se forme en raison du blocage des canaux, ce qui interfère avec l'élimination normale de la sécrétion des glandes sébacées. Lorsque les bactéries entrent dans ce processus, une masse purulente se forme. La pathologie est souvent diagnostiquée chez les nourrissons en raison d'une déviation du développement intra-utérin.

Le tissu adipeux, ou lipome, à l'arrière de l'oreille est une tumeur bénigne qui se forme à partir du tissu adipeux. Lorsque vous appuyez sur le sceau qui apparaît, vous pouvez sentir son mouvement sous la peau. Si une bosse molle mobile de forme ovale ou ronde avec des limites claires apparaît et que l'enfant ne ressent pas de douleur à la palpation, il s'agit d'un lipome.

D'autres symptômes accompagnent un lipome infecté. Avec ce type de maladie, les éléments suivants sont observés:

  • gonflement;
  • suppuration;
  • rougeur.

L'hémangiome infantile est un type de tumeur chez les nourrissons, caractérisé par la fusion des vaisseaux sanguins les uns avec les autres. La pathologie survient dès les premiers jours de la vie d'un enfant et peut se transformer en une tumeur maligne. La bosse est de couleur rouge et peut être dure ou molle. L'hémangiome se caractérise par une croissance rapide et des lésions des tissus voisins.

Fistule auriculaire

Un bébé a une fistule auriculaire. Ce processus pathologique se développe en raison du développement anormal du fœtus dans l'utérus. Une fistule est un canal étroit qui monte jusqu'au cou à partir du cartilage près de l'oreille. La maladie devient perceptible dès les premiers jours de la naissance du bébé..

Augmentant progressivement sa taille, la fistule n'apporte pas d'inconfort. Si une grosse masse rouge se forme près de l'oreille, cela indique une inflammation de la masse. Les fistules sur la tête près de l'oreille ressemblent à de petites formations, il ne devrait y avoir aucune douleur en appuyant dessus.

Certaines maladies sont courantes chez les nourrissons et les enfants d'un an. La différence est que les maladies causées par une malformation congénitale de la croissance intra-utérine apparaissent comme une bosse derrière l'oreille immédiatement après la naissance..

Que faire lorsqu'une bosse apparaît

Tout d'abord, l'enfant doit être montré au pédiatre. Après l'examen, le médecin déterminera s'il vaut la peine d'emmener le bébé chez un médecin spécialisé: chirurgien, ORL, spécialiste des maladies infectieuses. Il ne faut pas oublier que la prise de tout médicament par un enfant doit d'abord être discutée avec un médecin. Il en va de même pour l'utilisation de remèdes à base de plantes médicinales, remèdes populaires pouvant provoquer une réaction allergique chez les enfants..

Traitement de la bosse derrière l'oreille

Les ganglions lymphatiques hypertrophiés ne nécessitent pas de traitement spécial. La bosse derrière l'oreille de l'enfant disparaît d'elle-même après 1 à 2 mois. S'il y a une inflammation des ganglions lymphatiques, il est nécessaire de prendre des médicaments antibactériens pour soulager la douleur du groupe:

  • les céphalosporines;
  • les macrolides;
  • pénicillines.

La bosse qui apparaît à la suite de l'inflammation des ganglions lymphatiques disparaîtra après l'élimination de la maladie. Si la cause de l'apparition de la pathologie est les oreillons, pour l'éliminer, il est nécessaire de limiter le contact avec les autres pendant 9 jours. Il n'y a pas de remède pour les "oreillons", le repos au lit et un régime spécial sont indiqués. La bosse s'atténuera après la récupération.

Avec la varicelle, les ganglions lymphatiques situés derrière les oreilles, sur le cou et la tête sont les premiers touchés. La maladie chez les enfants disparaît après 10 jours. Après consultation d'un médecin, l'enfant peut se voir prescrire des médicaments appartenant aux groupes pharmacologiques suivants:

  • immunomodulateurs (Viferon, Cycloferon);
  • médicaments antiviraux (Miramistin, Acyclovir);
  • solutions d'huiles essentielles (arbre à thé, calendula, chélidoine);
  • agents antiallergéniques (Fenistil, pommade au zinc, Kalamin et Tsindol).

Se débarrasser d'une bosse derrière l'oreille causée par une tumeur:

  1. Les formations telles que l'athérome ne tolèrent pas l'automédication. Cela conduit à un abcès tissulaire chez le bébé. L'athérome est enlevé avec des ondes radio au stade initial de développement ou avec un laser. Le kyste peut s'ouvrir tout seul après la suppuration si le bébé a une forte immunité.
  2. Les parents doivent s'inquiéter si le lipome commence à grossir et que l'enfant se plaint d'inconfort. Par la suite, la bosse devient un problème cosmétique, qui est éliminé avec un laser. Les lipomes infectés sont une urgence médicale.
  3. L'hémangiome est traité avec du propranolol, un médicament qui agit comme un bêtabloquant. Avant d'utiliser le médicament, vous devez lire la liste des contre-indications pour les enfants.

Thérapie de la fistule auriculaire

Le médecin ouvre la fistule de l'oreille pour libérer le pus accumulé. Pour soulager l'état du patient, les médicaments suivants sont prescrits:

  1. Antiseptiques: Furacilin, Miramistin.
  2. Onguents antimicrobiens: Levomekol.
  3. Solutions de traitement: Chlorhexidine.

Les antibiotiques peuvent être prescrits par un médecin.

La décharge de pus est suspendue jusqu'à la prochaine période d'exacerbation. Pour éviter les rechutes, une chirurgie galvanocaustique et une action laser sont effectuées.

Remèdes populaires

Les remèdes populaires les plus efficaces pour se débarrasser d'une fistule derrière l'oreille sont:

  1. Compresses de millepertuis. Vous avez besoin de 2 cuillères à soupe. l matières premières versez 1,5 verre d'eau et faites bouillir. Laissez infuser, puis prenez un pansement propre ou un coton, humidifiez dans le bouillon préparé et appliquez sur la fistule.
  2. Lotions de momie et d'aloès. Vous devez obtenir du jus d'aloès et faire tremper la momie dans de l'eau jusqu'à ce qu'elle noircisse. Mélangez les liquides résultants. Humidifiez un pansement dans la solution et appliquez sur la fistule de l'oreille.
  3. Pommade à base d'huile, de résine de pin, de goudron et d'aloès. Prenez les ingrédients dans des proportions égales, mélangez et mettez au bain-marie. Chauffer le produit jusqu'à consistance lisse. La pommade préparée est appliquée sur le site de la lésion, enveloppée dans un film et fixée avec un pansement.

L'opinion de Komarovsky

Un médecin doit traiter le processus inflammatoire des ganglions lymphatiques. Komarovsky ne donne aucune recommandation de traitement, cependant, affirme qu'une augmentation des ganglions lymphatiques se produit en tant que réaction du corps à une inflammation du nasopharynx. Une telle maladie n'est pas dangereuse, car le processus de développement de l'immunité se déroule constamment dans le corps des bébés. Le médecin insiste sur le fait que c'est la norme. Pour confirmer l'augmentation des ganglions lymphatiques, vous devez passer un test sanguin clinique (général).

Articles Sur La Leucémie