Les "bosses" sous la peau ne sont pas si rares. Mais les gens se rendent généralement à l'hôpital lorsque l'inflammation, la douleur et la détérioration de l'apparence progressent déjà. Ces formations sont pour la plupart bénignes et peuvent «vivre» sous la peau pendant des années sans causer presque aucun problème à leur «propriétaire». Bien qu'il soit impossible d'exclure à 100% la possibilité de formation maligne, car le processus oncologique est souvent asymptomatique.

Les bosses sous la peau les plus courantes sont les lipomes. Ils apparaissent sur le visage, le cuir chevelu, les bras, le torse. La principale raison du développement de lipomes est une violation des processus métaboliques dans le corps. Il est facile à palper sous la forme de nodules bien mobiles d'un diamètre de 1 à 10 cm, les bords des nodules sont assez clairement définis. Les lipomes apparaissent plus souvent chez les femmes.

Un autre néoplasme, non moins «populaire», est reconnu comme l'athérome, qui se développe après le blocage des glandes sébacées. Sa structure est assez dense, l'athérome est relativement étroitement attaché à la peau. Le diamètre de la formation est de 5 à 40 mm. L'athérome peut souvent rougir, grossir, devenir enflammé et s'infecter (peut-être la décharge de suppuration de l'intérieur).

Autres options pour les formations pinéales:

  • hygroma;
  • fibrome;
  • ganglion lymphatique enflammé
  • etc.

Traitement des «bosses» sous-cutanées

Le traitement de ces formations est une ablation chirurgicale. Une incision est pratiquée dans la peau et la tumeur est retirée avec la capsule. En cas d'élimination de mauvaise qualité, des rechutes sont possibles. Aucune autre méthode d'élimination des formations sous-cutanées - laser, azote liquide, médicaments, etc. - ne pas appliquer.

Lorsque des bosses apparaissent sur les mains sous la peau, il est important de déterminer les causes de leur apparition, qui peuvent provenir de divers facteurs (photos de formations sous-cutanées ci-dessous).

Les causes les plus courantes de l'apparition de formations sous la peau sont les symptômes de maladies ou les conséquences d'une maladie antérieure. Elle peut être causée par: des maladies dermato-vénériennes, dermatologiques, oncologiques et infectieuses.

Une bosse sous la peau - qu'est-ce que c'est et quelles en sont les causes

Les formations sur les mains, comme on le voit sur la photo, peuvent être de différentes tailles et sont situées à la fois sur les articulations et sur les parties molles du bras. Ils peuvent rouler d'un endroit à l'autre sous la peau de la main, ou ils peuvent faire mal lorsqu'ils sont pressés, mais ce sont toutes des formations contenant du liquide (pus, caillots sanguins).

Kyste

S'il s'agit d'un kyste, la formation roulera sous la peau. Les tumeurs de ce type sont très lisses et douces, sous la forme d'une boule ronde. La taille peut varier. Dans cette version, au début, cela ne dérangera pas la personne, cela n'affectera que les caractéristiques esthétiques de la main. Il n'apparaît que sur les zones molles, peut très rarement être placé sur la paume.

Le traitement est le plus souvent effectué sans chirurgie, seule une petite incision est nécessaire à travers laquelle le liquide est expulsé de la masse. Parfois, le kyste peut disparaître de lui-même en quelques semaines..

Mais il y a des moments où elle devient enflammée, alors que la personne ressent de la douleur et de l'inconfort, puis une injection de cortisone est utilisée, puis une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Les principales causes de kystes sur les mains:

Les mains sont ouvertes en été comme en hiver, elles sont donc très sensibles aux facteurs négatifs. Divers problèmes de peau dans cette partie du corps ne sont pas rares et difficiles à cacher. Si des défauts et des signes de maladie apparaissent, il est nécessaire de prendre des mesures, de consulter un médecin ou de les éliminer, si possible, à domicile.

En plus de nombreuses sécheresses, desquamations et rougeurs familières de la peau, il existe un problème plus délicat - une bosse située sur le dos de la main.

Pourquoi une bosse sur la paume de la main est-elle située sous la peau??

De tels défauts peuvent survenir pour diverses raisons. Par exemple, il peut s'agir d'un furoncle ordinaire ou d'un mélanome, dans le pire des cas, il y a une tumeur maligne. Parfois, de tels défauts sur le dos des mains sont associés à une activité professionnelle: les articulations sont constamment dans une position non naturelle, des sels s'y accumulent, en conséquence des phoques se forment. Habituellement, ce processus s'accompagne de douleur..

Une bosse peut survenir en raison de blessures accidentelles, de contusions. Mais le plus souvent, la cause du phoque est l'hygroma. Habituellement, ce dernier se forme dans la région des articulations, si nous parlons des mains, puis sur les poignets, les phalanges des doigts, moins souvent sur les paumes.

L'hygroma est un néoplasme bénin. Son apparition est due au processus inflammatoire dans les tendons. Il se développe et se développe assez lentement et ne cause généralement pas d'inconfort aux premiers stades. Cependant, sa taille peut augmenter considérablement, ce qui entraîne de la douleur..

Si une bosse qui apparaît sur la paume de votre main sous la peau (la photo peut être consultée sur Internet) fait mal et se développe, vous devez d'urgence consulter un médecin.

Les phoques sous la peau peuvent survenir dans un contexte de stress, de tension nerveuse, à la suite d'une infection, d'une inflammation, à la suite de troubles métaboliques. Il est nécessaire de consulter un médecin pour clarifier le diagnostic, identifier la cause et le but du traitement, ainsi que pour exclure la nature oncologique du néoplasme.

Méthodes de traitement

Si le médecin a confirmé que le sceau n'est pas malin, la chirurgie peut être reportée ou complètement exclue, en fonction de la cause qui l'a provoquée..

Le degré de préparation du système immunitaire du corps joue un rôle important. Sinon, même des formations bénignes peuvent entraîner le développement de complications et de conséquences désagréables. En règle générale, les médecins prescrivent toujours une intervention chirurgicale.

Pendant l'opération, une petite incision est pratiquée à travers laquelle le liquide est aspiré, puis la peau est suturée avec une suture spéciale (photo). Ce dernier resserre très fortement les bords de l'incision, de sorte qu'un nouveau n'est pas apparu sur le site de la formation enlevée.

Si la masse de la main est localisée profondément dans les tissus, un apport supplémentaire d'antioxydants, de complexes vitaminiques et d'acide hyaluronique est prescrit.

De nombreuses personnes éliminent ces défauts pour la simple raison qu'ils ne sont pas esthétiques et non à cause de l'inconfort. Cependant, le plus souvent, une bosse dure provoque de nombreux inconvénients, par exemple, lorsque vous portez des gants, la peau des bosses se décolle et s'enflamme en raison du frottement constant avec les vêtements..

De nombreuses personnes ont une peau très fine et sensible sur les mains. Et si une bosse en a été retirée, vous devez prendre soin de ce type de peau encore plus soigneusement. Il est nécessaire de leur appliquer une crème hydratante et nourrissante plusieurs fois par jour. Diverses procédures cosmétiques ont fait leurs preuves, en particulier des gants hydratants.

Traitement avec des méthodes folkloriques

Des recettes comme celle-ci se résument à des bains pour les mains et des lotions. Cependant, ceux-ci ne seront efficaces que si une bosse dure s'est formée sur la paume à la suite d'un dépôt de sel..

Vous pouvez utiliser les recettes suivantes:

  1. Céleri-rave + pelure de pomme de terre. Les deux ingrédients sont bouillis et infusés séparément. Après refroidissement, les décoctions sont mélangées et filtrées. Le médicament résultant est bu deux fois par jour;
  2. Jaune d'oeuf + ghee + miel + vinaigre de cidre de pomme. Les ingrédients sont mélangés et étalés sur une étamine pliée en plusieurs couches. La lotion est appliquée sur le côté affecté de la paume pendant toute la nuit. Un tel événement vous permet de restaurer rapidement la mobilité articulaire;
  3. Teintures d'alcool. À ces fins, vous pouvez utiliser une teinture de moustache dorée, de calendula, de lavande. Une lotion sur le dos est faite, comme dans le cas précédent, la nuit, mais la main est enveloppée de polyéthylène sur le dessus pour que le liquide ne s'évapore pas. Cette méthode de traitement est assez longue et les procédures doivent être effectuées quotidiennement. Si la teinture a une teneur élevée en alcool, elle peut brûler la peau avec elle.Par conséquent, pour des raisons de sécurité, il est recommandé d'ajouter un peu d'eau au médicament ou de le laisser sur la peau pendant une courte période;
  4. Les joints doivent être cuits à la vapeur au-dessus d'un bain-marie, puis pétris de l'autre main si les bosses font très mal. Une telle mesure ne permettra pas au liquide à l'intérieur du néoplasme de stagner, respectivement, le risque de complications est réduit;
  5. Pièce de cuivre. Cette méthode est assez ancienne, mais elle fonctionne. La pièce est préchauffée et traitée avec une solution saline. Ensuite, il est fixé avec un bandage sur le site du défaut et le bandage n'est pas retiré pendant plusieurs jours, de préférence 5 à 7 jours. Les guérisseurs traditionnels pensent que le cuivre élimine bien les hygromes..

Il convient de noter qu'il existe de nombreuses recettes de médecine traditionnelle, mais elles ne peuvent pas être utilisées comme des recettes de base, mais uniquement comme auxiliaires. Ils peuvent être complétés par des médicaments prescrits par un spécialiste. En plus de l'intervention chirurgicale, un spécialiste peut recourir à des bandages serrés, à la boue, à l'introduction d'agents hormonaux, à l'électrophorèse et à la thermothérapie..

Veuillez noter que les méthodes de traitement modernes sont sûres et indolores, il est donc préférable de ne pas prendre le temps d'aller à la clinique.

En médecine officielle, un wen est appelé lipome (lipos grec - graisse, oma - tumeur). Le lipome est une tumeur du tissu adipeux, qui se caractérise par une localisation étendue. Des bosses sous la peau peuvent apparaître sur n'importe quelle partie du corps, de la couronne au bas des jambes, mais les plus grosses excroissances se trouvent le plus souvent dans l'articulation de l'épaule. Le grand wen est caractérisé par une localisation dans des endroits avec une fine couche de graisse, qui est l'épaule. Si les néoplasmes sous la peau du visage et de la tête dépassent rarement 2 cm de diamètre, le lipome de la ceinture scapulaire peut facilement atteindre la taille d'un œuf de poule.

Comment reconnaître un wen?

Avant de commencer le traitement, il faut diagnostiquer qu'une bosse sur l'épaule ou l'avant-bras n'est qu'un lipome et non une inflammation du ganglion lymphatique situé dans cette zone ou un hygroma - une accumulation de liquide séreux dans les tissus. Le néoplasme est caractérisé par une structure élastique, à la palpation, il peut se déplacer absolument sans douleur sous la peau.

Le risque de lipomes n'est pas associé au surpoids. La graisse peut «pousser» sous la peau, même chez les personnes minces. La cause exacte de leur apparition n'a pas encore été déterminée, mais la théorie la plus populaire lie l'apparition du wen avec le scorification du corps. Avec une diminution de la motilité gastro-intestinale, l'accumulation de produits de carie dans le soi-disant. la zone périphérique du corps, qui est le tissu adipeux. En s'accumulant, les toxines provoquent le blocage des conduits des glandes sébacées, ce qui conduit au développement d'une tumeur. Les principaux facteurs qui provoquent une diminution de la motilité gastro-intestinale sont:

  • inclusion dans le régime des aliments «lourds»;
  • non-respect de la routine quotidienne;
  • mode de vie passif.

Dois-je supprimer le lipome?

Zhirovik est considéré comme une tumeur bénigne, mais dans 10 à 12 cas sur cent, il peut être transformé en une tumeur maligne. Par conséquent, il est conseillé de se débarrasser le plus tôt possible d'un wen qui s'est développé sur l'épaule ou l'avant-bras. Le traitement du lipome implique à la fois des méthodes radicales et conservatrices. Mais comme le wen sur les épaules est le plus souvent très gros, il est inefficace de faire des compresses et des lotions. Ces néoplasmes doivent seulement être supprimés..

Il y a une opinion selon laquelle si le lipome ne fait pas mal, ne démange pas et ne provoque généralement pas d'inconfort, il n'y a rien à faire avec. Une telle insouciance peut par la suite s'infiltrer latéralement: en augmentant de taille, un lymphatique peut provoquer une perturbation de l'apport sanguin aux tissus voisins. Pour cette raison, la peau acquiert d'abord une teinte rouge, puis bleuâtre, et l'épaule elle-même commence à faire mal. La douleur provoque un pincement des terminaisons nerveuses dans la zone de la tumeur. Le traitement d'un lipome envahi est plus coûteux et plus long.

Comment pouvez-vous vous débarrasser d'une tumeur?

La douleur de l'opération dépend de la méthode par laquelle le lipome sera éliminé:

  • Excision chirurgicale. La graisse est incisée au scalpel et son contenu est extrait à l'extérieur. L'opération est réalisée sous anesthésie locale et ne prend généralement pas plus d'une demi-heure. Après avoir retiré le tissu adipeux, l'incision est fermée. Une petite cicatrice restera à l'endroit où se trouvait le lipome.
  • Petite invasion. Le lipome est percé et un dispositif y est inséré, qui aspire le tissu envahi. Contrairement à l'excision chirurgicale, il n'y a aucune trace à l'endroit où le wen était.
  • Liposuccion. Le traitement avec cette méthode consiste également à percer une bosse sous la peau. La graisse est éliminée à l'aide d'un appareil spécial - un lipoaspirateur. L'opération est complètement exsangue, mais coûteuse.

La méthode d'injection de traitement du wen est répandue à l'étranger. Sa particularité est que les bosses ne peuvent pas être supprimées, mais «soufflées» en injectant des stéroïdes sous la peau. Avec le temps, le lipome cesse de dépasser au-dessus de la peau. Dans notre pays, cette méthode n'est pratiquement pas utilisée en raison de critiques controversées..

Avant de se débarrasser d'un lipome, il est conseillé de procéder à une analyse en laboratoire de son contenu. Cela doit être fait afin de confirmer le diagnostic et de ne pas «manquer» de néoplasmes malins tels que le liposarcome. Après l'opération, le matériel retiré (tissu adipeux) est envoyé pour examen histologique.

Ce qu'il ne faut pas faire

Certaines personnes essaient de se débarrasser des bosses sous la peau à la maison. Théoriquement, il n'y a rien de difficile à ouvrir le wen et à en extraire le contenu, mais de cette manière, seules de petites bosses peuvent être éliminées, et ensuite, tout en garantissant une stérilité complète. Presser complètement un grand wen dans la région des épaules à la maison ne fonctionnera tout simplement pas. Lors du retrait par excision chirurgicale, une curette spéciale est utilisée, qui peut complètement gratter le contenu. Si le lipome n'est pas complètement gratté, une nouvelle tumeur se développera bientôt à partir des restes du tissu adipeux. Par conséquent, effectuer cette opération à domicile n'est pas seulement dangereux en raison du risque élevé d'infection, mais également inapproprié..

Les tumeurs sur le bras sous la peau se produisent dans les tissus non épithéliaux, extra-squelettiques et les tissus de soutien des membres.

Les tumeurs malignes de cette catégorie de néoplasmes sont appelées sarcomes avec une définition préfixée de la nature du tissu d'origine (rhabdomyosarcome). Leur fréquence est faible et s'élève à environ 2 pour 100 000 habitants. La part des néoplasmes malins parmi eux est d'environ 10%.

Avec une tumeur au bras sous la peau, des erreurs de diagnostic sont souvent commises. Jusqu'à 80% des patients admis dans un établissement spécialisé ont suivi un traitement non radical. Une tumeur sur le bras est confondue avec un kyste, un lipome, une myosite, un abcès, un hématome, un hygroma. Par conséquent, la mauvaise tactique de traitement suit. La physiothérapie, les tentatives d'ouverture d'un «abcès» ou de vidange d'un hématome sont entreprises dans une polyclinique..

Panneaux

Le principal symptôme de ces néoplasmes est un gonflement palpable du bras sous la peau profondément dans les tissus, non associé aux os du squelette et de l'épithélium tégumentaire. D'autres symptômes de ces néoplasmes dépendent de leur emplacement d'origine, de leur taille et de leur structure. Ils peuvent provoquer une compression des vaisseaux sanguins et des nerfs, un déplacement et un dysfonctionnement des organes adjacents. Une consistance homogène et densément élastique d'une tumeur indique souvent sa nature bénigne, et une densité inégale avec des zones de ramollissement est généralement observée dans les tumeurs malignes. Les foyers de ramollissement indiquent les phénomènes de nécrose de la tumeur. La forme du néoplasme est différente - ovale, ronde, bosselée ou lisse. Au fil du temps, le gonflement du bras sous la peau se développe dans l'os ou s'infiltre dans la peau. Ensuite, sa remplaçabilité par rapport aux os du squelette ou de la peau est absente. Un motif vasculaire prononcé apparaît d'abord sur la peau, en raison de perturbations de la circulation sanguine dans les vaisseaux superficiels et

Bosses et bosses sous la peau

Aperçu

Diverses formations sous la peau: bosses, boules, bosses, tumeurs - c'est un problème commun auquel presque tout le monde est confronté. Dans la plupart des cas, ces formations sont inoffensives, mais certaines d'entre elles nécessitent un traitement urgent..

Des bosses et des phoques sous la peau peuvent se développer sur n'importe quelle partie du corps: visage, bras et jambes, dos, abdomen, etc. Parfois, ces formations sont cachées dans les plis de la peau, sur le cuir chevelu ou se développent si lentement qu'elles restent invisibles pendant longtemps et se retrouvent. atteignant de grandes tailles. C'est ainsi que les néoplasmes bénins de la peau et des tissus mous se déroulent généralement de manière asymptomatique..

Les bosses, les bosses qui causent de la douleur ou de l'inconfort sont le plus souvent le résultat d'une infection. Ils peuvent s'accompagner d'une augmentation de la température générale ou locale. La peau au-dessus d'eux devient généralement rouge. Des troubles concomitants apparaissent: malaise général, maux de tête, faiblesse, etc. Avec un traitement rapide, ces formations disparaissent généralement rapidement.

Les néoplasmes malins de la peau et des tissus sous-jacents sont beaucoup moins courants, qui peuvent être ressentis ou remarqués par vous-même. Ces maladies doivent pouvoir être reconnues à temps et consulter un médecin le plus rapidement possible. Ci-dessous, nous décrivons les lésions cutanées les plus courantes qui peuvent causer de l'anxiété..

Lipome (wen)

Les bosses sous la peau sont le plus souvent des lipomes. Ce sont des tumeurs adipeuses bénignes et totalement inoffensives. Le lipome est ressenti sous la peau comme une formation douce avec des limites claires, parfois une surface bosselée. La peau sur le lipome est de couleur et de densité normales, se plie facilement.

Le plus souvent, des lipomes apparaissent sur le cuir chevelu, le cou, les aisselles, la poitrine, le dos et les cuisses. Lorsqu'ils sont gros, ils peuvent causer de la douleur en serrant les organes ou les muscles adjacents. En savoir plus sur la façon de se débarrasser du lipome.

L'athérome

L'athérome est souvent confondu avec le lipome, également appelé wen. En fait, il s'agit d'un kyste, c'est-à-dire d'une glande sébacée étirée dans laquelle le canal excréteur est bloqué. Le contenu de l'athérome - sébum, s'accumule progressivement, étirant la capsule de la glande.

Au toucher, c'est une formation dense et arrondie avec des limites claires. La peau au-dessus de l'athérome ne peut pas être pliée, parfois la surface de la peau prend une couleur bleuâtre et vous pouvez voir un point - un conduit bloqué. L'athérome peut devenir enflammé et suppuré. Si nécessaire, il peut être retiré par le chirurgien.

Hygroma

Il s'agit d'une boule dense et inactive sous la peau qui apparaît le plus souvent sur le poignet sous forme de bosse. Hygroma ne fait pas mal et ne nuit pas, il ne provoque qu'un inconfort esthétique et, lorsqu'il est situé dans des endroits plus rares, par exemple dans la paume de votre main, il peut interférer avec le travail quotidien. En cas de choc accidentel, l'hygroma peut disparaître, puisqu'il s'agit d'une accumulation de liquide entre les fibres du tendon et éclate sous contrainte mécanique. En savoir plus sur l'hygroma et son traitement.

Noeuds sur les articulations

Diverses maladies des articulations: l'arthrite et l'arthrose s'accompagnent souvent de l'apparition de petits nodules durs et immobiles sous la peau. Ces formations dans la zone de l'articulation du coude sont appelées nodules rhumatoïdes et sont caractéristiques de la polyarthrite rhumatoïde. Nodules sur la surface extenseur des articulations des doigts - Les nodules de Heberden et de Bouchard accompagnent l'arthrose déformante.

Nœuds goutteux - tophus, qui sont des accumulations de sels d'acide urique et se développent sur les articulations de personnes souffrant de goutte depuis de nombreuses années.

Une attention particulière doit être accordée à la bosse sous-cutanée sur la jambe - une prolifération solide de l'articulation du gros orteil, qui s'accompagne d'hallux valgus - courbure de l'orteil. L'os du pied se développe progressivement, interfère avec la marche et crée des difficultés dans le choix des chaussures. En savoir plus sur le traitement de l'hallux valgus.

Hernie

Ressenti comme un renflement doux sous la peau qui peut apparaître à l'effort et disparaître complètement en position couchée ou au repos. Une hernie se forme dans la région du nombril, une cicatrice postopératoire sur l'abdomen, dans l'aine, sur la surface interne de la cuisse. Lors de la palpation, la hernie peut être douloureuse. Parfois avec les doigts, il est possible de le remettre en place.

Une hernie est formée par les organes internes de l'abdomen, qui sont pressés par les points faibles de la paroi abdominale lors d'une augmentation de la pression intra-abdominale: en toussant, en soulevant des poids, etc. Découvrez si une hernie peut être guérie par des méthodes traditionnelles et pourquoi elle est dangereuse.

Ganglions lymphatiques élargis (lymphadénopathie)

Le plus souvent accompagné de rhumes. Les ganglions lymphatiques sont de petites formations arrondies qui peuvent être ressenties sous la peau sous la forme de boules souples et élastiques allant d'un pois à une prune, non soudées à la surface de la peau.

Les ganglions lymphatiques sont situés en groupes dans le cou, sous la mâchoire, au-dessus et au-dessous des clavicules, dans les aisselles, dans les plis du coude et du genou, dans l'aine et d'autres parties du corps. Ce sont des composants du système immunitaire qui, comme un filtre, passent le liquide interstitiel à travers eux-mêmes, le nettoyant de l'infection, des inclusions étrangères et des cellules endommagées, y compris les cellules tumorales..

Une augmentation de la taille des ganglions lymphatiques (lymphadénopathie), qui deviennent douloureux à la palpation, accompagne généralement les maladies infectieuses: maux de gorge, otite moyenne, flux, crime, ainsi que plaies et brûlures. Le traitement de la maladie sous-jacente entraîne un rétrécissement du nœud.

Si la peau sur le ganglion lymphatique devient rouge et que le sondage devient très douloureux, le développement d'une lymphadénite, une lésion purulente du ganglion lui-même, est probable. Dans ce cas, vous devez contacter un chirurgien. Peut nécessiter une chirurgie mineure et un traitement précoce élimine parfois l'infection avec des antibiotiques.

Si une formation bosselée dense est ressentie sous la peau et que la peau au-dessus ne peut pas être pliée, il est probable que le nœud soit endommagé par une tumeur maligne. Dans ce cas, consultez un oncologue au plus vite. En savoir plus sur les autres causes de ganglions lymphatiques enflés.

Verrues, papillomes, condylomes, fibromes mous

Tous ces termes désignent de petites excroissances sur la peau de formes diverses: sous la forme d'un polype, une taupe sur une jambe fine, des excroissances en forme de peigne de coq ou de chou-fleur, un nodule dur ou une papille dépassant de la surface. Ces lésions peuvent être jaunâtres, pâles, brunes ou de couleur chair et avoir une surface lisse ou squameuse. En savoir plus et voir des photos de verrues et de papillomes.

Leurs raisons sont différentes: il s'agit le plus souvent d'une infection virale, d'une blessure mécanique, de troubles hormonaux. Parfois, les verrues et les papillomes se développent «à l'improviste», sans raison apparente et peuvent être localisés n'importe où sur le corps, y compris les muqueuses des organes génitaux. La plupart d'entre eux sont des excroissances inoffensives qui ne causent qu'un inconfort esthétique ou interfèrent avec le port de vêtements ou de sous-vêtements. Cependant, la variété de leurs formes, couleurs et tailles ne permet pas de distinguer indépendamment une verrue bénigne, un condylome ou un fibrome mou des maladies cutanées malignes. Par conséquent, lorsqu'une excroissance suspecte apparaît sur la peau, il est conseillé de la montrer à un dermatologue ou à un oncologue..

Bosse dans le sein (dans la glande mammaire)

Presque chaque femme fait face à des bosses dans les seins à différents moments de sa vie. Dans la deuxième phase du cycle, en particulier à la veille des règles, de petites bosses peuvent être ressenties dans la poitrine. Habituellement, avec l'apparition des menstruations, ces formations disparaissent et elles sont associées à une modification normale des glandes mammaires sous l'influence d'hormones.

Si un durcissement ou des pois dans la poitrine sont ressentis et après les règles, il est conseillé de contacter un gynécologue qui examinera les glandes mammaires et, si nécessaire, vous prescrira une étude complémentaire. Dans la plupart des cas, les formations mammaires sont bénignes, il est recommandé d'enlever certaines d'entre elles, d'autres se prêtent à un traitement conservateur.

Les raisons d'une attention médicale urgente sont:

  • augmentation rapide de la taille du nœud;
  • douleur dans les glandes mammaires, quelle que soit la phase du cycle;
  • l'éducation n'a pas de frontières claires ou de contours inégaux;
  • sur le nœud, peau rétractée ou déformée, ulcère;
  • il y a écoulement du mamelon;
  • des ganglions lymphatiques hypertrophiés sont ressentis dans les aisselles.

Si ces symptômes sont détectés, il est conseillé de contacter immédiatement un mammologue ou, si un tel spécialiste n'a pas pu être trouvé, un oncologue. En savoir plus sur les bosses mammaires et leur traitement.

Inflammation de la peau et ulcères

Un groupe entier de lésions cutanées peut être associé à une infection. La cause la plus fréquente d'inflammation et de suppuration est la bactérie staphylocoque. La peau de la zone touchée devient rouge, il y a un gonflement et une induration de différentes tailles. La surface de la peau devient chaude et douloureuse au toucher, et la température corporelle globale peut augmenter.

Parfois, l'inflammation se propage rapidement sur la peau, affectant de grandes zones. Une telle lésion diffuse est caractéristique de l'érysipèle (érysipèle). Une affection plus grave - le phlegmon - est une inflammation purulente du tissu adipeux sous-cutané. Les maladies inflammatoires focales sont fréquentes: anthrax et furoncle, qui se forment lorsque les follicules pileux et les glandes sébacées sont endommagés.

Les chirurgiens sont engagés dans le traitement des maladies purulentes-inflammatoires de la peau et des tissus mous. Si des rougeurs, des douleurs et des gonflements apparaissent sur la peau, accompagnés d'une augmentation de la température, vous devez les contacter pour obtenir de l'aide dès que possible. Dans les premiers stades, le problème peut être résolu avec des antibiotiques, dans les cas plus avancés, vous devez recourir à la chirurgie.

Tumeurs malignes

Par rapport à d'autres lésions cutanées, les tumeurs malignes sont très rares. En règle générale, au début, il y a un foyer de compactage ou un nodule dans l'épaisseur de la peau, qui grossit progressivement. Habituellement, le gonflement ne fait pas mal ou ne démange pas. La surface de la peau peut être de couleur normale, squameuse, croustillante ou foncée.

Les signes de malignité sont:

  • limites tumorales inégales et indistinctes;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques voisins;
  • croissance rapide de l'éducation;
  • adhérence à la surface de la peau, immobilité lors du sondage;
  • saignement et ulcération à la surface de la lésion.

Une tumeur peut se développer sur le site d'une taupe, comme un mélanome. Il peut être situé sous la peau, comme un sarcome, ou sur le site d'un ganglion lymphatique - lymphome. Si vous soupçonnez une tumeur maligne de la peau, vous devriez contacter un oncologue dans un proche avenir.

Quel médecin devriez-vous contacter avec une bosse sur la peau??

Si vous êtes préoccupé par les formations sur le corps, trouvez un bon médecin avec l'aide du service OnPortext:

  • dermatologue - si la masse ressemble à une verrue ou à un papillome;
  • un chirurgien - si un traitement chirurgical d'un abcès ou d'une tumeur bénigne est nécessaire;
  • oncologue - pour exclure une tumeur.

Si vous pensez avoir besoin d'un autre spécialiste, veuillez utiliser notre section d'aide Who Heals This. Là, en fonction de vos symptômes, vous pouvez déterminer plus précisément le choix d'un médecin. Vous pouvez également commencer par un diagnostic initial par un thérapeute..

Vous pourriez également être intéressé par la lecture

Localisation et traduction préparées par Napopravku.ru. NHS Choices a fourni le contenu original gratuitement. Il est disponible sur www.nhs.uk. NHS Choices n'a pas revu et n'assume aucune responsabilité pour la localisation ou la traduction de son contenu original

Avis de droit d'auteur: «Contenu original du ministère de la Santé © 2020»

Tous les documents sur le site ont été vérifiés par des médecins. Cependant, même l'article le plus fiable ne permet pas de prendre en compte toutes les caractéristiques de la maladie chez une personne en particulier. Par conséquent, les informations publiées sur notre site Web ne peuvent pas remplacer une visite chez le médecin, mais seulement la compléter. Les articles ont été préparés à titre informatif uniquement et sont de nature recommandative..

  • Bibliothèque
  • Symptômes
  • Bosses et bosses sous la peau
  • Blog
  • programme de bonus
  • à propos du projet
  • Cliniques
  • Pour les médecins

© 2020 NaPopravku - service de recommandation de médecins et de cliniques à Saint-Pétersbourg
LLC «Napopravku.ru» OGRN 1147847038679

115184, Moscou, voie Ozerkovsky, 12

Types et causes de bosses sous la peau ou sur les mains

En règle générale, des bosses peuvent survenir n'importe où sur le corps. Autrement dit, des bosses peuvent se développer sur le visage, les jambes et les bras, sur les fesses, le dos ou l'abdomen. Le plus souvent, la croissance d'un néoplasme sous la peau ne peut être remarquée qu'après un certain temps, lorsque la masse atteint une taille importante. Les phoques se développent particulièrement lentement sur le cuir chevelu, où il est assez difficile de remarquer la bosse si sa croissance n'est pas accompagnée de douleur. Le plus souvent, comme celui-ci, sans douleur et sans symptômes correspondants, des cônes se développent, qui se réfèrent à des néoplasmes bénins sous la peau ou sur elle.

  • Types de cônes
    • Lipomes (wen)
    • L'athérome
    • Hygroma
    • Noeuds sur les articulations
    • Hernie
    • Bosses dans le sein (dans la glande mammaire)
    • Tumeurs malignes
  • Conclusion

Si des bosses ou des bosses causent de la douleur et de l'inconfort, il est fort probable qu'un tel problème soit simplement le résultat d'une infection qui s'est infiltrée sous la couche de la peau, par exemple à travers les pores des cheveux. Dès qu'une infection pénètre dans la peau, elle commence à se développer rapidement à un certain endroit et cela peut s'accompagner de la douleur habituelle ou d'une augmentation de la température corporelle locale ou générale. Le plus souvent, les bosses infectieuses changent de couleur sur le site de l'inflammation et deviennent rouges ou bordeaux. Des maux de tête, un malaise ou une faiblesse du corps peuvent également commencer. La chose la plus intéressante est que de telles bosses, avec un traitement approprié, peuvent être guéries en quelques jours seulement..

Les bosses les plus dangereuses qui apparaissent sous la peau sont les tumeurs malignes. Ils peuvent être remarqués indépendamment ou ressentis. En fait, ils ne diffèrent pas des néoplasmes bénins, donc si une bosse similaire a été trouvée sur le corps, il est préférable de contacter immédiatement un spécialiste pour retirer le sceau..

Types de cônes

Lipomes (wen)

Souvent, une fois que les gens ont trouvé des bosses sur leur corps, ils courent immédiatement chez le médecin et c'est correct, mais vous ne devriez pas vous inquiéter immédiatement, car les phoques peuvent être juste des lipomes. Il s'agit d'une sorte de formations graisseuses appartenant à des néoplasmes bénins et ne pouvant donc nuire à l'organisme et à la santé humaine..

Ces wen se distinguent par la présence de limites claires, l'absence de douleur et d'inconfort. De plus, lorsqu'un lipome survient, la couleur de la peau de la zone touchée ne change pas. Ces bosses peuvent apparaître sur n'importe quelle partie du corps, mais le plus souvent, elles se trouvent sur le cou, la tête, le dos, les bras et les jambes. Les graisses peuvent être éliminées par chirurgie conventionnelle, mais si elles n'interfèrent pas, de nombreuses personnes ne les touchent tout simplement pas..

Les lipomes ne peuvent causer de l'inconfort que dans de rares cas, lorsque leur croissance ne s'arrête pas et que le wen commence simplement à appuyer sur les organes ou les muscles, ce qui entraîne des douleurs pendant le mouvement.

L'athérome

Une maladie telle que l'athérome est souvent confondue avec le wen commun parmi les gens. Par conséquent, en cas d'athérome, les gens peuvent simplement oublier l'apparition d'une bosse sous la peau et ne pas consulter un médecin, bien qu'en fait cette maladie soit plus grave et, dans certains cas, puisse même entraîner des complications pour le corps. L'athérome n'est pas un wen, mais un kyste. Il existe toute une liste de différences par lesquelles vous pouvez distinguer l'athérome du lipome. Tout d'abord, il convient de vérifier la zone de la peau où l'athérome se développe en plis. Si la peau ne se plie pas en plis, alors ce n'est plus un wen.

L'athérome est une tumeur qui se forme lorsque le canal de la glande sébacée est bloqué. En conséquence, le sébum commence à s'accumuler, ce qui peut entraîner la formation de pus ou simplement devenir enflammé. Il est impossible de guérir l'athérome avec des remèdes populaires simples, et le seul moyen de l'éliminer est une intervention chirurgicale.

Hygroma

Sur les poignets, il peut souvent apparaître comme une bosse d'hygroma. Ce néoplasme ne nuit pas à la santé humaine, sauf pour gâcher l'apparence, bien que le plus souvent, une telle boule sous la peau soit simplement invisible. Hygroma peut être enlevé chirurgicalement ou disparaître de lui-même en cas de coup, mais aucune conséquence néfaste ne suivra, car une telle bosse n'est qu'une accumulation de liquide située entre les fibres des tendons..

Noeuds sur les articulations

Souvent, des bosses ou des soi-disant petits nodules peuvent apparaître sur les articulations atteintes d'une maladie. Chaque maladie a son propre type de nodules sur les articulations. Ainsi, par exemple, si la polyarthrite rhumatoïde se développe, il est tout à fait possible qu'un nodule rhumatoïde apparaisse sur les articulations du coude de la main. Des bosses, appelées nodules de Heberd et de Bouchard, peuvent apparaître sur les doigts en cas d'arthrose déformante. Le plus souvent, ces nodules se développent à une taille moyenne..

Des tailles significatives peuvent être des ganglions goutteux ou, comme on les appelle aussi, des toofus. De telles bosses peuvent apparaître chez les personnes atteintes de goutte depuis plusieurs années, à la suite de quoi l'accumulation de sels commence.

Il convient également de mentionner la bosse sous-cutanée, qui se forme sur les articulations du gros orteil. La croissance d'une telle masse s'accompagne d'hallux valgus, ou plutôt, pour parler, le doigt commence simplement à se plier en raison de l'augmentation de l'os. Ceci, à son tour, provoque un grand inconfort lors de la marche et lors du choix des chaussures..

Hernie

L'une des lésions les plus connues sous la peau est une hernie. Beaucoup de gens savent quels dangers la formation d'une hernie peut promettre et pourquoi elle se produit. La plupart du temps, une hernie peut apparaître dans le nombril ou sous la peau de l'aine. Une hernie peut être simple et pas inconfortable, mais elle peut également être accompagnée de symptômes de douleur.

Aussi étrange que cela puisse paraître, il est souvent possible de rétablir la hernie en appuyant simplement dessus avec un doigt. Plus précisément, une hernie se forme à l'aide d'organes internes qui, sous pression ou sous de lourdes charges, sont simplement évincés pour pouvoir être corrigés en toute sécurité, mais il est bien sûr préférable de consulter un spécialiste. Habituellement, la cause d'une hernie peut être une charge qui met trop de pression sur la région abdominale. De plus, une hernie peut apparaître même en cas de toux ou de vomissement, car elle contribue à une augmentation de la pression locale.

Bosses dans le sein (dans la glande mammaire)

Les bosses dans la glande mammaire chez les femmes peuvent être effrayantes, mais en fait, presque tout le monde a rencontré ce problème. Chaque femme a ressenti une bosse ou une bosse dans ses seins, et le plus souvent ce problème apparaît pendant ses règles. De petites bosses ou bosses peuvent apparaître en raison de l'action des hormones sur les glandes mammaires, qui changent simplement pendant un certain temps. Après que la période passe ou commence tout juste, ces phoques dans la poitrine disparaissent immédiatement.

Cas possibles où des bosses persistent même après la menstruation, ce qui indique que leur apparition réside dans d'autres raisons.Par conséquent, si les phoques ne sont pas partis après la menstruation, il est préférable de contacter un mammologue ou un gynécologue. Le plus souvent, ces tumeurs sont bénignes et peuvent donc être facilement éliminées à l'aide d'un traitement conservateur ou d'une intervention chirurgicale..

Raisons d'une consultation urgente avec un médecin:

  • le nœud grandit rapidement en taille;
  • une douleur dans la région de la poitrine apparaît quel que soit le stade du cycle;
  • le néoplasme n'a même pas de contours et de limites claires;
  • des ulcères ou des déformations cutanées apparaissent;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques sous l'aisselle.

Si de tels symptômes apparaissent après la fin de vos règles, il est préférable de contacter immédiatement un mammologue ou un oncologue..

Tumeurs malignes

Contrairement aux autres lésions cutanées, les tumeurs malignes sont très dangereuses, mais elles apparaissent extrêmement rarement. Habituellement, la croissance de ce type de bosse n'est pas différente de l'apparence de tout autre joint. Il n'y a pas de symptômes douloureux ou de démangeaisons lorsqu'une tumeur maligne apparaît, mais cela peut être déterminé par plusieurs signes.

Symptômes et signes visuels d'une tumeur maligne:

  • près de l'emplacement des ganglions lymphatiques, la taille augmente;
  • croissance rapide du phoque;
  • manque de limites claires;
  • ne bouge pratiquement pas pendant le sondage;
  • l'apparition d'ecchymoses ou de plaies à la surface de la peau.

Des tumeurs malignes peuvent se développer sur le cou, le dos, les bras, les jambes, c'est-à-dire sur n'importe quelle partie du corps. Habituellement, des bosses apparaissent sur les sites des grains de beauté et peuvent être localisées sous la forme d'un sarcome sous la peau ou dans la zone des ganglions lymphatiques sous la forme d'un lymphome. En cas de suspicion de formation d'une tumeur maligne, vous devez contacter d'urgence un oncologue.

Conclusion

Comme vous pouvez le voir, des bosses, des tumeurs, des phoques peuvent apparaître n'importe où sur le corps. Les mains, les pieds, le dos, les zones de l'aine et le cou ne sont pas protégés contre l'apparition d'une tumeur bénigne ou maligne.Par conséquent, dès les premiers signes d'apparition, vous devez consulter un médecin qui traite de tels problèmes. Il peut s'agir d'un dermatologue, d'un chirurgien ou, dans les cas extrêmes, d'un oncologue en cas de suspicion de tumeur maligne. Dans tous les cas, la recherche de néoplasmes est une chance de prévenir la propagation d'une maladie grave et de protéger votre santé..

Joint de l'avant-bras

Traitement d'un patient atteint de myosite professionnelle des mains

Pendant de nombreuses années, essayant de guérir les JOINTS?

Chef de l'Institut de traitement des articulations: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de soigner les articulations en prenant un remède pour 147 roubles par jour..

Souvent, les gens notent qu'une bosse est apparue sous la peau, un épaississement ou une saillie dans différentes parties du corps. Cela peut être le symptôme de nombreuses maladies, y compris des maladies oncologiques, c'est pourquoi il convient de prendre particulièrement soin de ce problème..

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs ont utilisé avec succès Sustalaif. Voyant une telle popularité de cet outil, nous avons décidé de le proposer à votre attention..
En savoir plus ici...

Table des matières:

  • Pourquoi une bosse est-elle apparue sous la peau sur le bras, les jambes, le cou, le corps?
  • Le lipome et le fibrolipome sont les variantes les plus courantes d'une bosse sous la peau.
  • Athérome - une bosse sous la peau, également appelée wen.
  • Hygroma - une bosse sous la peau associée aux tendons musculaires et aux articulations.
  • Un kyste latéral du cou est une bosse commune sous la peau dans cette zone..
  • Une bosse sous la peau due à une atteinte des ganglions lymphatiques (lymphome, lymphadénite, lymphadénopathie, métastases cancéreuses).
  • Une bosse sous la peau due à une prolifération osseuse (ostéome).
  • Masse maligne sous la peau du type sarcome.
  • Bosses sous la peau sur les bras, les jambes en raison de lésions articulaires.
  • Une bosse sous la peau dans et autour du sein.
  • Bosse sous la peau sur le bras, la jambe, le cou, le dos. Pourquoi ça fait mal?
  • Bosse sous la peau du bras.
  • Bosse sous la peau sur la jambe.
  • Bosse sous la peau sur le cou.
  • Bosse sous la peau dans le dos.
  • Pourquoi une bosse sous la peau fait-elle mal??
  • Commentaires sur «Pourquoi une bosse est-elle apparue sous la peau sur le bras, les jambes, le cou, le corps? ": 8
  • Bosses et bosses sous la peau
  • Lipome (wen)
  • L'athérome
  • Hygroma
  • Noeuds sur les articulations
  • Hernie
  • Ganglions lymphatiques élargis (lymphadénopathie)
  • Verrues, papillomes, condylomes, fibromes mous
  • Bosse dans le sein (dans la glande mammaire)
  • Inflammation de la peau et ulcères
  • Tumeurs malignes
  • Quel médecin devriez-vous contacter avec une bosse sur la peau??
  • Vous pourriez également être intéressé par la lecture
  • Myosite des mains
  • informations générales
  • Pathogenèse des maladies musculaires professionnelles (myosite professionnelle)
  • Localisation de la myosite
  • Le tableau clinique de la myosite professionnelle des mains
  • Traitement d'un patient atteint de myosite professionnelle des mains
  • Prévention de la myosite des mains
  • Examen de la capacité de travail pour la myosite

En outre, des bosses sous la peau de certaines espèces aiment apparaître.

L'hygrome, ou ganglion tendineux, est une formation semblable à une tumeur causée par un traumatisme, une tendovaginite antérieure (inflammation de la membrane synoviale du tendon), une bursite (inflammation du sac articulaire). Le diagnostic des hygromes aux premiers stades est difficile. Depuis, avec une petite taille, cela ne cause pas de douleur. Une bosse sous la peau comme un hygroma aime apparaître sur les mains près des articulations, sur les jambes près du pied. Se sent comme une balle, ne fait généralement pas mal.

Les ganglions lymphatiques sont des forteresses sur la voie de la propagation des infections et des tumeurs malignes. Si les germes ou le cancer sont plus forts, ils s'emparent de ces forteresses et en font les leurs. Les ganglions lymphatiques sont situés dans la zone des plis et des plis sur le cou, dans les aisselles, dans l'aine, sur les plis des bras et des jambes.

La variante la plus légère de l'atteinte des ganglions lymphatiques est appelée lymphadénopathie, avec une légère augmentation des ganglions lymphatiques. Ils peuvent se sentir comme de petites bosses sous la peau qui font mal. Dans le cas de la lymphadénite, le ganglion lymphatique grossit considérablement, il devient une bosse très douloureuse sous la peau, il peut devenir rouge et s'ouvrir avec la libération de pus. Dans le cas de métastases et de lésions des ganglions lymphatiques avec lymphome, elles augmentent à 1,5-2 cm ou plus, ne font pratiquement pas mal.

L'ostéome est une tumeur provenant des os. Une bosse dure sous la peau (une excroissance à l'extérieur de l'os) apparaît chez les personnes sur les os de la tête, des bras, des jambes et du bassin. Les ostéomes peuvent être transmis génétiquement des parents aux enfants, ainsi que survenir à la suite d'un traumatisme, de diverses maladies telles que la syphilis, les rhumatismes, la goutte. Se produit statistiquement plus souvent chez les hommes. L'examen aux rayons X aide au diagnostic.

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie systémique du tissu conjonctif qui affecte les petites articulations. Il se manifeste par des bosses dures dans les zones des articulations touchées avec leur rougeur, qui fait mal. Habituellement, des bosses apparaissent sous la peau des articulations des mains dans la zone des mains. En l'absence de traitement adéquat, la maladie évolue rapidement et entraîne une invalidité des patients.

L'arthrose affecte principalement les grosses articulations des membres inférieurs en raison de traumatismes, de maladies endocriniennes et d'obésité. Dans les cas avancés, des bosses dures apparaissent autour des articulations sous la peau. Des douleurs apparaissent dans les articulations touchées, un gonflement, rarement des rougeurs.

La goutte est une maladie associée à des troubles métaboliques, à la suite de laquelle l'acide urique se dépose dans les tissus mous sous la forme de bosses dures spécifiques sous la peau qui font mal - tofus, dont la taille varie de quelques millimètres à deux centimètres.

Enfin, le chirurgien, rhumatologue, traumatologue orthopédiste comprend la raison de l'apparition d'une bosse sous la peau autour des articulations des bras et des jambes.

  • Une bosse apparaît souvent sur la main sous la peau comme un lipome, un hygroma, un sarcome.
  • Bosses fréquentes causées par des processus inflammatoires dans les articulations (polyarthrite rhumatoïde, arthrose).
  • L'athérome et l'ostéome sont moins fréquents, principalement au niveau des épaules. Les lipomes surviennent à l'avant de l'épaule ou de l'avant-bras.
  • Des sarcomes et des tumeurs bénignes se produisent sur le bras n'importe où.
  • Les hygromes sont causés par un traumatisme et une surutilisation. Des bosses sous la peau de type hygromique peuvent souvent être vues sur les mains de pianistes, blanchisseuses, écrivains.
  • Dans la polyarthrite rhumatoïde, plusieurs petites articulations des mains peuvent être affectées, ce qui augmente de taille, ce qui est particulièrement visible sur les doigts.
  • Il faut se rappeler qu'il y a des ganglions lymphatiques sur le bras dans l'aisselle et dans la courbure du coude, qui peuvent également être affectés par des maladies caractéristiques. Cela se manifeste par une bosse sous la peau sur le bras à ces endroits.
  • Une bosse apparaît sur la jambe relativement plus souvent que sur le bras sous la peau, comme un lipome, un sarcome.
  • Moins souvent, des hygromes apparaissent sur la main..
  • Plus souvent que sur les mains, les articulations des jambes sont touchées par l'arthrose, la goutte.
  • La polyarthrite rhumatoïde apparaît moins souvent que sur les mains..
  • L'athérome se produit souvent, en particulier sur la cuisse et la fesse.
  • Les ostéomes tendent plus près du bassin.
  • L'arthrose affecte souvent les articulations de la hanche ou du genou, généralement de manière symétrique.
  • Une bosse sous la peau, comme un lipome, peut souvent être trouvée sur la jambe externe dans la région de la cuisse. Ici, il peut atteindre de grandes tailles (plus de 10 cm).
  • Pour l'hygroma, l'endroit typique dans la zone des jambes est le pied. Cela peut être un ou plusieurs petits. Peut déranger la patiente sous pression avec des chaussures.
  • Des tophus goutteux peuvent survenir près des articulations, ils sont douloureux, gênent la marche. Peut-être la formation d'un grand ou de plusieurs petits.
  • Le sarcome peut survenir n'importe où sur la jambe. Il peut s'agir d'une tumeur primaire ou secondaire (métastase).
  • Une bosse sous la peau du cou adore apparaître pour les raisons suivantes: lymphadénopathie réactive, kyste latéral du cou, athérome, goitre nodulaire ou cancer de la thyroïde.
  • Il est utile pour établir le diagnostic correct d'effectuer une échographie de la glande thyroïde et des ganglions lymphatiques du cou.
  • L'athérome apparaît généralement à l'arrière du cou. Avec une forte pression, il est possible de libérer une glande sébacée légère et épaisse.
  • Avec le rhume, les maladies chroniques de l'oreille, du nez, de la gorge et la pathologie dentaire, les ganglions lymphatiques du cou peuvent augmenter. Ce sont le plus souvent de petites bosses sous la peau qui font mal.
  • Avec les maladies oncologiques (lymphome, leucémie, sarcome, métastases), les ganglions lymphatiques augmentent considérablement en taille, mais restent complètement indolores, fusionnent les uns avec les autres, inactifs.
  • Le kyste latéral du cou, une raison spécifique de l'apparition d'une bosse sous la peau sur le cou, que tous les médecins ne connaissent pas, peut atteindre de grandes tailles.
  • Une bosse sous la peau sur le dos apparaît en raison d'un lipome et d'autres tumeurs bénignes, d'athérome, de sarcome, de métastases de tumeurs malignes.
  • En raison de l'inaccessibilité pour l'auto-examen, les tumeurs atteignent de grandes tailles.
  • Pour le dos, l'apparition d'athérome est typique, en raison du blocage des glandes sébacées. Cela ressemble à une bosse ronde et légèrement dure. Ça ne fait pas mal jusqu'à ce que tu fasses.
  • En raison du fait qu'il y a une peau très épaisse, une bosse sous la peau à l'arrière du type de lipome est déterminée avec beaucoup de difficulté lorsqu'elle est petite.
  • Une bosse sous la peau fait mal avec une lymphadénite, une lymphadénopathie, un athérome, un hygroma et d'autres maladies.
  • Les douleurs apparaissent souvent en raison de l'attachement d'une infection microbienne à une maladie préexistante. Des sensations douloureuses, un gonflement, une hyperémie (rougeur) apparaissent à son emplacement et une élévation de température.
  • La douleur est toujours causée par une bosse sous la peau telle que des tophus goutteux (nodules), des articulations rhumatoïdes, une arthrite réactive, une arthrose, car le processus inflammatoire affecte les organes soumis à des mouvements constants.

Bonjour, la question est la suivante: l'autre jour, j'ai remarqué une sorte de formation sous la peau de ma poitrine, au début j'ai pensé que c'était un bouton, mais c'était noir, à la suite de quoi j'ai décidé que c'était des cheveux qui avaient poussé dans la peau, et au bout de quelques jours, je voulais l'avoir. Voici la chose la plus intéressante, j'ai eu cette éducation d'une manière ou d'une autre, et elle s'est avérée être loin d'être un cheveu, mais quelque chose de noir, de taille similaire au mil.

Bonjour Marat. Soit l'athérome, soit la grande anguille.

Bonjour, j'aimerais connaître votre avis. J'ai une petite bosse sur la pointe de mon orteil (grande). Chair d'environ 2 mm, mais transparente. Il est apparu il y a peut-être une semaine ou une semaine et demie. Je n'ai remarqué que quand ça venait, ça devenait désagréable. J'ai récemment développé un champignon de l'ongle sur le même orteil, mais je le traite. Quelle est cette bosse à votre avis? Vaut-il la peine de s'inquiéter?

Bonjour, Tatyana. Le ganglion tendineux ou le kyste muqueux est. Très probablement, seule une partie est visible. Il est enlevé chirurgicalement. Le champignon n'a rien à voir avec ça.

salut! J'aimerais savoir ce que c'est. Sur la paume (côté intérieur, sur la soi-disant «colline de Mars»), une très petite bosse de 0,7 à 1 mm est apparue. Il n'est pas perceptible en apparence, mais il est bien ressenti, solide. Cela ne fait pas mal, ne dépasse presque pas (encore une fois, seulement au toucher, ou je vois si mal), la couleur de la peau n'a pas changé. Cette éducation est sur la peau. Je l'ai depuis trois jours, la taille ne change pas.

Bonjour Sophia. Il s'agit très probablement d'un hygroma (ganglion tendineux). Vous devez traiter avec un chirurgien.

Lipome ou wen

Lieux de formation des cônes

Le corps humain est disposé de différentes manières et transfère individuellement l'action de divers stimuli. Des formations sous-cutanées peuvent apparaître sur tout le corps, le plus souvent sur les mains, en particulier dans la zone des doigts et du poignet, sur l'avant-bras, beaucoup moins souvent sur les paumes. Le plus courant est une bosse à l'arrière du poignet. Dans cet endroit, la formation n'apporte pas de douleur et d'inconfort, elle est de structure dense. Ils apparaissent d'une surcharge excessive de la main..

L'autre endroit le plus courant est les doigts. Le blâme pour l'apparition de boules sur les doigts est l'arthrite, la déformation du cartilage. Cela réduit considérablement la fonction fonctionnelle des doigts, provoque une gêne et une incapacité à serrer les paumes. Avec ces excroissances, il n'est pas recommandé de trop étendre les mains et il est conseillé de consulter immédiatement un médecin.

Types et raisons de l'apparition

Il existe de nombreux facteurs sous l'influence desquels des bosses sous-cutanées peuvent apparaître, d'un lipome banal à un cancer grave.

Dans certains cas, l'apparition d'une bosse est due à une lésion professionnelle. Certains types d'activité professionnelle sont associés à une mauvaise position des articulations, ce qui conduit à leur courbure et à l'accumulation de sels. C'est la raison de l'apparition de la bosse. De plus, l'accumulation peut être le résultat de dommages mécaniques ou de blessures..

Il existe également un certain nombre de maladies qui provoquent l'apparition de néoplasmes..

Hygroma et lipome

L'hygroma est l'une des pathologies les plus courantes, dont l'évolution s'accompagne de l'apparition de croissances sous-cutanées. Dans ce cas, des bosses apparaissent sur les paumes ou dans l'avant-bras. L'hygroma est un néoplasme bénin causé par une inflammation des tendons. Au début de son développement, la bosse ne cause pas d'inconfort et se développe imperceptiblement, de sorte qu'une personne y prête attention après avoir atteint des tailles impressionnantes. Il arrive que le néoplasme éclate tout seul, mais il est toujours préférable de contacter un spécialiste pour un traitement compétent..

Une bosse sur l'articulation de l'épaule peut se former sous l'influence des facteurs suivants:

  • disposition superficielle des tendons;
  • stress monotone et régulier sur l'articulation;
  • élimination incomplète de la coquille d'hygroma lors de l'opération précédente;
  • prédisposition génétique;
  • blessures fréquentes;
  • inflamation des joints.

Hygroma a ses propres caractéristiques distinctives. Les principaux sont les suivants:

  • croissance lente;
  • emplacement spécifique - près des tendons;
  • couleur de la chair;
  • tendance à augmenter en taille après l'exercice;
  • parfois il y a une rougeur de la surface du néoplasme et une desquamation;
  • si la masse est grosse, des picotements et un engourdissement sont ressentis;
  • la douleur apparaît à un stade avancé.

Un diagnostic précis est fait sur la base des résultats d'une échographie. L'hygroma ne présente aucun danger, cependant, il limite la mobilité et procure un certain inconfort.

Ces excroissances sont enlevées chirurgicalement sous anesthésie locale. Lorsqu'une infection secondaire est attachée, une suppuration se produit. Vous ne devriez pas essayer de presser la bosse vous-même, car cela ne donnera pas de résultats - après un certain temps, la capsule restante sera à nouveau remplie de liquide. De plus, l'hygroma peut se diviser en plusieurs petites bosses, qui sont ensuite transformées en tumeurs à part entière. Réduire la taille et même la disparition complète de l'hygroma peut être obtenue en réduisant l'activité physique.

Le lipome (lipoblastome, wen) est formé à partir de la couche graisseuse, ne provoque pas d'inconfort ni de douleur. La bosse est de couleur chair, elle est donc presque invisible de côté. Les facteurs suivants contribuent à la formation d'un lipome:

  • surpoids et obésité;
  • pathologie hépatique;
  • polypes dans les intestins;
  • prédisposition héréditaire (lipomatose familiale);
  • maladies du système endocrinien (diabète sucré, troubles de l'hypophyse, de la glande thyroïde, etc.);
  • infestation de parasites;
  • friction mécanique régulière et traumatisme fréquent sur une zone spécifique de la peau;
  • dysfonctionnement rénal, qui provoque l'accumulation de toxines et d'autres substances nocives dans le corps.

Le lipome peut apparaître n'importe où sur le corps, y compris l'épaule. Les caractéristiques de ce néoplasme sont les suivantes:

  • forme arrondie;
  • structure souple;
  • manque d'inflammation;
  • à la palpation, les lobules sont ressentis.

Le lipome se déplace bien par rapport aux tissus voisins. Sa taille ne dépasse généralement pas 2-3 cm, mais dans certains cas, des wen plus grands ont également été observés. Au fur et à mesure que le lipome grossit et se développe dans les tissus, la masse devient inactive et douloureuse. La douleur apparaît en raison de la compression des terminaisons nerveuses.

Fondamentalement, le lipome est unique, mais certaines personnes développent de multiples excroissances en raison d'une prédisposition génétique:

  • Syndrome de Madelung. La pathologie se caractérise par la formation d'un grand nombre de cônes situés symétriquement les uns par rapport aux autres. Dans certains cas, ils fusionnent. Le plus souvent, cette maladie touche les mâles, qui, même dans leur jeunesse, ont de nombreux petits phoques (jusqu'à plusieurs centaines). Ces néoplasmes se développent sur plusieurs années et très lentement..
  • Maladie de Derkum. L'obésité morbide est le plus souvent affectée par les femmes et les filles. La pathologie est caractérisée par la formation de multiples wen douloureux.

Le retrait des cônes est effectué chirurgicalement. L'auto-extrusion n'apportera pas les résultats escomptés, car après un certain temps, la croissance des bourgeons reprendra. Des blessures fréquentes peuvent entraîner la formation d'une tumeur maligne.

Athérome et hématome

L'athérome - un kyste de la glande sébacée - peut être de deux types, qui à l'extérieur semblent absolument identiques:

  • Athérome acquis. Se produit en raison du blocage du conduit sébacé. Peut être une complication des poussées d'acné. Localisé sur le visage, le dos, les épaules et la tête.
  • Kyste congénital. Il apparaît en raison d'un développement anormal de l'embryon. Ces néoplasmes sont de nature multiple, situés sur le scrotum, le cou et le visage..

L'athérome a ses propres caractéristiques. Les principaux sont les suivants:

  • manque de douleur;
  • structure élastique;
  • forme arrondie;
  • jaunâtre ou de couleur chair;
  • croissance lente;
  • mobilité à la palpation;
  • une fois pressé, une substance laiteuse épaisse et à l'odeur désagréable est libérée de la croissance.

Les athéromes et les lipomes sont très similaires. Vous pouvez les distinguer comme suit:

  • le lipome est doux au toucher, non sujet à la suppuration, la peau au-dessus se plie facilement;
  • l'athérome a une structure plus dure et la masse elle-même est fermement connectée à la peau.

La capsule d'athérome est remplie de kératine, de produits de désintégration des cellules graisseuses et de sébum. Lorsque le néoplasme s'infecte, la suppuration commence, la bosse devient douloureuse et après un certain temps, elle s'ouvre spontanément. Très rarement, l'athérome se transforme en une tumeur maligne. Une telle accumulation est enlevée chirurgicalement, tandis que le retrait de la capsule entière est très important. Sinon, une rechute se produira..

Un hématome est la masse la plus courante résultant d'un impact. Le néoplasme est caractérisé par les caractéristiques suivantes:

  • structure dense;
  • gonflement sur le site de la blessure;
  • douleur;
  • hétérogénéité de la couleur;
  • gamme de couleurs - du rouge profond au violet.

Un hématome se forme à la suite de lésions des vaisseaux sanguins - du sang est versé sous la peau, tandis que la peau elle-même reste intacte. Le traumatisme survient lorsqu'il est contusionné, pincé, frappé, pressé. La taille de la masse est déterminée par le nombre de vaisseaux affectés. Un hématome apparaît dans les 12 à 24 heures suivant la blessure. Les petites bosses passent d'elles-mêmes, avec l'apparition de formations étendues, des soins médicaux sont nécessaires.

Pour réduire les effets des blessures, il est nécessaire d'appliquer de toute urgence une compresse froide sur le site d'impact. Les basses températures aident à arrêter les saignements sous-cutanés et à réduire l'enflure.

Le fibrome apparaît à la suite d'une inflammation, d'un traumatisme antérieur ou d'une prédisposition génétique. Sa formation n'est pas accompagnée de démangeaisons, de douleurs. Il n'a pas de caractéristiques spéciales - il peut être dur ou mou, la gamme de couleurs varie du rouge au brun.

Tumeurs malignes

Le type d'enseignement peut être déterminé par ses caractéristiques distinctives. Les points suivants peuvent indiquer le développement d'un cancer:

  • Croissance du compactage. C'est le principal facteur qui devrait inquiéter. Surtout si le processus s'accompagne d'une détérioration du bien-être et d'une augmentation de la température. Si l'accumulation atteint plus d'un centimètre, vous devez immédiatement contacter la clinique pour un diagnostic.
  • Souvent, un néoplasme cancéreux a des limites inégales, il n'y a pas de limites claires. Dans les premiers stades de développement, une tumeur cancéreuse n'apparaît en aucun cas. À l'avenir, le patient ressent de la douleur et de l'inconfort..
  • Pour un phoque malin, une mobilité prononcée n'est pas caractéristique, par conséquent, des sensations douloureuses surviennent à la palpation. Sous une forme négligée, des saignements et des écoulements purulents apparaissent.
  • Le développement d'un néoplasme malin contribue à l'apparition d'un état fébrile. La température peut monter jusqu'à 40 degrés ou rester constamment à environ 37 degrés. Dans la zone des oreillettes, une inflammation des ganglions lymphatiques est observée, ce qui indique la lutte du corps avec un corps étranger.

Articles Sur La Leucémie