Trouver une bosse dans l'hypochondre droit incite les patients à réfléchir à la santé. La première étape consiste à analyser quelles actions récentes auraient pu causer cette condition. Cependant, le plus souvent, les raisons sont cachées très profondément dans le corps et nécessitent une visite chez le médecin pour déterminer un diagnostic précis..

Raisons de la formation d'un sceau

Si le phoque est palpable dans l'hypochondre droit à droite, cela peut être dû à des maladies des organes suivants:

  • La vésicule biliaire. Un gonflement et une induration indiquent le développement d'une cholécystite, d'une maladie des calculs biliaires. Les parasites sont parfois diagnostiqués. Dans ce cas, l'organe peut être agrandi.
  • Pancréas. Une induration importante indique une pancréatite aiguë ou un cancer avancé.
  • Foie. Détecter l'hépatose, l'hépatite, la cirrhose, la congestion sanguine aiguë due à une insuffisance cardiaque, contre laquelle la membrane de l'organe est tendue.
  • Intestins. Des tumeurs, des flatulences sévères, une obstruction intestinale, une entérocolite et d'autres maladies peuvent indiquer un gonflement sous les côtes.
  • Diaphragme. Certains patients ont un durcissement dû à une hernie, une tumeur ou une diaphragmatite.

Dans chacun de ces cas, l'induration s'accompagne d'une douleur palpable ou coupante..

Les phoques de nature différente dans l'hypocondre ne résultent pas toujours d'une tumeur de l'organe lui-même. Très souvent, des symptômes similaires sont observés avec un œdème des tissus mous qui l'entourent..

Douleur sous les côtes sur le côté droit du dos

Si un néoplasme ou une grosseur apparaît dans le dos à droite, cela indique une maladie rénale - pyélonéphrite aiguë ou chronique. D'autres pathologies sont beaucoup moins fréquentes. Au cours de l'évolution aiguë de la maladie, le syndrome douloureux est terne, douloureux, se manifeste le plus souvent juste en dessous du côté droit et donne au bas du dos. La douleur s'intensifie si vous tapez sur la côte inférieure par derrière. Dans une évolution chronique, la douleur est douloureuse et s'aggrave par temps frais ou humide..

La bosse à droite sous les côtes peut être le résultat d'un traumatisme (choc, chute), à ​​la suite duquel les vaisseaux se sont rompus et un hématome s'est formé. Les symptômes s'aggravent avec la pression, la course ou le mouvement, ou en buvant trop de liquides.

Une douleur douloureuse à droite, plus proche de la colonne vertébrale, indique une ostéochondrose. La bosse dans ce cas signale une inflammation des tissus mous. Des douleurs aiguës, accompagnées d'hématomes et d'une forte formation de gonflement, peuvent être situées à l'avant et à l'arrière. La tension de la peau et des fibres musculaires, y compris sans hématome, devient une conséquence de:

  • inflammation de l'appendicite;
  • rupture du foie, des reins, de la vésicule biliaire;
  • fracture des côtes;
  • prolapsus des reins.

De petites bosses accompagnées de douleurs aiguës indiquent des coliques hépatiques, des kystes rénaux altérés, une cholécystite aiguë ou une pancréatite.

Douleur sourde à droite ou à gauche

Un signe similaire avec la formation d'un sceau ou d'une masse indique un processus inflammatoire aigu:

  • pyélonéphrite aiguë;
  • inflammation de l'un des poumons;
  • inflammation aiguë du pancréas;
  • pancréatite ou cancer en phase terminale;
  • maladies des appendices utérins;
  • pathologie de la rate;
  • troubles intestinaux.

Des douleurs aiguës qui surviennent soudainement et passent tout aussi rapidement, alternant avec des symptômes de tiraillements désagréables et de coups de couteau d'un côté, indiquent des causes psychosomatiques. Pour leur traitement, la consultation d'un psychothérapeute, psychiatre, neuropathologiste est requise.

Signes d'une hernie intervertébrale

La bosse dans ce cas est dans le dos, trouvée lors de la palpation. Il devient difficile pour le patient de respirer, la douleur devient sourde. Les symptômes irradient vers le dos, le bas du dos, les membres supérieurs et inférieurs. Le tournage se produit souvent.

Dans les derniers stades, lorsque la hernie quitte l'anneau, elle devient visible sans palpation. Dans ce cas, le joint est souple, il peut être ajusté à l'endroit où il sort. Le traitement d'une telle pathologie est toujours effectué chirurgicalement et n'a pas d'alternative..

Sceller les méthodes de diagnostic

La principale manière d'étudier une tumeur dans l'hypochondre droit ou gauche est le diagnostic par un thérapeute ou un chirurgien. Après la palpation, le médecin sera en mesure d'éliminer avec précision certaines maladies et prescrira également des tests supplémentaires et un examen instrumental. Le moyen le plus efficace d'obtenir un diagnostic précis est de consulter 2 ou 3 spécialistes.

Procédures possibles que le patient doit subir:

  • Échographie de la cavité abdominale pour déterminer l'état des organes, y compris les intestins;
  • La tomodensitométrie est nécessaire pour visualiser les vaisseaux et les tissus de l'intestin, d'autres organes, parfois une procédure avec contraste est utilisée;
  • une coloscopie est prescrite si une pathologie intestinale est suspectée;
  • pour l'examen de l'estomac, des diagnostics endoscopiques sont prescrits;
  • nommer en outre la livraison de tests de laboratoire;
  • lorsque des processus tumoraux sont détectés, une biopsie du matériel est nécessaire.

Sur la base des analyses reçues, le médecin établit un diagnostic. Il est impossible de déchiffrer les résultats par vous-même.

Méthodes de traitement

Compte tenu de la longue liste de raisons pour lesquelles un renflement apparaît dans l'hypocondre droit, il est impossible de décrire brièvement la seule méthode pour traiter cette condition. Tout dépend de la pathologie détectée.

Le traitement du néoplasme ne doit pas être effectué indépendamment à la maison. Vous ne pouvez pas réchauffer la zone touchée si le symptôme est associé à une inflammation du foie. Aucune thérapie à domicile n'aidera à se débarrasser d'une tumeur bénigne ou maligne..

La préservation de la pathologie à la suite d'une fracture des côtes après une blessure n'est pas moins dangereuse. Une fracture non traitée ne guérit pas bien et conduit à l'avenir au développement d'un syndrome de douleur chronique. Toutes les restrictions sont également valables pour les maladies des organes internes, ainsi que pour les conditions telles que la hernie. Dans les cas graves, les médecins peuvent recommander une intervention chirurgicale (hernie, tumeur).

Si la pathologie est causée par un spasme musculaire dans un contexte de stress prolongé, le traitement commence par l'élimination des signes de stress mental et émotionnel. Parfois, les spasmes musculaires sont causés par un effort physique accru. Dans ce cas, un repos opportun, la prise d'antispasmodiques ou de relaxants musculaires (de préférence après avoir consulté un médecin) vous aideront..

Une croissance, une petite ou grande tumeur, une bosse sous-cutanée dans la zone sous la côte gauche ou droite, à la fois devant et derrière - c'est la raison d'un diagnostic détaillé par le médecin. Certaines maladies ne peuvent se manifester qu'avec ce symptôme, mais indiquent des processus oncologiques, des hernies dangereuses et une hypertrophie des organes internes.

Bosse dans l'hypochondre droit, que pourrait-il être

Joint sous la nervure droite à l'avant

Pendant de nombreuses années, essayant de guérir les JOINTS?

Chef de l'Institut de traitement des articulations: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de soigner les articulations en prenant un remède pour 147 roubles par jour..

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs ont utilisé avec succès Sustalaif. Voyant une telle popularité de cet outil, nous avons décidé de le proposer à votre attention..
En savoir plus ici...

Pour le traitement des joints, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Voyant une telle popularité de cet outil, nous avons décidé de le proposer à votre attention..
En savoir plus ici...

Si une personne a une douleur du côté droit sous les côtes à l'avant, une lourdeur à l'inhalation, le premier organe dont il se souvient est le foie. Tout le monde sait où elle est. Mais la raison n'est pas seulement des problèmes de foie. Tout est bien plus sérieux. C'est ainsi que le corps signale les maux..

Lorsque vous vous demandez ce qui fait mal au côté droit sous les côtes, d'où vient le sceau, il convient toujours de se rappeler qu'il s'agit d'un problème grave. La douleur dans l'hypochondre chez une personne peut en indiquer beaucoup, allant de l'ostéochondrose de n'importe quelle partie de la colonne vertébrale, se terminant par des maladies du système génito-urinaire.

Pourquoi cela se produit-il

La douleur sous les côtes, surtout si elle est de nature croissante et persistante, peut indiquer ce qui suit:

  • calculs dans les reins, le foie, la bile;
  • inflammation des intestins;
  • modifications pathologiques de l'os ou du système articulaire;
  • blessures à n'importe quelle partie de la colonne vertébrale, de la poitrine;
  • exercice physique;
  • pancréatite;
  • cholécystite;
  • maladies cardiovasculaires;
  • colique rénale;
  • grossesse extra-utérine;
  • maladies gynécologiques;
  • appendicite;
  • hépatite;
  • cirrhose;
  • pneumonie;
  • oncologie.

Tout cela se manifeste par une douleur dans l'hypochondre droit..

Ces sensations désagréables ne disparaissent pas, se développent dans la nature, un sceau apparaît, la douleur irradie vers la jambe, la hanche, l'épaule. La personne est déprimée. C'est la localisation de la douleur qui permet au médecin de poser le diagnostic le plus précis. Parfois, cette douleur indique une maladie potentiellement mortelle lorsque le retard est inacceptable. Et une personne peut penser qu'elle a mangé quelque chose de mal, maintenant ça fait mal. Une pilule ou une décoction ramènera tout à la normale.

Important! Bosse, douleur sous la côte droite, si elle ne disparaît pas après 30 minutes, nécessite une attention médicale immédiate! L'automédication peut avoir des conséquences négatives, voire mortelles..

Ce type de douleur peut survenir chez les enfants même à un âge précoce. Il est nécessaire d'observer l'enfant, de contrôler sa nutrition, d'enregistrer la fréquence à laquelle cela se produit, la durée de l'attaque.

Comment est-il lié aux problèmes de la colonne vertébrale

La colonne vertébrale est le noyau principal du corps. Ici sont rassemblées toutes les terminaisons nerveuses et les vaisseaux sanguins, qui sont responsables de l'activité vitale de chaque organe individuel et de l'ensemble du système. Même une blessure mineure ou un nerf pincé peut causer des douleurs non seulement dans la colonne vertébrale elle-même, mais également sous la côte droite.

Le pincement des terminaisons nerveuses provoque des douleurs dans le dos, sur le côté, à la jambe, à la hanche, à l'épaule, au cou, au bas du dos. Cet état s'accompagne de faiblesse, de malaise. Dans de tels cas, le retard n'est pas seulement inacceptable, il est dangereux avec des changements pathologiques dans le corps. La personne est déprimée.

Diagnostique

Lorsqu'un patient demande de l'aide, aucun médecin ne peut immédiatement dire pourquoi il fait mal au côté droit. Une telle douleur chez l'homme est due à de nombreuses maladies. Palpation seule, l'examen initial ne suffit pas. Un examen sera nécessaire pour un diagnostic précis et un traitement à prescrire.

Parfois, il suffit de régler les disques vertébraux pour arrêter de faire mal. L'inconfort disparaît, le traitement peut être considéré comme complet. Parfois, cela se produit lorsque les disques sont pincés. Mais le plus souvent, de tels symptômes peuvent obliger une personne à se faire soigner à l'hôpital..

Si, à la palpation, le patient se plaint que la douleur sourde du côté droit augmente, donne au dos, aux membres, alors cela devient clair: la situation est grave, un traitement sera nécessaire. En cas de maladie du foie, le médecin sonde le sceau sous la côte droite. Des symptômes tels qu'une induration, des ballonnements et des douleurs au contact de l'abdomen peuvent indiquer une pancréatite ou une gastrite. En un mot, le diagnostic, le traitement, c'est l'affaire du médecin.

Lors du premier examen, le médecin peut poser un diagnostic initial afin d'exclure la pathologie chirurgicale. Un inconfort dans le côté droit peut indiquer une rate rompue, une appendicite, un volvulus. Par conséquent, la référence au chirurgien ne doit pas provoquer de doutes ni de panique chez le patient. C'est une pratique normale lors du diagnostic de la douleur sous la côte droite. La douleur lors de l'inhalation vous obligera à consulter un thérapeute et un cardiologue, les femmes doivent consulter un gynécologue, les hommes - un urologue.

Il semblerait que cela fasse mal au côté droit, mais le patient est obligé de contourner tous les médecins. Vous ne pouvez rien faire. Et de tout ce qui a été dit ci-dessus, il est nécessaire de comprendre qu'une telle douleur peut être causée par diverses raisons. Il vaut la peine d'arrêter l'attention du lecteur sur les maladies qui peuvent manifester une douleur du côté droit..

Syndrome de Tietze

Il s'agit d'une maladie caractérisée par des douleurs dans les côtes chez une personne du côté droit, en particulier. La douleur survient lors de l'inhalation, irradie vers le dos. Parfois, il est terne, mais le plus souvent, il fait mal à l'avant et est assez fort. Le cartilage costal devient enflammé. Cette douleur sourde et douloureuse peut faire penser à des problèmes cardiaques ou hépatiques. Un phoque apparaît dans la zone d'inflammation.

Peu à peu, la douleur devient tout simplement insupportable, ce qui oblige une personne à demander de l'aide d'urgence.

Il est diagnostiqué après une radiographie et alors seulement le traitement approprié est prescrit.

Ostéoporose des côtes

Une autre maladie quand ça fait mal sous les côtes du côté droit. Cela se produit en raison de la faible teneur en calcium dans le corps dans le contexte de changements liés à l'âge, d'alcoolisme ou après des blessures. Le manque de calcium entraîne des fractures mineures. Au début, une personne ressent de la douleur en inspirant, elle redonne au dos. Un sceau apparaît sur le site des fractures.

Même avec une légère charge, une fracture pathologique se produit. Si un traitement rapide n'est pas effectué, la personne peut être assise dans un fauteuil roulant.

Ostéochondrose de la région thoracique

Le processus inflammatoire dans la colonne vertébrale s'accompagne non seulement de maux de dos. La douleur apparaît sous les côtes et le plus souvent sous la droite. Il est difficile pour une personne de respirer, il est difficile de respirer, de bouger. Souvent, le patient se plaint qu'une douleur sourde est ressentie à l'avant de la poitrine, qui irradie vers le dos, vers les membres. La douleur survient souvent après un effort physique intense ou une hypothermie. Cette maladie est également appelée «enjeux dans la poitrine».

Hernie intervertébrale

Autre maladie qui s'accompagne de douleurs dans le dos, devant sous la côte droite, un phoque est retrouvé à la palpation. Il est également difficile d'inhaler, car une douleur sourde apparaît. Dans un état négligé, la douleur irradie vers le dos, vers les extrémités, il y a un lumbago. Le traitement est complexe et long. Selon la gravité de la maladie, la personne est à l'hôpital ou est traitée en ambulatoire.

Traitement

Ce ne sont que des exemples mineurs de ce qui peut causer des douleurs au flanc et de la lourdeur lors de la marche et de l'inhalation. Il existe de nombreuses maladies et un traitement distinct est prescrit pour chaque cas. Il n'y a pas de but unique ici. Par conséquent, le médecin prend la décision individuellement par rapport à chaque patient..

Mais vous pouvez donner une réponse sensée, qui aidera certainement, en tant que remède préventif et réparateur. Une personne qui a eu une maladie sait déjà ce que c'est quand elle fait mal au côté devant et pas seulement. Les raisons sont rares et elles sont toutes familières à la plupart. Ce ne sont que les changements liés à l'âge qui ne peuvent pas être repoussés, mais ils peuvent être prévus.

Conclusion

Un mode de vie sain et une bonne nutrition sont bénéfiques à tout âge. Les aliments doivent être riches en calcium et en protéines. L'alcool élimine le calcium et le collagène des os. Ils deviennent cassants. Et pour le reste des organes, un tel mode de vie n'apportera aucun bénéfice..

Tôt ou tard, une personne ressentira que son côté lui fait mal, qu'il est difficile de respirer, etc. En plus d'une bonne nutrition, il vaut la peine d'introduire le cyclisme et la natation dans la piscine dans la routine quotidienne..

Même si cela est impossible, il peut être remplacé par des promenades nocturnes. Pour ceux qui ont souffert de l'une des situations ci-dessus, vous devez suivre les recommandations du médecin et faire des exercices de thérapie par l'exercice. Et puis la douleur dans le côté peut simplement être évitée.

  • Les raisons
  • Symptômes
  • Diagnostique
  • Traitement

L'exostose de la côte est un phénomène assez courant sous la forme d'une accumulation osseuse, diagnostiquée chez les enfants âgés de 8 à 18 ans. À un âge plus précoce ou plus tard, ce diagnostic n'est pratiquement pas détecté. Une croissance peut apparaître sur presque n'importe quel bord de chaque côté. Le plus souvent, il s'agit d'une complication de certaines maladies et ce n'est que dans de rares cas qu'il peut avoir un caractère d'apparence indépendant.

Le néoplasme peut avoir une grande variété de formes et de tailles. Mais si sa taille ne dépasse pas 10 mm, il est presque impossible de le détecter. Seules les formations supérieures à 10 mm peuvent être diagnostiquées, et même pas toujours, car les patients ne présentent généralement pas certaines plaintes indiquant une maladie.

L'exostose est une formation persistante qui ne disparaît pas d'elle-même, mais n'est éliminée que par chirurgie. Mais il y a des moments où leur taille diminue, et assez fortement, ou ils se dissolvent complètement.

Dans 1% des cas, une tumeur maligne survient, c'est-à-dire une dégénérescence tissulaire en tumeur cancéreuse.

Les raisons

Le plus souvent, cette pathologie a ses propres raisons, bien qu'il arrive parfois qu'il ne soit pas possible de les trouver, puis ils parlent de la nature idiopathique de la maladie. Vous devez savoir que l'hérédité joue ici un rôle énorme. Tout le reste peut être appelé facteurs provoquants, notamment:

  1. Ecchymoses et blessures à la poitrine.
  2. Côtes fracturées.
  3. Ostéomyélite.
  4. Processus inflammatoires dans le tissu osseux.
  5. Maladies inflammatoires chroniques.
  6. Troubles endocriniens.
  7. Complication associée en présence de tumeurs bénignes.
  8. Anomalies costales congénitales ou acquises.

Étant donné que l'exostose des côtes se trouve généralement chez un enfant, la croissance active du tissu osseux doit également être attribuée aux raisons de son apparition..

Symptômes

Le plus souvent, la maladie ne présente aucun symptôme et peut durer des années sans tableau clinique prononcé. Il n'y a aucune plainte concernant la douleur, l'inconfort ou quoi que ce soit d'autre. En règle générale, le diagnostic est posé par accident lors de l'examen d'autres os ou organes à proximité..

Il faut savoir que l'exostose est un tissu cartilagineux qui seulement après quelques années accumule des cristaux de calcium en lui-même et devient spongieux. Avant cela, il n'est pas possible de le détecter à l'aide des rayons X.

Une autre méthode de diagnostic - l'éducation peut être vue à l'œil nu lorsqu'elle atteint une taille significative..

Le plus souvent, une telle formation apparaît près de la jonction de la côte avec la colonne vertébrale, c'est-à-dire près de l'articulation. Si le patient commence à se plaindre de douleur ou d'inconfort, il faut penser qu'une telle croissance commence à serrer les organes internes ou les terminaisons nerveuses. Une autre raison de l'apparition de la douleur est la dégénérescence des tissus osseux et cartilagineux en un cancer.

Diagnostique

Le diagnostic précoce est très difficile. Lorsque des sels de calcium apparaissent dans la formation, ils peuvent être facilement vus sur une radiographie. Mais les dimensions de l'image et en réalité peuvent être très différentes, car la couche supérieure d'exostose, formée de tissu cartilagineux et continue de croître, n'est pas détectée sur l'image..

Traitement

Le traitement n'est que chirurgical. Aucune méthode ni recette conservatrice pour la médecine traditionnelle n'aidera à se débarrasser de cette pathologie. L'opération n'est effectuée que lorsque le néoplasme atteint une grande taille et commence à déranger une personne. Pendant l'opération, la croissance et la couche supérieure du périoste sont enlevées. Après cela, l'exostose sur les côtes ne se développe plus.

La période de rééducation ne dure pas plus de 10 à 15 jours.

Si la pathologie a été détectée, mais qu'aucun symptôme n'a été détecté, une simple observation est effectuée avec une radiographie quotidienne.

Vous devez savoir que la physiothérapie ne peut pas être utilisée pendant le traitement, car toutes les procédures de ce type peuvent provoquer le processus de malignité.

Le pronostic est généralement bon. Ce n'est que dans les cas les plus rares qu'une rechute se produit. Il n'y a pas de prophylaxie spécifique. Des examens médicaux obligatoires doivent être effectués chaque année.

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Sustalife. Voyant une telle popularité de cet outil, nous avons décidé de le proposer à votre attention..
En savoir plus ici...

Raisons de la formation d'un sceau

Si le phoque est palpable dans l'hypochondre droit à droite, cela peut être dû à des maladies des organes suivants:

  • La vésicule biliaire. Un gonflement et une induration indiquent le développement d'une cholécystite, d'une maladie des calculs biliaires. Les parasites sont parfois diagnostiqués. Dans ce cas, l'organe peut être agrandi.
  • Pancréas. Une induration importante indique une pancréatite aiguë ou un cancer avancé.
  • Foie. Détecter l'hépatose, l'hépatite, la cirrhose, la congestion sanguine aiguë due à une insuffisance cardiaque, contre laquelle la membrane de l'organe est tendue.
  • Intestins. Des tumeurs, des flatulences sévères, une obstruction intestinale, une entérocolite et d'autres maladies peuvent indiquer un gonflement sous les côtes.
  • Diaphragme. Certains patients ont un durcissement dû à une hernie, une tumeur ou une diaphragmatite.

Dans chacun de ces cas, l'induration s'accompagne d'une douleur palpable ou coupante..

Les phoques de nature différente dans l'hypocondre ne résultent pas toujours d'une tumeur de l'organe lui-même. Très souvent, des symptômes similaires sont observés avec un œdème des tissus mous qui l'entourent..

Douleur sous les côtes sur le côté droit du dos

Si un néoplasme ou une grosseur apparaît dans le dos à droite, cela indique une maladie rénale - pyélonéphrite aiguë ou chronique. D'autres pathologies sont beaucoup moins fréquentes. Au cours de l'évolution aiguë de la maladie, le syndrome douloureux est terne, douloureux, se manifeste le plus souvent juste en dessous du côté droit et donne au bas du dos. La douleur s'intensifie si vous tapez sur la côte inférieure par derrière. Dans une évolution chronique, la douleur est douloureuse et s'aggrave par temps frais ou humide..

La bosse à droite sous les côtes peut être le résultat d'un traumatisme (choc, chute), à ​​la suite duquel les vaisseaux se sont rompus et un hématome s'est formé. Les symptômes s'aggravent avec la pression, la course ou le mouvement, ou en buvant trop de liquides.

Une douleur douloureuse à droite, plus proche de la colonne vertébrale, indique une ostéochondrose. La bosse dans ce cas signale une inflammation des tissus mous. Des douleurs aiguës, accompagnées d'hématomes et d'une forte formation de gonflement, peuvent être situées à l'avant et à l'arrière. La tension de la peau et des fibres musculaires, y compris sans hématome, devient une conséquence de:

  • inflammation de l'appendicite;
  • rupture du foie, des reins, de la vésicule biliaire;
  • fracture des côtes;
  • prolapsus des reins.

De petites bosses accompagnées de douleurs aiguës indiquent des coliques hépatiques, des kystes rénaux altérés, une cholécystite aiguë ou une pancréatite.

Douleur sourde à droite ou à gauche

Un signe similaire avec la formation d'un sceau ou d'une masse indique un processus inflammatoire aigu:

  • pyélonéphrite aiguë;
  • inflammation de l'un des poumons;
  • inflammation aiguë du pancréas;
  • pancréatite ou cancer en phase terminale;
  • maladies des appendices utérins;
  • pathologie de la rate;
  • troubles intestinaux.

Des douleurs aiguës qui surviennent soudainement et passent tout aussi rapidement, alternant avec des symptômes de tiraillements désagréables et de coups de couteau d'un côté, indiquent des causes psychosomatiques. Pour leur traitement, la consultation d'un psychothérapeute, psychiatre, neuropathologiste est requise.

Signes d'une hernie intervertébrale

La bosse dans ce cas est dans le dos, trouvée lors de la palpation. Il devient difficile pour le patient de respirer, la douleur devient sourde. Les symptômes irradient vers le dos, le bas du dos, les membres supérieurs et inférieurs. Le tournage se produit souvent.

Dans les derniers stades, lorsque la hernie quitte l'anneau, elle devient visible sans palpation. Dans ce cas, le joint est souple, il peut être ajusté à l'endroit où il sort. Le traitement d'une telle pathologie est toujours effectué chirurgicalement et n'a pas d'alternative..

informations générales

La douleur dans l'hypochondre droit, aiguë ou périodique, se manifeste sous une forme ou une autre chez environ un tiers de la population de notre planète. Très souvent, les patients s'intéressent à ce qui se trouve à droite chez une personne et à la raison pour laquelle cela exerce une pression, des contractions, des douleurs ou des douleurs dans la zone de l'hypochondre droit. Selon les statistiques médicales, dans environ 90% des cas, la douleur est le résultat de modifications pathologiques des organes internes. Ainsi, le plus souvent, ces symptômes provoquent des maladies des voies biliaires et de la vésicule biliaire, et la deuxième place la plus fréquente est occupée par les pathologies hépatiques et le développement d'un œdème hépatique en cas de troubles circulatoires.

Douleur dans l'hypochondre droit

À cet endroit, la douleur peut survenir en raison de:

  • maladies des organes internes;
  • blessures;
  • maladies du système musculo-squelettique;
  • maladies neurologiques.

Maladies des organes internes comme cause possible de douleur dans le côté droit

Parmi les maladies des organes internes, les sensations de douleur les plus graves sont causées par une pathologie de la vésicule biliaire. Cholécystite aiguë et chronique, lithiase biliaire et ses complications - coliques biliaires, dyskinésie biliaire, tumeurs du mamelon de Vater et pancréatite aiguë - avec toutes ces maladies, la douleur est localisée dans l'hypochondre droit.

Dans la cholécystite aiguë, associée à ce symptôme, une augmentation de la température est notée, un goût amer apparaît dans la bouche, des nausées avec des épisodes de vomissements, ce qui n'améliore pas le bien-être du patient. Contrairement à la croyance populaire, la jaunisse n'est pas typique de cette maladie..

La cholécystite chronique ne se manifeste en aucune façon sans exacerbation. S'étant aggravé, en termes de symptômes en général et de nature de douleur en particulier, il rappelle beaucoup une inflammation aiguë:

  • localisé dans l'hypochondre droit;
  • sont d'abord paroxystiques, puis permanents;
  • au pic, l'inflammation s'intensifie avec toute action qui augmente la pression intra-abdominale - toux, éternuements, forcer et même respirer.

La douleur dans l'hypochondre droit avec une maladie des calculs biliaires ne se produit pas si souvent. Les calculs dans la vésicule biliaire peuvent ne pas se manifester pendant des années. Très souvent, ils sont découverts par accident lors d'un examen échographique de routine ou d'un examen d'un patient pour d'autres maladies..

Mais tout change si la pierre obstrue la sortie de la vésicule biliaire.

En ce moment, il y a des douleurs paroxystiques intenses sous l'arc costal droit d'un personnage coupant, poignardant, déchirant. Souvent, ils sont administrés au bas du dos, sous l'omoplate droite, au bras et parfois dans la région du cœur. Une personne au plus fort d'une crise de colique biliaire accepte de tout faire pour se débarrasser de la douleur, elle est si forte.

Simultanément aux sensations douloureuses, des nausées accompagnées de vomissements répétés se produisent, le patient se précipite sur le lit, car la douleur ne s'atténue dans aucune position.

De même, des tumeurs du mamelon du Vater apparaissent - les endroits où les voies biliaires sortent dans la lumière du duodénum. En soi, le néoplasme ne cause pas de douleur. Cependant, si elle est présente, une cholangite se produit inévitablement - inflammation des voies biliaires, dans laquelle la douleur est localisée dans l'hypochondre gauche. Avec eux, le patient a de la fièvre, des frissons, une jaunisse sévère.

Avec la dyskinésie des voies biliaires, la nature de la douleur du côté droit est assez diverse et dépend du type de son évolution.

Avec la dyskinésie de type hyperkinétique, la douleur dans la région du foie est aiguë, aiguë et paroxystique. Dans le type hypocinétique, au contraire - constant, terne, douloureux, parfois complètement absent. Une dyskinésie du type de colique biliaire est également possible, dans laquelle la douleur est de haute intensité, insupportable, survient soudainement et s'accompagne d'interruptions dans le cœur, d'un sentiment de peur. Dans ce dernier cas, les médecins peuvent parfois faire une erreur dans le diagnostic et poser un diagnostic préliminaire incorrect d'infarctus du myocarde. Cependant, les données de test de laboratoire et le décodage ECG peuvent exclure la pathologie cardiaque.

La douleur dans la pancréatite aiguë est plus souvent localisée dans la partie supérieure de l'abdomen et est de nature ceinture, couvrant les deux côtés et même le dos.

Cette pathologie chirurgicale survient le plus souvent dans le contexte de l'abus d'alcool fort, qui s'accompagne d'un apport abondant d'aliments gras, épicés et frits. Si elle n'est pas traitée, cette maladie peut être rapidement mortelle..

Douleur dans le côté droit à la suite d'un traumatisme

Une côte meurtrie ou cassée peut également causer des douleurs dans le haut de l'abdomen ou dans le côté droit sous les côtes. Leur augmentation est notée lors de la respiration, des mouvements du corps, de la toux, des éternuements. Dans les premières heures suivant la blessure, la douleur est diffuse dans la zone d'impact, mais après quelques heures, elle est précisément localisée sur le site de la blessure. L'utilisation de la radiographie permet d'identifier une fracture des côtes et l'échographie des organes internes permet de séparer la blessure de la pathologie du foie ou de la vésicule biliaire.

Le zona comme cause possible de douleur du côté droit

Causée par le virus de l'herpès, cette pathologie est très similaire à la pancréatite aiguë dans ses symptômes. Au début de la maladie, des douleurs sévères sont notées dans la partie gauche et moins souvent dans la moitié droite de l'abdomen, aiguë, aiguë, permanente. L'apparition de nausées et même de vomissements caractéristiques de la pancréatite est possible. Ce complexe de symptômes peut induire en erreur même les médecins expérimentés qui commencent à traiter l'inflammation du pancréas. Heureusement, après quelques jours, des éruptions vésiculaires caractéristiques en forme de ruban apparaissent sur l'abdomen (c'est pourquoi la maladie est appelée «zona»). À partir de ce moment, le diagnostic devient évident et le patient se voit prescrire le traitement correct, si cela n'a pas été fait plus tôt..

Douleur dans le côté droit de l'abdomen

Dans l'étage intermédiaire de la moitié droite de l'abdomen, il y a des boucles de l'intestin grêle et la partie ascendante du côlon.

Dans le côté droit de l'abdomen, la douleur ne peut être causée que par des lésions de ces organes. Ils sont généralement permanents, suffisamment forts, non associés à la prise alimentaire et sont accompagnés d'autres symptômes:

  • selles bouleversées;
  • un mélange de mucus et / ou de sang dans les matières fécales;
  • ballonnements;
  • anorexie;
  • baisse progressive du poids corporel;
  • nausée et vomissements.

Douleur dans le bas de l'abdomen à droite

Dans cette zone de l'abdomen, la douleur peut être déclenchée par diverses maladies. Leur tableau clinique est parfois très similaire et dépend de l'organe atteint..

Maladies provoquant des douleurs dans le bas de l'abdomen à droite

L'appendicite aiguë est la pathologie chirurgicale la plus courante.

La douleur survient généralement dans la partie supérieure de l'abdomen ou près du nombril, se déplaçant après quelques heures vers la région iliaque droite (au-dessus du pli de l'aine). Dans le même temps, d'autres phénomènes de dyspepsie sont possibles sous la forme d'une seule diarrhée, des nausées, parfois des vomissements, une perte d'appétit et une légère augmentation de la température.

L'appendicite aiguë présente un certain nombre de symptômes caractéristiques, qui sont déterminés par le chirurgien lors de la palpation de l'abdomen.

En plus de l'appendicite, la maladie de Crohn peut provoquer des douleurs dans le côté droit du bas-ventre.

Avec l'iléite terminale - une variante du développement de la maladie de Crohn - les douleurs sont localisées dans la région iliaque droite et ressemblent beaucoup à une appendicite. Le reste des symptômes ressemble également souvent à une image d'appendicite, par conséquent, les erreurs de diagnostic ne sont pas rares, lorsque déjà lors de l'opération, un appendice "sain" est trouvé, mais une inflammation dans la partie terminale de l'intestin grêle est détectée.

Maladies gynécologiques comme causes de douleur dans le côté droit du bas-ventre chez la femme

Dans la région suprapubienne ou dans l'aine droite et gauche, des douleurs peuvent apparaître en raison de pathologies des appendices utérins:

  • grossesse extra-utérine;
  • apoplexie ovarienne;
  • torsion des jambes de la tumeur ovarienne;
  • salpingo-ovariite.

Dans ces maladies, la douleur est souvent permanente, accompagnée d'une variété de sécrétions du tractus génital - de sanglantes à purulentes, parfois la fièvre survient simultanément avec elles, souvent très élevée.

L'une des maladies énumérées est très dangereuse, car en l'absence de traitement, elle entraîne le développement de complications graves:

  • saignement;
  • pelvioperitonite;
  • infertilité, etc..

Important: en cas de douleur dans le côté droit du bas-ventre chez la femme enceinte, une femme doit immédiatement consulter un gynécologue.

Causes de la douleur dans l'hypochondre droit

Pathologie hépatique

Dans l'hypochondre droit, la douleur survient le plus souvent en raison d'une maladie du foie. Même dans l'anatomie topographique, sous l'hypochondre droit, cet organe particulier est situé avec les voies biliaires..

Avec des anomalies du foie, la douleur est paroxystique ou des crampes. Sa nature peut varier en fonction de la gravité de la maladie particulière. Le syndrome douloureux peut être aigu ou «terne».

L'inconfort peut être provoqué par:

  1. Hépatite. Les hépatites A, B, C, alcooliques et médicamenteuses sont toujours accompagnées de douleurs paroxystiques douloureuses dans l'hypochondre droit. Dans le même temps, la couleur de la peau change, une faiblesse apparaît, la couleur de l'urine et des matières fécales change. Des impuretés de sang et de bile apparaissent dans les excréments du patient.
  2. Cirrhose du foie. Elle s'accompagne de ballonnements (ascite), de décoloration de la peau et des yeux, de faiblesse, de vomissements et de troubles digestifs aigus. De plus, la taille de la rate augmente, la jaunisse progresse et les paumes deviennent rouges. La cirrhose provoque également des varices œsophagiennes, des saignements internes, une augmentation de la pression dans le système de la veine porte. Un traitement retardé entraîne la mort.
  3. Échinococcose. Il se développe à la suite d'une invasion helminthique. La pathologie s'accompagne d'une lourdeur sévère et de sensations douloureuses dans l'hypochondre droit. De plus, des troubles digestifs surviennent, la température corporelle augmente, la personne devient léthargique. Une thérapie intempestive est pleine d'empoisonnement du sang et de mort.
  4. Cancer du foie. Les symptômes sont très similaires à ceux de la cirrhose. Chez une personne, l'hypochondre droit fait mal, il y a un goût amer dans la bouche, la fonctionnalité du système digestif est perturbée, la couleur des yeux et de la peau change et la température corporelle augmente. Il peut y avoir des crampes musculaires, une atrophie musculaire des membres, des saignements internes.
  5. Hépatose du foie gras. Se développe chez les personnes atteintes de diabète, de troubles métaboliques et d'obésité.

Un symptôme courant de la maladie du foie est la décoloration de la peau et des globes oculaires associée à des douleurs / coliques.

Maladies du système digestif

De nombreuses personnes ont des douleurs dans l'hypochondre droit qui ne sont pas dues à une maladie du foie. Le fait est que les organes du système digestif sont capables de provoquer une gêne - la vésicule biliaire, les intestins, le pancréas, l'estomac.

Si la cause première réside dans une violation de la fonctionnalité du système digestif, le patient s'inquiète des ballonnements, de la diarrhée, des nausées ou des vomissements, des éructations «aigres», des brûlures d'estomac, du goût métallique dans la bouche. Une couche blanchâtre peut apparaître sur la langue.

Ainsi, les principales causes profondes sont:

  • La pancréatite est une inflammation du pancréas. Il s'accompagne d'une gêne dans l'hypochondre droit, d'une sensation de satiété, de vomissements. Pendant la période d'exacerbation de la pancréatite, la douleur est de nature paroxystique aiguë. L'apparition de grondements dans l'estomac, flatulences.
  • Gastrite. Absolument toutes les sous-espèces sont capables de provoquer des douleurs dans la région abdominale. Une personne peut régurgiter «aigre», se plaindre d'un gonflement de l'abdomen, une douleur peut être donnée au bas du dos. Souvent, la bouche du patient commence à sentir désagréable - généralement une odeur putride apparaît.
  • Cholécystite. Avec cette maladie, la vésicule biliaire devient enflammée, l'écoulement de la bile à travers les voies biliaires est perturbé, à la suite de quoi une personne se plaint d'une douleur sourde et douloureuse dans l'hypochondre droit. Des vomissements, des nausées et des troubles digestifs sont possibles. Peut picoter dans la région abdominale.
  • Maladies du côlon. Ceux-ci incluent la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse, les infections intestinales, les troubles de la microflore intestinale, la diverticulose, le syndrome du côlon irritable.
  • Perforation intestinale.
  • Appendicite au début de l'inflammation. Dans de tels cas, une personne éprouve une douleur incomparable de nature paroxystique. La température corporelle augmente, il y a des vomissements, des nausées, une panne générale. La pression artérielle peut chuter.

La douleur après l'exercice peut également provoquer une dyskinésie biliaire. En règle générale, le syndrome douloureux se résout au fil du temps..

Pathologies d'organes CVS

Très souvent, les organes du système cardiovasculaire «font mal dans l'hypochondre droit». Le fait est qu'avec la labilité de la pression artérielle et une altération de la conduction du cœur, les sensations désagréables de la poitrine «donnent» à l'estomac et sous les côtes.

Souvent, l'infarctus du myocarde est «masqué» sous la douleur abdominale. Il se caractérise par des sensations d'éclatement inconfortables. Il existe même une forme abdominale de crise cardiaque. Dans de tels cas, les médecins peuvent confondre une déviation du travail du CVS avec des coliques rénales et des infections intestinales..

En plus d'une crise cardiaque, des crises de douleur spécifiques peuvent provoquer:

  1. Thrombose de la veine cave. Il se développe à la suite de la pénétration d'un caillot sanguin des veines iliaques. La douleur s'étend au bas du dos et à l'hypochondre droit. Si le segment hépatique est affecté, la douleur est «donnée» à l'omoplate droite. En cas de thrombose, il y a accumulation de liquide dans l'abdomen et jaunisse.
  2. Insuffisance cardiaque congestive. Cette maladie se caractérise par une détérioration du flux sanguin dans la circulation systémique. En cas d'insuffisance cardiaque, il y a une labilité de la pression artérielle, l'apparition d'un gonflement des jambes, une accumulation de liquide dans la cavité abdominale. Il y a des douleurs dans la poitrine et dans l'hypocondre droit. La nature de la douleur est aiguë, paroxystique, intense. Si l'insuffisance cardiaque entre dans la phase aiguë, la taille du foie de la personne augmente.
  3. Ischémie cardiaque. Des symptômes tels que douleur thoracique (irradie vers l'hypochondre droit et la région abdominale), arythmie, augmentation ou diminution de la pression artérielle, œdème des membres inférieurs sont observés.
  4. Myocardite. Elle se caractérise par l'apparition d'une fatigue rapide, d'un essoufflement, d'une transpiration accrue, d'une tachycardie, d'arythmies. Une autre caractéristique est la douleur thoracique, qui irradie vers les omoplates, l'hypochondre droit ou gauche, le bas du dos et le cou.

Il arrive que la douleur dans l'hypochondre droit soit l'un des signes avant-coureurs de la myocardiopathie - une maladie dans laquelle le muscle cardiaque change fonctionnellement.

Dysfonctionnements des organes du système génito-urinaire

Les organes du système génito-urinaire peuvent poignarder et blesser l'hypocondre droit. Ils se caractérisent par une sensation de brûlure dans l'aine et les côtes. De plus, une personne peut avoir un essoufflement, une bouche sèche, de l'amertume dans la bouche et d'autres symptômes extrêmement désagréables..

L'apparition d'inconfort dans la région des côtes est souvent un signe avant-coureur de pyélonéphrite. La pathologie s'accompagne de processus inflammatoires dans les reins. Les signes caractéristiques sont l'intoxication, la perte de force, la fièvre, une fausse envie d'uriner, des douleurs dans le bas du dos, un gonflement des membres inférieurs. L'absence d'assistance entraîne le développement d'un abcès.

En plus de la pyélonéphrite, des maladies telles que les suivantes peuvent provoquer des coliques dans l'hypochondre droit:

  • Nécrose papillaire rénale. Il se développe en raison de la privation d'oxygène du tissu rénal en raison d'une occlusion vasculaire. Accompagne souvent le diabète sucré et les maladies infectieuses du système génito-urinaire. La douleur dans la nécrose est de nature paroxystique aiguë. Du sang apparaît dans l'urine. Choc septique possible avec une issue mortelle supplémentaire.
  • Paranéphrite supérieure. Ce terme couvre l'inflammation du tissu adipeux dans la partie supérieure des reins. En règle générale, une maladie se développe en raison d'une infection des amygdales ou d'autres foyers d'inflammation. Le patient se plaint de douleurs éclatantes dans la région abdominale et le bas du dos, de douleurs, de perte de force, d'essoufflement prononcé. La température corporelle augmente également.
  • Tumeur rénale. Les symptômes sont identiques à ceux de la pyélonéphrite.
  • Insuffisance rénale Caractérisé par des douleurs dans le bas du dos et les côtes, des frissons, une fatigue accrue, des troubles dysuriques, un gonflement des membres inférieurs, l'apparition d'une éruption cutanée, l'apparition d'un goût métallique dans la bouche. Souvent, la pathologie s'accompagne de vomissements et d'une intoxication générale..
  • Prostatite. Cette maladie se développe exclusivement chez les hommes. La prostatite est une inflammation de la prostate. Peut avoir une étiologie infectieuse et non infectieuse. La maladie est caractérisée par des douleurs dans l'hypochondre droit et le bas du dos, des troubles dysuriques, une diminution de la puissance, une éjaculation prématurée, de la fièvre, des courbatures, une faiblesse, de l'apathie, de la constipation..

Avec les pathologies rénales, une labilité de la pression artérielle est également observée. Une hypertension artérielle décompensée se développe souvent.

Autres raisons

Souvent, des crampes et des douleurs dans l'hypochondre droit surviennent chez des personnes en parfaite santé lors d'un effort physique. Quelle est la raison de cette tendance? Selon les médecins, la cause première est la libération d'adrénaline et d'hormones anabolisantes dans le sang, ce qui entraîne une diminution du tonus des voies biliaires et une augmentation du remplissage sanguin du foie..

En règle générale, des crampes et des coliques apparaissent si une personne commence à faire du sport après un repas copieux. Dans ce cas, un spasme du diaphragme peut se développer. Mais l'inconfort disparaît tout seul immédiatement après la stabilisation de la respiration..

De plus, les éléments suivants peuvent provoquer des douleurs dans l'hypochondre:

  1. Grossesse. De nombreuses femmes remarquent des douleurs et des ballonnements au début de la grossesse. Ce phénomène est considéré comme la norme. Le fait est que lors du port d'un enfant, l'utérus augmente de taille et commence à appuyer sur les organes voisins..
  2. Cycle menstruel. À la fin des règles, les femmes éprouvent un déséquilibre entre la progestérone et les œstrogènes, ce qui entraîne un spasme des voies biliaires et des douleurs dans les côtes.
  3. Zona.
  4. Maladies de la glande surrénale droite, y compris phéochromocytome.
  5. Fractures des côtes inférieures.
  6. Diaphragmatite.
  7. Inflammation pulmonaire, trachéite, bronchite. Avec ces maux, la douleur «cède» à la partie inférieure du corps. Avec des respirations profondes et la toux, l'inconfort augmente. Étourdissements possibles, maux de tête, essoufflement, fièvre.
  8. Interventions chirurgicales récentes.
  9. Trop manger. Si une personne consomme trop de glucides et de graisses, le foie se remplit de sang et, en même temps, le péristaltisme intestinal est stimulé. En conséquence, l'inconfort et la douleur.
  10. Névralgie intercostale. Par exemple, avec l'ostéochondrose, une dégénérescence du cartilage de la colonne vertébrale se produit, à la suite de laquelle le cartilage déformé serre les terminaisons nerveuses et la personne ressent des coliques et des crampes.
  11. Contusions aux côtes. Selon les médecins, les ecchymoses des segments postérieurs des 12e, 11e et 10e côtes conduisent à l'apparition de douleurs "rongeantes". Avec la toux, l'effort physique, les soupirs profonds et la flexion, la gravité des signes cliniques augmente.

Phénomènes pathologiques

Maladies causant une lourdeur du côté droit:

  1. 1. Dyskinésie des voies biliaires - une pathologie causée par une violation de la contraction de la vésicule biliaire et de ses conduits. La maladie est due à une mauvaise nutrition, des maladies du tractus gastro-intestinal, des perturbations hormonales, une invasion helminthique, un stress et une surcharge nerveuse. Le principal symptôme de la maladie est une lourdeur dans l'hypochondre droit, une légère douleur sourde de caractère éclatant. Le matin, il y a de l'amertume dans la bouche, des problèmes de selles surviennent. Le traitement consiste à prendre des médicaments cholérétiques, des antispasmodiques et à suivre un régime strict. Des eaux minérales à minéralisation faible et moyenne sont utilisées. Les voies biliaires sont rincées selon la méthode du tyubage.
  2. 2. Cholécystite - perméabilité altérée des voies biliaires. Causes d'occurrence - calculs dans la vésicule biliaire, bloquant la sortie de la bile. La maladie peut survenir après une infection, le diabète. Le processus inflammatoire de la vésicule biliaire peut être provoqué par: une suralimentation fréquente, des aliments gras et épicés, un abus d'alcool. L'un des principaux symptômes de la cholécystite est le ballonnement et la lourdeur du côté droit qui survient après avoir mangé. La douleur peut être donnée à l'omoplate et être accompagnée de nausées, d'éructations. La maladie a des formes aiguës et chroniques. L'évolution aiguë de la cholécystite s'accompagne d'une température corporelle élevée, d'une faiblesse et de frissons. Des signes de jaunisse peuvent apparaître. Le traitement est basé sur les symptômes et la nature générale de la maladie. Une forme bénigne de cholécystite est guérie avec des antibiotiques et un régime alimentaire, les symptômes de la douleur sont soulagés avec des analgésiques. La forme aiguë de la maladie nécessite l'hospitalisation du patient, il peut être nécessaire de subir une opération pour retirer la vésicule biliaire enflammée.

Articles Sur La Leucémie