La sensation qu'un corps étranger est coincé dans la gorge, ce qui rend difficile la déglutition même de la salive et, après l'avoir avalée, revient à sa place, s'appelle «une boule dans la gorge». Les raisons de ce symptôme peuvent être différentes: de l'œdème de Quincke, qui survient lors de la consommation d'aliments inhabituels (l'introduction d'un nouveau médicament, une piqûre d'insecte) aux maladies de l'œsophage et de la glande thyroïde, qui bloquent vraiment la gorge. Dans tous les cas, seuls les diagnostics médicaux aideront..

L'essentiel est de ne pas craindre qu'il n'y ait rien à respirer: les maladies dangereuses dans lesquelles la gorge peut vraiment être fermée, se développent progressivement, pas en 1 jour (sauf pour l'œdème de Quincke, mais vous le verrez dans le miroir). De plus, en "allumant" la panique, vous ne pouvez que vous faire du mal, augmentant ainsi la sensation de manque d'air. Par conséquent, si vous avez une sensation de grosseur, examinez attentivement votre cou, regardez dans votre gorge. S'il n'y a pas d'augmentation brusque du volume du cou et que les amygdales ne se sont pas refermées, contactez calmement un thérapeute. Et ci-dessous, nous vous dirons quelles raisons pourraient provoquer la sensation d'une bosse..

Les raisons

Les causes d'une boule dans la gorge sont variées - du «sol nerveux», quand aucun rétrécissement des voies respiratoires ou du tube digestif ne se produit réellement, aux abcès de la gorge qui peuvent provoquer l'asphyxie. Le plus souvent, un symptôme similaire se produit avec des processus pathologiques localisés dans le nasopharynx, l'oropharynx, les parties initiales de l'œsophage.

Les principales pathologies qui provoquent une sensation de boule dans la gorge sont les suivantes:

  • inflammation chronique des amygdales, de la gorge ou des cordes vocales;
  • fuite de mucus des sinus enflammés ou de la cavité nasale dans le pharynx;
  • inflammation de la muqueuse de la gorge;
  • maladies des muscles pharyngés ou violation du signal qui leur est transmis le long des nerfs (avec accident vasculaire cérébral, lésion médullaire, sclérose en plaques);
  • tumeurs de l'œsophage (bénignes ou malignes);
  • maladies de la glande thyroïde, accompagnées de son augmentation;
  • jeter le contenu de l'estomac dans l'œsophage et au-dessus (reflux gastro-œsophagien);
  • sclérodermie avec lésion de l'œsophage;
  • dermatomyosite avec lésions de l'œsophage;
  • divericulum de l'œsophage;
  • abcès de la gorge: une accumulation de pus sur l'épiglotte, dans le tissu autour des amygdales ou dans le tissu entre les muscles pharyngés;
  • spasme oesophagien;
  • névroses, crises de panique, hystérie;
  • hernie hiatale.

Une «bosse» peut-elle conduire à la suffocation?

Parfois, cela peut, et cela dépend de la zone dans laquelle se trouve le processus pathologique. Pour ce faire, considérez comment la gorge humaine et les organes sous-jacents sont disposés - ces structures dont la maladie peut provoquer une sensation de masse.

Les cavités de la bouche et du nez ne sont pas des «tubes» tout à fait réguliers. Ils tombent dans un seul gros "tuyau" - le pharynx. Ce dernier a une longueur assez grande (11-12 cm) et se termine par une sorte de «fourchette»:

  1. d'une part, il passe dans le larynx - la section initiale des voies respiratoires, l'endroit où se trouvent les cordes vocales qui forment les sons;
  2. d'autre part, derrière le larynx, le pharynx se termine dans l'œsophage - un tube musculaire qui mène directement à l'estomac.

Avant que la cavité nasale ne passe dans le pharynx, à l'embouchure du tube auditif - une formation qui fait communiquer l'oreille et le pharynx, dans la région de la racine de la langue et des deux côtés de celle-ci, il y a des amygdales - de grandes accumulations de tissu lymphoïde. Le même tissu est dispersé sous forme de petits «pois» à différents endroits de la paroi postérieure du pharynx.

La tâche du tissu lymphoïde est d '«inspecter» le flux d'air et la masse alimentaire à la recherche de microbes et d'agents potentiellement dangereux pour le corps. S'il en trouve, les amygdales et les zones séparées pour lutter contre les germes augmentent en taille. Ensuite, ils peuvent se sentir comme une boule dans la gorge..

Si une personne a inhalé l'air dans lequel il y avait une certaine quantité de micro-organismes, généralement les amygdales palatines (ce sont ce que nous voyons dans le miroir lorsque nous ouvrons la bouche) et l'amygdale pharyngée, qui se trouve sur le bord du nez et du pharynx, augmentent généralement immédiatement. S'ils augmentent fortement (avec l'entrée simultanée d'un grand nombre de microbes avec l'air ou l'inhalation constante de petits volumes de poussière ou de micro-organismes), non seulement une boule dans la gorge sera ressentie. Cela peut causer des difficultés respiratoires, mais rarement une qui peut conduire à une suffocation.

L'asphyxie peut résulter d'une affection appelée paratonsillite ou abcès paratonsillaire. Dans ce cas, qui est une complication du mal de gorge purulent, le pus pénètre dans les tissus adipeux autour des amygdales (un ou deux). Avec une grande quantité de pus, une amygdale agrandie bloque le chemin de l'air.

Une perturbation du passage de l'air et une suffocation peuvent survenir à la suite d'un œdème ou d'un abcès de l'épiglotte. Cette condition se développe comme une complication des allergies (le plus souvent alimentaires) ou ARVI

Dans les cas énumérés ci-dessus, ce n'est pas une sensation de boule dans la gorge qui vient au premier plan, mais un mal de gorge sévère, une incapacité à avaler, de la fièvre et des symptômes d'intoxication (maux de tête, faiblesse, nausées).

Une autre partie importante des «bosses» est le soi-disant syndrome post-nasal. C'est le nom d'une affection lorsque, à la suite d'une inflammation des voies respiratoires supérieures (nez, sinus paranasaux, nasopharynx), du mucus se forme et s'écoule à l'arrière de la gorge..

Cependant, les principales causes d'une boule dans la gorge sont situées dans l'œsophage - le tube qui est conçu pour déplacer les aliments vers les parties du système digestif où ils peuvent être traités et digérés. Les processus pathologiques dans l'œsophage qui peuvent provoquer une suffocation sont ceux qui se développent à partir de la paroi antérieure de celui-ci, qui jouxte directement la trachée (la trachée est à l'avant), ou qui ont une plus grande dureté pour essayer de fermer le cartilage trachéal. Jusqu'à ce qu'une sensation de manque d'air apparaisse, une "bosse" et une déglutition altérée se feront longtemps sentir: d'abord nourriture solide, puis liquide.

Voyons maintenant quelles peuvent être les raisons de l'apparition d'un corps étranger dans la gorge - en fonction des symptômes qui accompagnent la "boule".

Maladies accompagnées d'une sensation de corps étranger lors de la déglutition

Une boule dans la gorge lors de la déglutition se développe avec l'une des conditions suivantes.

Cardiospasme (achalasie du cardia)

Il s'agit d'une maladie dans laquelle un spasme du muscle circulaire situé entre l'œsophage et l'estomac se produit.

Elle se caractérise par une difficulté soudaine à avaler lorsque les aliments liquides chauds ou, dans de rares cas, les aliments solides passent mieux. La personne sent que la nourriture passera mieux si elle marche après avoir mangé ou mangé debout, ou si elle appuie sur la poitrine en mangeant. Il peut y avoir une douleur dans le sternum supérieur similaire à une douleur cardiaque.

Œsophagite par reflux

C'est le nom de la condition lorsque le contenu de l'estomac est constamment jeté dans l'œsophage et enflamme sa membrane muqueuse.

Symptômes de la maladie: brûlures d'estomac et éructations aigres qui surviennent après avoir mangé (surtout si vous vous allongez tout de suite), lorsque le corps se penche en avant, si une personne a mangé moins de 1,5 heure avant le coucher. Avec cette maladie, des douleurs derrière le sternum sont également notées (très similaires à des douleurs cardiaques), qui sont données à la mâchoire inférieure, à la zone située entre les omoplates, à la moitié gauche de la poitrine. Il peut y avoir une toux qui ne se développe qu'en position couchée, gorge sèche, ballonnements, nausées, vomissements.

Hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme

Dans ce cas, l'estomac et, dans certains cas, les intestins, qui devraient être dans la cavité abdominale, en raison de l'expansion de l'ouverture du diaphragme à travers laquelle l'œsophage doit passer, se retrouvent (périodiquement ou en permanence) dans la cavité thoracique.

La maladie est très similaire à l'œsophagite par reflux: en plus de la "boule" dans la gorge, elle se caractérise également par des brûlures d'estomac après avoir mangé, des douleurs "dans l'estomac" lorsqu'une personne se tenait en position pliée pendant une longue période, des douleurs abdominales. Si des organes pénétrant dans la cavité thoracique compriment le cœur ou les poumons, un essoufflement, des douleurs thoraciques, une décoloration bleue autour de la bouche, aggravée après avoir mangé, seront observés.

Pathologie thyroïdienne

La sensation de grosseur lors de la déglutition se produit lorsque la glande thyroïde grossit et commence à appuyer sur le cartilage thyroïdien du larynx situé en dessous. Dans ce cas, il peut être observé comme:

  • la production d'une quantité accrue d'hormones (hyperthyroïdie), qui se manifeste par une perte de poids avec augmentation de l'appétit, augmentation du rythme cardiaque, transpiration, irritabilité, épisodes périodiques de douleurs abdominales et de vomissements;
  • production d'une quantité réduite d'hormones (hypothyroïdie), dans laquelle une personne prend du poids malgré une perte d'appétit. Un tel patient a une lenteur notable et une fatigabilité rapide, sa mémoire est réduite, la peau devient sèche et ses cheveux deviennent cassants, tendant à tomber;
  • fonction normale de la glande. Dans ce cas, mis à part une bosse et une augmentation du volume du cou, il n'y a pas d'autres symptômes visibles..

La maladie de la glande thyroïde n'entraîne pas de troubles de la déglutition.

Pharyngite chronique

Il s'agit d'une inflammation de la membrane muqueuse du pharynx, qui survient soit à la suite d'un traitement insuffisant de la pharyngite aiguë, soit lors d'une inhalation prolongée d'air poussiéreux, sec ou pollué.

Les symptômes de la pharyngite chronique sont: une sensation de sécheresse, un mal de gorge, des épisodes fréquents de toux sèche et douloureuse. Avec une exacerbation de la maladie, un mal de gorge est noté, la température corporelle peut augmenter.

Laryngite chronique

C'est le nom de l'inflammation chronique de la muqueuse du larynx. Cause de la maladie: laryngite aiguë fréquente dans le cadre d'activités professionnelles (professeurs, chanteurs, conférenciers), tabagisme ou abus d'alcool.

La maladie se manifeste par une sensation de sécheresse dans la gorge, de transpiration. La voix devient rauque jusqu'à ce qu'elle soit complètement perdue. Il y a aussi une toux sèche et débilitante, qui se développe paroxystique. Il peut y avoir une sensation d'essoufflement, de douleur en avalant.

Les troubles mentaux

Ce sentiment est observé chez 60% des personnes souffrant de dépression. Principaux symptômes: mauvaise humeur persistante, incapacité à se réjouir, humeur pessimiste persistante, perte d'intérêt pour la vie ou tout ce qui était auparavant agréable.

La même plainte peut être entendue chez les personnes souffrant de névroses. Ces conditions surviennent après un certain type de facteur traumatique et peuvent se manifester par divers symptômes: irritabilité, phobies fréquentes, crises de panique, anxiété, instabilité de l'humeur, troubles du sommeil, douleur de localisation variée (dans le cœur, dans l'abdomen, dans la tête), troubles de l'équilibre, vertiges... Le diagnostic est posé après l'exclusion des maladies cardiaques, neurologiques et autres maladies somatiques.

Des plaintes concernant ce sentiment sont également présentées par des personnes chez qui les psychiatres, après examen, révèlent un trouble de la personnalité hystérique. Une telle maladie est plus souvent retrouvée chez la femme, lorsque, dans le contexte d'une humeur instable constamment observée et d'une tendance à fantasmer, peuvent apparaître des crises de cécité passagère, de surdité et de paralysie. Dans le même temps, l'examen du cerveau ne révèle aucun accident vasculaire cérébral ou micro-AVC. "Lump", contrairement aux attaques de cécité / surdité, peut être observé en permanence.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

Il se manifeste non seulement par une sensation de boule dans la gorge, mais aussi, le plus souvent, des étourdissements, des douleurs ou des craquements en tournant le cou, des maux de tête lorsque le temps change.

Objet étranger dans l'œsophage

La sensation de coma peut être causée par un objet coincé dans l'œsophage: une arête de poisson, une pilule, une particule non comestible qui s'entend avec la nourriture.

Lésion œsophagienne

L'œsophage peut être traumatisé par la sonde (lors de la fibrogastroscopie ou de la mise en place d'une sonde d'alimentation ou de l'évacuation du contenu). Le traumatisme peut être causé par un os avalé ou une pilule: il est possible de distinguer les lésions de la membrane muqueuse de l'apparition d'un corps étranger à cet endroit uniquement après avoir contacté un médecin: un ORL ou un endoscopiste qui devra effectuer une fibrogastroscopie.

Maladies oncologiques

Le cancer de la gorge peut provoquer cette sensation. L'oncologie s'accompagne d'autres symptômes: toux, difficulté à avaler au début des aliments solides, puis liquides, perte de poids soudaine.

Cancer de l'œsophage, en plus de cela, s'ajoutent les symptômes: douleur et sensation de satiété derrière le sternum, régurgitation de la nourriture, production d'une grande quantité de salive. La sensation d'un corps étranger dans la gorge interfère d'abord simplement avec l'alimentation, puis vous oblige à le boire, puis à ne prendre que des repas liquides. Si, à ce stade, une personne ne va pas chez un médecin, elle perd complètement la capacité de prendre de la nourriture et de l'eau..

le syndrome de Sjogren

Il s'agit d'une condition lorsque sa propre immunité affecte le tissu conjonctif et les glandes de sécrétion externe (lacrymale, salivaire). Il se développe le plus souvent chez les femmes pendant la ménopause. Cela commence par l'apparition d'une sensation de sécheresse des yeux, de la peau sèche, de la bouche et des organes génitaux. Dans les coins de la bouche, des convulsions apparaissent, provoquant de la douleur au début seulement en bâillant, puis en parlant. En raison de la sécheresse des muqueuses du nez, des croûtes se forment, une sinusite, une bronchite et une gastrite sont souvent observées. Avec ce syndrome, un coma lors de la déglutition n'apparaît pas parmi les premiers symptômes.

Sclérose en plaques

Il s'agit d'une maladie dans laquelle le système immunitaire affecte les fibres nerveuses du cerveau et de la moelle épinière. Une telle lésion est observée de manière mosaïque: chez certaines personnes, certains foyers pathologiques apparaissent (par exemple, dans le lobe frontal et le cervelet), chez d'autres, d'autres (plus dans la moelle épinière que dans le cerveau). Par conséquent, il n'y a pas de symptomatologie spécifique pour cette maladie. Avec des dommages aux voies nerveuses menant à l'œsophage, la déglutition est altérée, un corps étranger est ressenti dans la gorge. Ce symptôme est rarement observé seul, accompagné d'autres changements: tremblements, paralysie d'un ou plusieurs membres, strabisme, déficience visuelle, diminution de la sensibilité.

AVC reporté

La sensation d'un corps étranger dans la gorge lors de la déglutition peut être le résultat d'un accident vasculaire cérébral dans les parties du cerveau responsables de l'acte de déglutition. Dans ce cas, le processus d'introduction des aliments dans l'estomac sera perturbé (difficile), mais cela ne dépendra pas du type d'aliment - solide ou liquide.

Si, après un accident vasculaire cérébral, seule une boule dans la gorge est ressentie et que la déglutition n'est pas altérée, cela est probablement la conséquence d'une sonde d'alimentation dans l'estomac qui a traversé le pharynx et l'œsophage. Dans ce cas, la sensation d'un corps étranger devrait passer avec le temps.

Maladies parasitaires

Parfois, une sensation de corps étranger peut être causée par le dépôt d'un œuf d'un parasite dans l'œsophage. Cela peut s'accompagner d'autres symptômes: apparition d'une allergie auparavant banale aux aliments, au pollen ou aux produits chimiques ménagers, fatigue rapide.

Sclérodermie de l'œsophage

La sclérodermie est une maladie systémique dans laquelle le tissu conjonctif normal devient dense, les artérioles qui l'alimentent cessent de fonctionner.

La maladie n'affecte pas l'œsophage seul. Cela commence par la défaite des pieds et des mains, qui commencent paroxystique (d'abord seulement dans le froid, après l'excitation ou le tabagisme, puis - sans facteur provocateur visible) à geler, alors qu'ils deviennent d'abord blancs d'albâtre, puis deviennent rouges. De telles attaques sont accompagnées de douleurs dans les doigts, une sensation de ballonnement, de brûlure.

En même temps que le syndrome de Raynaud, qui a maintenant été décrit, l'œsophage est également affecté. Cela se manifeste par une aggravation du trouble de la déglutition, des brûlures d'estomac. Il devient plus difficile pour la nourriture de passer par l'œsophage, ce qui crée une sensation de grosseur.

Myasthénie grave

Cette maladie se caractérise par une faiblesse musculaire progressive, y compris celles qui effectuent le processus de déglutition, celles qui "bloquent" afin que les aliments ne pénètrent pas dans les voies respiratoires et celles dont le devoir est "d'expulser" les particules de la trachée ou des bronches en toussant. aliments.

Le plus souvent, la myasthénie grave commence précisément par une violation de la déglutition et du coma, puis des difficultés à lever les paupières se rejoignent (une personne doit donc lever le menton pour envisager quelque chose), la voix change.

Dommages aux nerfs qui effectuent l'acte de déglutition

Cela peut se produire avec une thrombose de la veine jugulaire, avec une fracture de la base du crâne ou une tumeur du glomus. Cela s'accompagne d'une déglutition altérée, d'un mouvement de la langue, d'une boule dans la gorge.

Syndrome de Fazio-Londe

C'est une maladie héréditaire rare qui affecte les enfants, les adolescents et les jeunes adultes. Les premières manifestations de la maladie sont une insuffisance respiratoire, une respiration sifflante, puis le visage se déforme, la parole est perturbée (elle devient floue, indistincte), une sensation de corps étranger apparaît dans la gorge, la déglutition est altérée.

Paralysie pseudobulbaire

Dans ce cas, la déglutition est altérée, la parole est floue, une personne peut pleurer ou rire pour n'importe quelle raison, en particulier lors des tests neurologiques (lorsque les dents sont dénudées ou lorsqu'un objet est tenu sur les lèvres).

Le syndrome de Guillain Barre

Il s'agit d'une maladie qui se développe comme une complication d'une infection intestinale, d'un rhume, d'une infection herpétique, lorsque le système immunitaire activé commence à attaquer les cellules des tiges nerveuses. La maladie commence par une altération du mouvement des pieds ou des deux pieds et mains. Si cette réponse immunitaire n'est pas stoppée, les nerfs qui portent les commandes aux parties des membres les plus proches du corps (cuisses, épaules) sont affectés. Dans les cas graves, la déglutition est altérée, une voix nasale apparaît, la respiration peut "s'éteindre", de sorte que ces patients sont traités dans des unités de soins intensifs.

Myotonie dystrophique

C'est un trouble héréditaire qui présente souvent des symptômes entre 10 et 20 ans. Moins fréquemment, les symptômes surviennent immédiatement après la naissance.

Elle se caractérise par l'apparition de tensions spasmodiques dans les muscles masticateurs et les muscles qui fléchissent la main. La déglutition et les expressions faciales sont altérées, le timbre de la voix change, il peut y avoir une apnée du sommeil.

Autres raisons

  • Pour les maladies qui obligent une personne à respirer par la bouche (adénoïdite, sinusite chronique)
  • Avec déshydratation (p. Ex., Intoxication alimentaire ou infection intestinale: salmonellose, dysenterie).
  • Ganglions lymphatiques élargis sous la mandibule, près de l'angle de la mandibule, à l'avant du cou ou près de l'os hyoïde.

Maladies dans lesquelles il y a aussi une odeur désagréable

Une boule dans la gorge avec une odeur désagréable est un symptôme caractéristique des maladies ORL. Fondamentalement, il apparaît dans la sinusite chronique et l'amygdalite chronique.

Sinusite chronique

Il se manifeste par des sécrétions muqueuses ou mucopurulentes prolongées («morve») d'un ou des deux côtés, qui s'écoulent le long du fond de la gorge et provoquent une sensation de «coma» avec une odeur désagréable. Difficulté à respirer par le nez - d'un ou des deux côtés.

De plus, une personne ressent périodiquement un mal de tête - c'est de ce côté, parfois une sensation de lourdeur est ressentie directement dans la zone du sinus enflammé. Le sens de l'odorat diminue jusqu'à ce qu'il soit complètement perdu. En raison de la respiration constante par la bouche, la sécheresse se produit dans la bouche, périodiquement l'oreille est ressentie du côté douloureux, l'audition se détériore.

Amygdalite chronique

C'est une inflammation courante longue et lente des amygdales. L'amygdale est une formation de tissus mous qui présente des dépressions et des passages à la surface et des vides à l'intérieur. Si l'amygdale s'enflamme sous l'influence d'un microbe et ne peut pas se nettoyer, le processus inflammatoire en elle devient chronique. Les débris alimentaires pénètrent dans une telle amygdale, qui soutiennent également ce processus..

En conséquence, des morceaux blancs de leucocytes morts, de microbes, de débris alimentaires et de cellules exfoliés de la surface de l'organe se forment dans l'amygdale. Ce sont des bouchons caséeux, qui sont à l'origine d'une odeur extrêmement désagréable..

Avec une exacerbation du processus inflammatoire, les amygdales sécrètent également du pus. Jusqu'à un demi-verre peut se former en une journée et tout sera avalé. Ce pus, d'une part, est la «boule» dans la gorge. D'autre part, il conduit à une inflammation de la membrane muqueuse du pharynx et de l'estomac, où il pénètre, ce qui augmente la mauvaise haleine.

Diverticules de Zenker

Les soi-disant protubérances de la paroi de l'œsophage, qui sont tournées vers l'extérieur, au niveau de la transition du pharynx dans l'œsophage. La maladie se manifeste par la sensation d'un corps étranger dans le pharynx, une difficulté à avaler des aliments solides et liquides. Puisque le diverticule est une sorte de «poche» où la nourriture peut (et fait) entrer, une odeur désagréable est souvent ressentie de la bouche.

Ces patients se plaignent également de régurgitation d'aliments non digérés (surtout en position couchée), de toux sèche, de nausées, de changement du timbre de la voix. Il peut y avoir des attaques du «phénomène de blocus»: après avoir mangé un repas, une personne a l'impression d'étouffer, sa tête commence à tourner et peut même s'évanouir. Si des vomissements sont causés dans ce contexte, l'attaque passe.

Maladies dans lesquelles une masse est associée à des éructations

Une boule dans la gorge et des éructations sont caractéristiques des maladies suivantes du tractus gastro-intestinal:

Reflux gastro-oesophagien

Il s'agit du transfert de nourriture de l'estomac vers l'œsophage. Elle est décrite dans la rubrique "Maladies accompagnées de la sensation d'un corps étranger lors de la déglutition".

Œsophagite

C'est le nom de l'inflammation de la muqueuse de l'œsophage, qui peut être causée par divers microbes, physiques (les effets d'une brûlure causée par des aliments chauds) ou chimiques (les effets de l'ingestion d'acide ou d'alcali). La cause peut également être une tuberculose œsophagienne (uniquement en présence de tuberculose pulmonaire) ou une candidose (en tant que complication du muguet buccal).

Il se caractérise par le développement des symptômes suivants:

  • sensation de brûlure derrière le sternum après avoir mangé;
  • la douleur derrière le sternum, qui est constante ou intermittente, peut irradier vers les épaules et la zone entre les omoplates;
  • la sensation d'une boule dans la gorge et des éructations est présente pendant et immédiatement après avoir mangé, ce qui est associé à un traumatisme supplémentaire de la membrane muqueuse enflammée avec une boule de nourriture;
  • périodiquement, une petite quantité de nourriture de l'œsophage peut retourner dans la bouche.

Névroses

Ces conditions, dans lesquelles le travail de certaines parties du système nerveux central est perturbé, mais leur structure n'est pas perturbée.

Prendre certains médicaments

Le traitement avec ces médicaments qui ont un effet néfaste sur la membrane muqueuse, provoque des éructations et le reflux du contenu de l'estomac dans l'œsophage, qui s'accompagne souvent de cette condition - une boule dans la gorge.

Les principaux médicaments qui conduisent à l'apparition de ces deux symptômes sont les analgésiques (Nimesil, Diclofenac, Analgin, Ibuprofen, Aspirin) et les anti-inflammatoires hormonaux (Prednisolone, Dexamethasone).

Si vous avez vraiment besoin de prendre l'un de ces médicaments et que vous remarquez l'apparition d'éructations et une boule dans la gorge, parlez-en à votre gastro-entérologue pour savoir comment protéger l'estomac (généralement des médicaments comme «Omeprazole» ou «Rabéprazole» sont utilisés pour cela). Prenez des anti-inflammatoires uniquement après les repas..

Grossesse

Une combinaison d'éructations et d'une boule dans la gorge peut être causée par la grossesse. Cela est dû au fait que dans ce cas, le fond hormonal de la femme change, ce qui entraîne un relâchement des muscles situés entre différentes parties du tractus gastro-intestinal, y compris entre l'œsophage et l'estomac. En conséquence, la nourriture est souvent jetée dans l'œsophage, enflammée, ce qui provoque l'apparition d'éructations et de sensation dans la gorge d'un corps étranger..

Combinaison de plusieurs maladies

Il peut arriver que 2 maladies non liées se développent en même temps: par exemple, une hypertrophie de la glande thyroïde, qui a provoqué une sensation de boule dans la gorge, et une inflammation de l'estomac (gastrite), qui a provoqué des éructations. La même combinaison peut être observée lorsqu'une combinaison de l'utilisation d'une grande quantité d'aliments et de boissons gazeux et d'infections respiratoires aiguës avec inflammation de la muqueuse de la gorge.

Hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme

Les symptômes de cette pathologie sont discutés dans la section "Maladies accompagnées d'une sensation de corps étranger lors de la déglutition".

Lésion œsophagienne

Avaler un contenu trop chaud, corrosif, placer une sonde d'alimentation avant l'anesthésie ou faire un test tel que la fibrogastroduodénoscopie (FEGDS) peut provoquer des éructations et un coma.

Maladies dans lesquelles un corps étranger et une sécheresse sont ressentis dans la gorge

Les maladies dans lesquelles on note à la fois une boule et une gorge sèche sont décrites ci-dessus. Il:

  • laryngite: aiguë et chronique;
  • pharyngite: aiguë et chronique;
  • sinusite chronique;
  • œdème allergique de l'épiglotte. Cette condition apparaît après avoir mangé de la nouvelle nourriture, marcher dans un jardin fleuri, utiliser de nouveaux médicaments ou travailler avec des produits chimiques ménagers. Il se manifeste par l'apparition d'une boule dans la gorge, qui augmente rapidement et interfère avec la respiration. Un besoin urgent de consulter un médecin.
  • Le syndrome de Sjogren;
  • adénoïdite;
  • maladies conduisant à la déshydratation;
  • fumeur.

Quand il y a une boule dans la gorge, comme si elle était faite de mucus

Une boule dans la gorge et du mucus se produira avec:

  • syndrome post-nasal, lorsque le mucus d'un nez enflammé ou de ses sinus paranasaux coule à l'arrière du pharynx;
  • exposition à la membrane muqueuse de la gorge de tabac, nourriture épicée, alcool, gouttes nasales vasoconstricteurs. Dans ce cas, l'état de santé ne souffre pas et le "morceau de mucus" n'est observé que le matin;
  • pharyngite chronique;
  • nez qui coule;
  • inflammation des amygdales et du pharynx;
  • rhinite allergique, rhinopharyngite;
  • jeter du contenu gastrique dans la gorge (reflux laryngopharyngé), qui se manifeste par une masse muqueuse et des épisodes de toux sèche.

Lorsque la sensation de corps étranger est associée à un mal de gorge

L'apparition d'un mal de gorge et d'une boule est typique de ces pathologies:

  1. Amygdalite aiguë, qui se manifeste par une augmentation de la température, une faiblesse et parfois des nausées. Mal de gorge, douloureux à avaler des aliments liquides et solides.
  2. Pharyngite aiguë, qui survient souvent avec des infections respiratoires aiguës (d'origine virale, fongique ou bactérienne). Manifesté par un mal de gorge, une sensation de mucus, de transpiration et une boule dedans, toux sèche.
  3. Laryngite aiguë, qui peut également être une manifestation d'infections respiratoires aiguës ou survenir avec une hypothermie et un travail excessif de la voix. Elle se manifeste par un enrouement de la voix, des maux de gorge, qui peuvent être aggravés par la déglutition, une sensation de sécheresse, de transpiration, des grattements dans la gorge. La toux est sèche au début, douloureuse, mais bientôt les expectorations commencent à tousser.
  4. Abcès paratonsillaire - imprégnation avec du pus de tissu près des amygdales (le plus souvent - un). Il se développe comme une complication de l'amygdalite purulente ou de la pharyngite purulente. Se manifeste par une augmentation des maux de gorge, de la fièvre, des difficultés à avaler, une mauvaise haleine.
  5. Abcès parapharyngé. Dans ce cas, l'abcès est localisé dans l'espace périopharyngé. Ceci, comme un abcès paratonsillaire, est une complication de l'amygdalite purulente, mais il peut également se développer à la suite du pus des sinus nasaux qui coule dans le tissu périopharyngé et du pus des racines des dents. Elle se caractérise par une douleur d'un côté de la gorge, une déglutition douloureuse, une difficulté à ouvrir la bouche, une forte fièvre. Nécessite une intervention chirurgicale urgente, sinon cela peut être compliqué par la pénétration de pus dans les tissus autour des gros vaisseaux du cou, à la suite de quoi des saignements sévères peuvent commencer.
  6. Un abcès de la racine de la langue se caractérise par une sensation de boule dans la gorge, une augmentation du volume de la langue, ce qui l'empêche de se placer dans la bouche et rend la respiration difficile et l'élocution. La température monte, une faiblesse et un malaise apparaissent, le sommeil est perturbé. Un traitement urgent est nécessaire dans le service ORL de l'hôpital.
  7. L'inflammation et l'abcès de l'épiglotte se manifestent par la sensation d'un corps étranger dans la gorge, un mal de gorge, qui augmente avec la déglutition, de la fièvre, des difficultés respiratoires, une voix nasale.

Que faire si une boule apparaît dans votre gorge

Le traitement d'une boule dans la gorge dépend de la cause. Donc, s'il s'agit d'une formation de tumeur, une opération est nécessaire, suivie de l'introduction de médicaments de chimiothérapie ou de radiothérapie. Les diverticules sont également retirés rapidement. Avec le développement d'un abcès paratonsillaire ou parapharyngé, une opération est également nécessaire pour ouvrir et drainer l'abcès. Mais la myasthénie grave, la sclérose en plaques, le syndrome de Guillain-Barré et certaines autres maladies ne sont traitées que de manière conservatrice..

Par conséquent, pour déterminer la cause de la «bosse», contactez votre oto-rhino-laryngologiste (ORL). Il examinera le pharynx et le larynx, examinera l'épiglotte et sondera le cou pour exclure l'abcès parapharyngé, effectuera une culture des amygdales et de la paroi postérieure du pharynx. Si le processus pathologique n'est pas détecté, vous devez être examiné plus en détail:

  • effectuer une échographie de la glande thyroïde et transmettre les hormones que dit l'endocrinologue;
  • effectuer une IRM du cerveau, de la colonne cervicale et des organes du cou et subir les examens recommandés par un neuropathologiste;
  • consulter un gastro-entérologue, effectuer FEGDS (fibrogastroscopie).

Si au moins un des symptômes suivants apparaît, contactez votre médecin de toute urgence:

  • il est devenu difficile de respirer;
  • la température a dépassé 37,5 ° C;
  • gonflement du cou accompagné d'un mal de gorge;
  • crachats dans lesquels du pus ou du sang sont visibles;
  • une boule dans la gorge est apparue soit dans le contexte d'une violation de la sensibilité et des mouvements des jambes ou des bras, soit on peut dire qu'il devient plus difficile à avaler à chaque fois;
  • si, en plus d'une boule dans la gorge, il y a une voix nasale, un discours flou, un étouffement en avalant.

Pendant votre examen, prenez les mesures suivantes:

  • Rincez-vous le nez et gargarisez-vous avec de l'eau salée le matin, dans quel but ou dissolvez 1 cuillère à café dans 1 litre d'eau bouillie. sel de mer ou ordinaire, ou achetez l'une des solutions salines à la pharmacie.
  • Arrêtez de fumer et de boire de l'alcool.
  • Éliminer les fruits de mer, les plats épicés et les produits laitiers riches en matières grasses de l'alimentation.
  • Si la déglutition est altérée, introduisez plus d'aliments liquides et riches en calories dans l'alimentation: bouillons avec de la viande de poulet passée dans un mélangeur, produits laitiers fermentés, mélanges pour la nutrition entérale.
  • Si vous vous inquiétez du mucus dans la gorge, incluez des décoctions d'églantier, du bouillon de poulet, de la purée de pommes fraîches et des soupes chaudes dans votre alimentation. Ne mangez pas avant de vous coucher..
  • Si, parallèlement à une boule dans la gorge, la température augmente, en attendant le jour où vous avez été enregistré à l'ORL, gargarisez-vous avec des solutions antiseptiques: Miramistin, Chlorhexidine.
  • Si vous remarquez qu'une boule dans la gorge est apparue après un contact avec un animal, une nouvelle alimentation, un travail dans des conditions poussiéreuses, etc., prenez un antihistaminique, de manière optimale - 1 génération (bien qu'ils provoquent de la somnolence, ils agissent assez rapidement): "Diazolin", "Suprastin", "Tavegil". Si une telle "bosse" interfère avec la respiration, appelez une ambulance.

Causes et traitement d'une boule dans la gorge, sensation d'un corps étranger, comme si quelque chose interférait

Les causes d'un coma dans la gorge peuvent être différentes - maladies du nasopharynx, de la colonne vertébrale, de la glande thyroïde, souvent une sensation de satiété se produit dans le contexte de facteurs psychogènes. Un examen complet aidera à établir un diagnostic précis, vous pouvez éliminer l'inconfort à l'aide de médicaments et de la médecine traditionnelle.

Une sensation de boule dans la gorge indique une anomalie dans le corps.

Causes d'inconfort et maladies possibles

En soi, une boule dans la gorge n'est pas dangereuse pour le corps, mais elle peut causer de l'inconfort. Si ce problème apparaît régulièrement, vous devriez consulter un médecin pour en connaître la raison. Ils peuvent se cacher dans les maladies de la gorge, les blessures et autres troubles du fonctionnement du corps..

Tumeur

S'il y a une sensation de corps étranger dans la gorge, il y a de fortes chances qu'un gonflement du larynx en soit la cause. Dans le processus, il peut comprimer la lumière du larynx ou du larynx lui-même, ce qui peut non seulement entraîner une gêne dans la gorge, mais également un manque d'air. Le dernier symptôme indique le dernier stade de la maladie..

Dans les premiers stades de la pathologie, une issue favorable pour le patient est possible. Par conséquent, il est si important de consulter un médecin à temps, dès que l'inconfort apparaît..

Dysfonctionnement thyroïdien

Toute maladie localisée dans le larynx peut provoquer une gêne, y compris une maladie thyroïdienne. Les plus courants sont:

  • thyroïdite (inflammation du parenchyme thyroïdien);
  • goitre toxique diffus (se produit à la suite d'un manque aigu d'iode dans le corps).

Ostéochondrose

Cette maladie est associée à des troubles dystrophiques du cartilage articulaire. La localisation peut également être dans la colonne cervicale, ce qui peut entraîner une sensation de corps étranger dans la gorge. Dans ce cas, il peut y avoir d'autres symptômes, par exemple des maux de tête ou une gêne dans le dos..

Problèmes gastro-intestinaux

Si une boule dans la gorge se produit après avoir mangé, la cause est clairement des problèmes du tractus gastro-intestinal. Vous pouvez le découvrir non seulement par quelqu'un dans le larynx, mais également par la présence d'inconfort dans l'estomac, des sensations d'acide dans la bouche, des brûlures d'estomac.

Reflux

L'apparition d'un inconfort dans la gorge est également possible en raison d'une autre maladie du tractus gastro-intestinal - le reflux (œsophagite). Cette maladie touche 40 à 60% de la population adulte. Elle est associée à une inflammation de la membrane muqueuse de l'œsophage, qui peut être causée par l'ingestion de contenu acide de l'estomac. Dans ce cas, une boule dans la gorge s'accompagne de brûlures d'estomac, d'éructations, de régurgitation de débris alimentaires non digérés, de douleurs dans la poitrine et dans les oreilles..

Hernie de l'œsophage

Hernie du diaphragme de l'œsophage - déplacement d'un organe interne de la région abdominale vers la cavité thoracique par une ouverture dans le diaphragme. Cette maladie est plus fréquente chez les personnes âgées et plus souvent chez les femmes que chez les hommes. Les raisons sont triviales - soulever des objets lourds, constipation fréquente, toux sévère ou surpoids.

À la suite de tels changements après avoir mangé des aliments liquides ou semi-liquides, une boule dans la gorge peut apparaître. Une eau contrastée ou une consommation alimentaire précipitée peuvent également en être la cause. Ce symptôme n'est pas permanent et n'est pas forcément présent en présence de cette pathologie.

Traumatisme

Diverses blessures du pharynx ou de l'œsophage peuvent causer de l'inconfort. Les facteurs de dommages varient. Le plus souvent, il s'agit d'une violation résultant de la consommation d'aliments grossiers ou après avoir avalé un tube.

Réactions allergiques

Une grande quantité d'allergène dans le corps peut provoquer un œdème de Quincke. Ce problème est dangereux en raison du développement rapide et de la fermeture presque complète du larynx pour l'air. Dans ce cas, la personne ne fait aucun mal, mais si vous ne lui donnez pas d'antihistaminique dans un court laps de temps, une issue mortelle est possible..

Causes psychogènes

Les provocateurs les plus courants d'un coma dans la gorge sont des causes psychogènes. Par conséquent, le thérapeute oriente le patient pour examen vers des spécialistes à profil étroit (ORL et gastro-entérologue) pour exclure les maladies somatiques.

Si aucun diagnostic n'a été confirmé, la masse dans le nasopharynx est certainement de nature psychogène. Cela peut être une excitation intense avant un événement important (comme un examen, un entretien d'embauche ou un mariage). Dans ce cas, cette condition peut être accompagnée d'essoufflement, de transpiration excessive et de tremblements des mains..

Les remèdes les plus efficaces pour le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants sans chirurgie

Un groupe distinct comprend les personnes souffrant de crises de panique. Cette condition a des symptômes prononcés, en particulier une anxiété croissante, des palpitations cardiaques, un essoufflement et une boule dans la gorge elle-même. Cela ne présente aucune menace pour la santé, mais la qualité de vie peut être considérablement réduite.

Autres raisons

Les maladies ORL peuvent également entraîner une gêne dans la gorge. Le plus souvent, ce sont:

  • laryngite aiguë et chronique;
  • amygdalite purulente;
  • pharyngite aiguë et chronique.

La cause peut être des complications de ces maladies, par exemple, une paratonsillite ou un abcès de la racine de la langue et de l'épiglotte. Cette dernière maladie est la plus dangereuse en raison de la possibilité de bloquer l'entrée de la gorge, et donc des poumons.

Il y a d'autres raisons:

  • les parasites qui peuvent pondre des œufs non seulement dans les intestins;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • poids corporel excessif;
  • objet étranger tel que des arêtes de poisson.

Les raisons

Les causes d'une boule dans la gorge sont variées - du «sol nerveux», quand aucun rétrécissement des voies respiratoires ou du tube digestif ne se produit réellement, aux abcès de la gorge qui peuvent provoquer l'asphyxie. Le plus souvent, un symptôme similaire se produit avec des processus pathologiques localisés dans le nasopharynx, l'oropharynx, les parties initiales de l'œsophage.

Les principales pathologies qui provoquent une sensation de boule dans la gorge sont les suivantes:

  • inflammation chronique des amygdales, de la gorge ou des cordes vocales;
  • fuite de mucus des sinus enflammés ou de la cavité nasale dans le pharynx;
  • inflammation de la muqueuse de la gorge;
  • maladies des muscles pharyngés ou violation du signal qui leur est transmis le long des nerfs (avec accident vasculaire cérébral, lésion médullaire, sclérose en plaques);
  • tumeurs de l'œsophage (bénignes ou malignes);
  • maladies de la glande thyroïde, accompagnées de son augmentation;
  • jeter le contenu de l'estomac dans l'œsophage et au-dessus (reflux gastro-œsophagien);
  • sclérodermie avec lésion de l'œsophage;
  • dermatomyosite avec lésions de l'œsophage;
  • divericulum de l'œsophage;
  • abcès de la gorge: une accumulation de pus sur l'épiglotte, dans le tissu autour des amygdales ou dans le tissu entre les muscles pharyngés;
  • spasme oesophagien;
  • névroses, crises de panique, hystérie;
  • hernie hiatale.

Symptômes

La sensation de coma ne nécessite pas toujours une visite immédiate chez un spécialiste. Ce besoin survient lorsque les symptômes suivants sont présents:

  • un sentiment similaire se manifeste après un repas ou une situation stressante, alors qu'il est impossible de trouver une masse;
  • problèmes respiratoires, une bosse peut bloquer le chemin de l'air;
  • mal de gorge et sensation de brûlure;
  • sensation de résidu désagréable dans la gorge ou la poitrine.

Même un symptôme de ce qui précède peut indiquer un problème..

Quel médecin contacter?

Si des symptômes désagréables apparaissent, surtout si l'inconfort dans la gorge est régulier et ne passe pas pendant longtemps, il est nécessaire de consulter un thérapeute, sur la base de l'examen, de la collecte de l'anamnèse et des résultats des diagnostics préliminaires, le médecin donnera des références à d'autres spécialistes..

La consultation d'un spécialiste ORL, d'un endocrinologue, d'un gastro-entérologue, d'un chirurgien ou d'un vertébrologue, d'un neurologue et d'un rhumatologue peut être nécessaire. Si les pathologistes n'ont pas pu identifier les causes somatiques, le patient est référé à un psychothérapeute.

Diagnostique

Pour exclure les pathologies, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin, principalement un thérapeute. Et lui, sur la base d'une enquête et d'autres études, pourra se référer à un spécialiste plus étroit. Les études suivantes sont nécessaires pour poser un diagnostic:

  • tests sanguins et urinaires généraux;
  • test sanguin biochimique (selon les indications);
  • examen externe du cou et des ganglions lymphatiques cervicaux à droite et à gauche, glande thyroïde;
  • examen de la cavité buccale, en particulier de la racine de la langue et des amygdales palatines (à ce stade, une oropharyngoscopie est réalisée);
  • examen du larynx, y compris des ligaments vocaux et vestibulaires, de l'épiglotte, des sinus en forme de poire par laryngoscopie indirecte;
  • Échographie de la glande thyroïde, afin de clarifier les résultats obtenus, une analyse des hormones thyroïdiennes peut être nécessaire;
  • Radiographie, TDM et IRM de la colonne cervicale.

Maladies dans lesquelles un corps étranger et une sécheresse sont ressentis dans la gorge

Les maladies dans lesquelles on note à la fois une boule et une gorge sèche sont décrites ci-dessus. Il:

  • laryngite: aiguë et chronique;
  • pharyngite: aiguë et chronique;
  • sinusite chronique;
  • œdème allergique de l'épiglotte. Cette condition apparaît après avoir mangé de la nouvelle nourriture, marcher dans un jardin fleuri, utiliser de nouveaux médicaments ou travailler avec des produits chimiques ménagers. Il se manifeste par l'apparition d'une boule dans la gorge, qui augmente rapidement et interfère avec la respiration. Un besoin urgent de consulter un médecin.
  • Le syndrome de Sjogren;
  • adénoïdite;
  • maladies conduisant à la déshydratation;
  • fumeur.

Méthodes de traitement

Le choix du traitement dépend de la cause. Dans la plupart des cas, un traitement de la maladie sous-jacente est nécessaire; il n'est pas toujours possible de le faire à domicile. Par exemple, en présence d'une tumeur, une thérapie de chimioradiothérapie peut être nécessaire, dont le cours est effectué exclusivement en milieu hospitalier. De plus, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. La période de rééducation après la procédure chirurgicale doit être sous la stricte surveillance des médecins.

La situation est similaire avec la présence d'une hernie de l'œsophage. Le plus souvent, le problème est résolu à l'aide de l'opération.

Médicaments

Les médicaments sont utilisés pour traiter la plupart des conditions qui peuvent causer de l'inconfort. Mais leur posologie n'est déterminée que par le médecin sur la base des tests effectués et d'autres études diagnostiques. Il n'est pas recommandé de se soigner. Dans ce cas, la boule dans la gorge est éliminée comme suit:

  • en cas d'hyperfonctionnement de la glande thyroïde, des préparations d'iode sont prescrites;
  • avec la thyroïdite, des hormones sont nécessaires (dans certains cas, un traitement d'entretien est effectué tout au long de la vie);
  • pour les maladies ORL, l'utilisation d'antibiotiques ou d'antiviraux est indiquée, en fonction de la nature de la pathologie;
  • lorsqu'il est diagnostiqué de dépression, le thérapeute prescrit des antidépresseurs et des tranquillisants;
  • avec la dystonie vasculaire végétative, il est possible de prendre des médicaments végétotropes, par exemple, "Anaprilin" ou "Pirroxan";
  • en présence d'excitabilité neuromusculaire, les correcteurs minéraux peuvent aider, en particulier, les préparations de calcium et de vitamine D2.

Quelle que soit la cause d'une boule dans la gorge, la prise de sédatifs d'origine végétale à base de valériane, d'agripaume, de cyanose («Nervo-vit»), de produits de la ruche («Apitonus») est indiquée..

Combien de jours dure la température de la laryngite chez un enfant et un adulte?

Remèdes populaires

La médecine alternative n'aide pas toujours à se débarrasser d'une boule dans la gorge. Cela aide surtout si le problème est psychogène. Dans ce cas, vous pouvez préparer une décoction d'herbes médicinales à la maison..

Vous pouvez ajouter de la mélisse, de l'agripaume, du tilleul, de la menthe poivrée et d'autres herbes qui ont un effet calmant à la collection. La collection est brassée avec 1 litre d'eau bouillante, puis laissée infuser pendant 2 heures. Filtrer le liquide, puis boire pendant la journée en petites portions.

Il est conseillé de faire une infusion fraîche tous les jours..

Comment se débarrasser de

Après avoir établi la cause de la maladie, le médecin vous expliquera comment vous débarrasser d'une boule dans la gorge. Selon le type, les méthodes de thérapie sont distinguées:

  1. Maladies des voies respiratoires supérieures - gargarisme avec une solution antiseptique (décoction de camomille, eau de mer, solution de sel et d'iode), résorption des comprimés d'amygdalite (Strepsils), irrigation par pulvérisation (Stopangin).
  2. Facteurs psychologiques (anxiété, peur, crise de panique) - consultation avec un psychothérapeute, prise d'eau propre par petites gorgées d'un coma.
  3. Pathologie thyroïdienne - des préparations d'iode sont prescrites.
  4. Oncologie - examen des tissus, chimiothérapie, radiofréquence.
  5. Maladies du tractus gastro-intestinal - élimination des brûlures d'estomac avec des médicaments, correction de la position des organes qui ont conduit à la formation d'un coma, chirurgie.

Traitement d'une boule dans la gorge à la maison

Il est possible de traiter une boule dans la gorge à la maison uniquement s'il n'y a pas de danger pour la vie. Par exemple, avec l'ostéochondrose, une gymnastique spéciale est prescrite, qui peut être effectuée à la maison. Les exercices sont les suivants:

  • incliner la tête alternativement sur les côtés, pendant que vous devez tirer le haut de la tête horizontalement autant que possible;
  • en tournant la tête sur les côtés, vous devez essayer de voir ce qu'il y a derrière;
  • incliner la tête en avant et en arrière, tandis que la tension musculaire doit être clairement ressentie;
  • mouvements circulaires du menton;
  • incliner la tête en arrière puis sur le côté;
  • mouvements de tête semi-circulaires;
  • lever les épaules autant que possible, puis les maintenir dans cette position pendant 15 secondes.

Cette gymnastique doit être pratiquée quotidiennement pendant 10 minutes. Cependant, vous devez toujours consulter un spécialiste, car d'autres méthodes de traitement sont indiquées pour cette maladie, par exemple: les méthodes de thérapie sous vide, manuelles et réflexolaser, dont la mise en œuvre ne peut être confiée qu'à un médecin certifié..

De plus, il est recommandé de changer radicalement votre mode de vie. En particulier, le vertébrologue conseillera définitivement à son patient de bouger plus, alors qu'il est préférable de marcher au grand air, ainsi que de respecter les principes d'une alimentation saine. Tout d'abord, vous devez exclure les aliments excessivement gras, frits, épicés, fumés et salés de l'alimentation, limiter la consommation de sucre.

À la maison, vous pouvez éliminer une autre cause d'inconfort dans la gorge - les problèmes du tractus gastro-intestinal. Dans de tels cas, l'adhésion à un régime alimentaire spécial est associée à la prise de médicaments prescrits par un médecin..

Dans le cas des maladies ORL, en plus des médicaments, il est recommandé de se gargariser la gorge quotidiennement avec les moyens suivants:

  • un soda;
  • solution contenant de l'iode;
  • «Furacilin»;
  • infusion d'herbes aux propriétés antiseptiques, comme la camomille.

Lorsqu'une boule dans la gorge apparaît pour des raisons psychogènes, des exercices de respiration sont montrés, alors qu'il n'est pas recommandé de penser constamment aux problèmes, mais il est préférable de surveiller de près les mouvements de déglutition afin qu'ils ne deviennent pas plus fréquents. La gymnastique respiratoire est la suivante:

  • mouvements respiratoires profonds et rares, tandis que l'expiration doit être deux fois plus longue que l'inspiration;
  • respiration dans un sac (durée 10 minutes, pendant que vous devez inspirer, retenez votre souffle pendant 10 secondes, puis expirez dans le sac).

Traitement

Le programme de thérapie dépendra du facteur étiologique identifié. Il est à noter qu'il est loin d'être toujours possible d'éliminer ce symptôme par un traitement conservateur; une intervention chirurgicale peut être nécessaire..

Si la cause de la manifestation de ce symptôme était une maladie gastro-entérologique, un régime alimentaire doit être prescrit en plus du traitement médicamenteux. La nutrition diététique peut inclure les éléments suivants:

  • élimination complète des aliments gras et lourds de l'alimentation;
  • l'alcool et les substituts ne doivent pas être consommés;
  • les aliments qui peuvent provoquer une fermentation dans l'estomac sont interdits;
  • la conservation, les marinades, les sauces épicées et grasses sont également interdites.

La nutrition du patient doit être basée sur les recommandations suivantes:

  • la nourriture doit être légère, mais en même temps fournir au corps la quantité quotidienne requise de minéraux et de vitamines, de protéines et de glucides;
  • les repas doivent être fréquents, en petites portions, avec un intervalle d'au moins 3 heures entre les repas;
  • une quantité suffisante de liquide par jour - vous devez boire au moins 2 litres d'eau, la quantité exacte est consommée en fonction du poids de la personne;
  • la nourriture doit être liquide, en purée ou râpée;
  • mode de cuisson optimal - ébullition, cuisson sans matière grasse, cuisson à la vapeur.

Le tableau alimentaire exact est déterminé individuellement.

Une thérapie utilisant la médecine traditionnelle est possible, mais seulement après consultation du médecin traitant et en complément du traitement principal ou comme moyen de prévention.

La prévention

Il est plus facile de prévenir toute condition que de guérir le problème et ses conséquences. Cela s'applique également à une boule dans la gorge. Pour la prévention, vous avez besoin de:

  • éviter les situations stressantes et conflictuelles;
  • alterner les périodes de travail et de repos, allouer 8 heures par jour au sommeil, le surmenage peut entraîner un stress prolongé;
  • traiter en temps opportun les ARVI, et non de manière indépendante, mais après avoir consulté un médecin;
  • prendre soin de l'immunité, vacciner en temps opportun, prendre des vitamines;
  • adhérer aux principes d'une alimentation saine, inclure dans l'alimentation autant de légumes et de fruits que possible, réduire la quantité d'épices au minimum;
  • mener une vie saine, en particulier, être à l'air frais plus souvent, de préférence au moins une heure, et il vaut mieux non seulement s'asseoir sur un banc, mais marcher ou faire du vélo, aller nager;
  • subir une fois par an un examen médical préventif, y compris une visite chez un neurologue, qui permettra d'identifier d'éventuels problèmes de santé à temps;
  • si l'activité professionnelle est associée à une production nocive, il est impératif d'observer des mesures de sécurité afin de protéger l'organisme des effets négatifs.

L'apparition fréquente d'une boule dans la gorge et un inconfort prolongé en même temps peuvent indiquer une maladie possible qui nécessite un traitement compétent. Par conséquent, il est recommandé de consulter un médecin pour écarter diverses complications..

Traitement des troubles psychogènes

Pour les problèmes psycho-émotionnels qui ont conduit à l'apparition d'une boule dans la gorge, les patients se tournent vers un psychologue ou un psychiatre. Ils aident à faire face aux facteurs de peur et d'anxiété. Les médecins utilisent la technique pour calmer le patient, lui apprennent à arrêter rapidement d'avoir peur et de s'inquiéter. Avec une maladie plus grave de la névrose du pharynx, les spécialistes surveillent en permanence l'état du patient, excluent le risque de développer une tumeur au cerveau, la sclérose en plaques ou la syphilis, prescrivent un traitement spécial.

Troubles psycho-émotionnels

Un symptôme concomitant de maladie somatique est également une boule dans la gorge. Pour se débarrasser de ce sentiment désagréable, il est nécessaire de rechercher la cause de l'apparition de violations. Cela vaut non seulement pour les somatiques, mais aussi pour les troubles psycho-émotionnels..

Ce sont ces maladies qui peuvent donner l'impression qu'il y a une boule dans la gorge après avoir mangé. Tous les problèmes qui surviennent sur une base nerveuse sont accompagnés de divers symptômes, y compris une gêne au niveau du larynx. Si vous avez une fois dérangé une boule dans la gorge après un repas dans un contexte de stress, à l'avenir, sans raison apparente, une deuxième fois est possible..

Une sensation désagréable se forme à la suite de la tension des muscles musculaires du larynx inférieur. C'est pourquoi les médecins prescrivent des sédatifs pour vous aider à vous détendre. Le plus souvent, la valériane est utilisée, vous pouvez boire une boisson chaude, par exemple du lait, pour soulager les symptômes d'anxiété.

Si les troubles psychologiques ne sont pas une source de boule dans la gorge après avoir mangé, vous devez demander l'aide d'un médecin. Il ordonnera des tests pour déterminer d'autres anomalies dans le corps qui provoquent des symptômes similaires..

Une boule dans la gorge après avoir mangé est un symptôme alarmant. Il devrait recevoir l'attention voulue, car cela peut être une manifestation de diverses conditions pathologiques..

Ce signe apporte beaucoup d'inconfort à une personne et peut même provoquer une dépression. Par conséquent, il est très important de déterminer la véritable cause de la maladie..

Lorsque la sensation de corps étranger est associée à un mal de gorge

L'apparition d'un mal de gorge et d'une boule est typique de ces pathologies:

  1. Amygdalite aiguë, qui se manifeste par une augmentation de la température, une faiblesse et parfois des nausées. Mal de gorge, douloureux à avaler des aliments liquides et solides.
  2. Pharyngite aiguë, qui survient souvent avec des infections respiratoires aiguës (d'origine virale, fongique ou bactérienne). Manifesté par un mal de gorge, une sensation de mucus, de transpiration et une boule dedans, toux sèche.
  3. Laryngite aiguë, qui peut également être une manifestation d'infections respiratoires aiguës ou survenir avec une hypothermie et un travail excessif de la voix. Elle se manifeste par un enrouement de la voix, des maux de gorge, qui peuvent être aggravés par la déglutition, une sensation de sécheresse, de transpiration, des grattements dans la gorge. La toux est sèche au début, douloureuse, mais bientôt les expectorations commencent à tousser.
  4. Abcès paratonsillaire - imprégnation avec du pus de tissu près des amygdales (le plus souvent - un). Il se développe comme une complication de l'amygdalite purulente ou de la pharyngite purulente. Se manifeste par une augmentation des maux de gorge, de la fièvre, des difficultés à avaler, une mauvaise haleine.
  5. Abcès parapharyngé. Dans ce cas, l'abcès est localisé dans l'espace périopharyngé. Ceci, comme un abcès paratonsillaire, est une complication de l'amygdalite purulente, mais il peut également se développer à la suite du pus des sinus nasaux qui coule dans le tissu périopharyngé et du pus des racines des dents. Elle se caractérise par une douleur d'un côté de la gorge, une déglutition douloureuse, une difficulté à ouvrir la bouche, une forte fièvre. Nécessite une intervention chirurgicale urgente, sinon cela peut être compliqué par la pénétration de pus dans les tissus autour des gros vaisseaux du cou, à la suite de quoi des saignements sévères peuvent commencer.
  6. Un abcès de la racine de la langue se caractérise par une sensation de boule dans la gorge, une augmentation du volume de la langue, ce qui l'empêche de se placer dans la bouche et rend la respiration difficile et l'élocution. La température monte, une faiblesse et un malaise apparaissent, le sommeil est perturbé. Un traitement urgent est nécessaire dans le service ORL de l'hôpital.
  7. L'inflammation et l'abcès de l'épiglotte se manifestent par la sensation d'un corps étranger dans la gorge, un mal de gorge, qui augmente avec la déglutition, de la fièvre, des difficultés respiratoires, une voix nasale.

Remèdes populaires

En plus des médicaments, les médicaments traditionnels sont également utilisés pour éliminer une boule dans la gorge après un repas. Mais ils sont autorisés dans le cas d'un examen complet, après un diagnostic précis et les recommandations du médecin. Ceux-ci peuvent être des infusions et des décoctions d'herbes apaisantes, par exemple l'agripaume, le millepertuis, la mélisse.

De plus, le patient doit dormir suffisamment et bien manger. Abandonnez les mauvaises habitudes au profit de l'aromathérapie, des bains relaxants. Si les maladies infectieuses sont souvent perturbées, vous devez vous rincer la bouche avec du soda ou du sel.

Une boule dans la gorge après avoir mangé peut apparaître à un niveau psychogène. Pour surmonter ce symptôme désagréable, soulager l'inflammation et renforcer les muscles, vous pouvez faire des exercices de respiration. Il existe un grand nombre d'exercices qui conviennent comme thérapie thérapeutique..

  • Prenez une courte inspiration et une longue expiration chaque matin..
  • Vous pouvez utiliser un sac en papier pour faire de l'exercice. Il suffit de passer un peu de son temps. Prenez une longue et profonde respiration du sac. Tenez l'air en vous pendant quelques secondes. Après cela, prenez une profonde inspiration..
  • Pour les exercices de physiothérapie, vous pouvez utiliser non seulement le paquet, vous devez connecter le nez. Ainsi que la paroi abdominale antérieure. Inspirez lentement l'air, maintenez pendant un moment et relâchez-le lentement à travers la cavité buccale.

Méthodes pour détendre rapidement le corps

Si vous vous trouvez dans une situation stressante et que vous souffrez de dépression, de mécontentement ou d'une telle condition, nous vous recommandons des moyens rapides et fiables de vous détendre..

  • Essayez de vous concentrer et de ralentir votre respiration. Chaque inspiration et expiration doit durer quelques secondes. En même temps, installez-vous pour que tout le négatif disparaisse avec l'expiration..
  • Le massage ou l'auto-massage est l'un des moyens puissants et abordables. Avec vos propres mains, pétrissez dans la région du cou. Le massage dans la zone sous le pouce contribue également à la tension..
  • Si possible, buvez de l'eau froide en quelques gorgées lentes. Ne buvez pas d'eau glacée. Sinon, il y a aussi des maux de gorge..
  • Trouvez-vous un compagnon agréable. Même si c'est un étranger que vous n'aurez plus à revoir. Partagez simplement vos préoccupations sans même attendre de conseils. Cela deviendra déjà plus facile pour vous du fait que vous venez de parler.
  • Si vous êtes stressé au travail, faites une pause dans votre ordinateur et prenez une tasse de café, de thé, de jus de fruits ou d'eau plate. À propos, la dernière option aide à se détendre et à se calmer beaucoup plus..
  • Essayez d'être plus souvent dans la nature. Une simple promenade sur l'herbe est relaxante. Et les sons de la nature pour notre corps ont une méthode relaxante..
  • L'option la plus extrême est une collation. Mangez n'importe quoi en quantité et autant que vous le souhaitez. Un estomac affamé aggrave la situation.


Laissez-vous reposer plus souvent, surtout au grand air et en harmonie avec la nature

Symptômes accompagnant la sensation d'une boule dans la gorge

La sensation d'une boule dans la gorge se produit rarement sans symptômes supplémentaires. Dans la plupart des cas, il s'accompagne d'autres symptômes, sur la base desquels le médecin peut poser un diagnostic préliminaire lors de la première visite. Le plus souvent, une sensation d'inconfort apparaît en même temps que les problèmes suivants:

  • sensations douloureuses dans la poitrine et le cœur;
  • douleur dans les muscles du dos et d'autres parties du corps;
  • lourdeur dans les membres supérieurs ou inférieurs;
  • frissons ou sensation de chaleur;
  • troubles du tube digestif (éructations, nausées, douleurs à l'estomac);
  • étourdissements et maux de tête;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • faiblesse générale, fatigue.

Parallèlement aux signes ci-dessus, il semble souvent à une personne que quelque chose lui serre la gorge, il y a une sensation de manque d'air, de chatouillement. Lors d'un rendez-vous médical, les patients se plaignent de brûlure ou de grattage dans l'œsophage, de douleurs en avalant ou de peur et d'excitation intenses. Lorsque vous visitez un établissement médical, vous devez décrire en détail au médecin tout ce que vous ressentez, car cela vous aidera à diagnostiquer plus précisément.

Quels examens valent la peine de passer?

En plus des tests, le médecin insistera sur les examens obligatoires en cas de suspicion de cancer:

  1. Laryngoscopie - examen de l'espace et des parois du larynx pour les néoplasmes. Avec l'aide de la laryngoscopie directe (appelée fibrolaryngoscopie), une biopsie est effectuée aujourd'hui.
  2. Biopsie - collecte de cellules du tissu muqueux du larynx pour la recherche en laboratoire. Cette méthode est considérée comme la plus fiable, car les échantillons de tissus sont soumis à une étude microscopique, biochimique et génétique moléculaire détaillée..
  3. Radiographies du larynx et de la poitrine - un moyen d'aider à voir les tumeurs dans la cavité pharyngée et l'étendue de leur propagation.
  4. L'échographie est une autre technique d'imagerie permettant de diagnostiquer la présence de métastases dans le larynx. Seules les plaies dans la région du cou peuvent être une contre-indication, car elles peuvent déformer l'image diagnostique.
  5. La tomodensitométrie est une méthode qui utilise les rayons X et fournit une image en trois dimensions des organes examinés. Dans le diagnostic du cancer de la gorge, la tomodensitométrie fournit un matériel particulièrement précieux, car elle détecte en détail les plus petites modifications de l'état des tissus..

La détection opportune des formations tumorales peut empêcher le développement d'une terrible maladie, et vice versa, l'indifférence aux symptômes rendra la pathologie irréversible! Les cellules cancéreuses commenceront à se diviser intensément, la tumeur se développera et se développera dans les tissus des organes voisins, ce qui entraînera une douleur atroce et la mort..

Vous n'êtes pas sûr de l'exactitude du diagnostic et du traitement qui vous ont été prescrits? Une consultation vidéo d'un spécialiste de classe mondiale aidera à dissiper vos doutes. C'est une réelle opportunité de profiter de l'aide qualifiée des meilleurs des meilleurs et en même temps de ne pas payer trop cher pour quoi que ce soit..

Quand il y a une boule dans la gorge, comme si elle était faite de mucus

Une boule dans la gorge et du mucus se produira avec:

  • syndrome post-nasal, lorsque le mucus d'un nez enflammé ou de ses sinus paranasaux coule à l'arrière du pharynx;
  • exposition à la membrane muqueuse de la gorge de tabac, nourriture épicée, alcool, gouttes nasales vasoconstricteurs. Dans ce cas, l'état de santé ne souffre pas et le "morceau de mucus" n'est observé que le matin;
  • pharyngite chronique;
  • nez qui coule;
  • inflammation des amygdales et du pharynx;
  • rhinite allergique, rhinopharyngite;
  • jeter du contenu gastrique dans la gorge (reflux laryngopharyngé), qui se manifeste par une masse muqueuse et des épisodes de toux sèche.

Que faire?

Puisqu'il existe de nombreuses raisons à l'apparition d'un coma dans la gorge (nerveuse, somatique), vous devez tout d'abord contacter un thérapeute. Sur la base des symptômes existants, le médecin référera le patient pour une consultation avec un ORL, un endocrinologue, un gastro-entérologue, un vertébrologue.

Parfois, les gens essaient de résoudre le problème par eux-mêmes. Certains se prescrivent des médicaments inutiles, d'autres vont à l'autre extrême: laissez les choses suivre leur cours - peut-être que cela se résoudra. Quelqu'un essaie de se débarrasser de la masse en avalant de la nourriture grossière ou en buvant d'énormes quantités d'eau. Malheureusement, le résultat de cet auto-traitement est une perte de temps. Bien sûr, il est possible que la condition se normalise d'elle-même, surtout si elle a été causée par des raisons nerveuses. Mais pour une telle confiance, les maladies somatiques doivent être exclues..

Important! Contacter un spécialiste en temps opportun résoudra le problème dès que possible et aidera à prévenir d'éventuelles complications.

Comment la boule de gorge est-elle traitée??

Lorsqu'une sensation de boule dans la gorge apparaît, il est nécessaire d'en comprendre les causes et de traiter la maladie sous-jacente. Les mesures prises dépendent du diagnostic.

Par exemple, avec l'hypothyroïdie, des préparations d'iode sont prescrites. Et lorsque la thyroïdite auto-immune est détectée, le traitement est plus compliqué, parfois le patient est obligé de prendre les hormones appropriées toute sa vie.

Si la cause est un problème avec la colonne cervicale, une gymnastique spéciale peut être prescrite. En outre, cette condition est traitée avec une thérapie manuelle, sous vide, réflexe et au laser. Le vertébrologue recommande au patient de reconsidérer son mode de vie, de bouger plus, de suivre les principes d'une bonne nutrition.

Pire encore, si une tumeur maligne appuie sur la gorge (bien que cela soit relativement rare). Dans ce cas, le traitement consiste en une radiothérapie, une chimiothérapie ou une chirurgie. Parfois, vous devez utiliser l'une de ces mesures, et parfois une combinaison. Le traitement dépend de la situation.

Si le problème est gastro-entérologique, le traitement se limite au respect d'un régime spécial et à la prise de médicaments appropriés. Cependant, avec une hernie de l'œsophage, une intervention chirurgicale est parfois indiquée..

La nature des mesures thérapeutiques pour les maladies ORL inflammatoires dépend de leur nature - bactérienne ou virale. Des antibiotiques et autres médicaments sont prescrits en fonction du résultat de l'examen. En plus du traitement principal, des gargarismes avec des solutions de préparations contenant de l'iode, de la soude, des infusions à base de plantes, de la furaciline, qui ont d'excellentes propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes, sont prescrits. Dans certaines formes de maladies ORL, la pharmacothérapie est renforcée par des compresses chauffantes.

Traitement des troubles psychogènes

Séparément, il est nécessaire de s'attarder sur le traitement d'une boule dans la gorge, apparue sur les nerfs. La thérapie dans ce cas consiste en l'utilisation à la fois de médicaments et de médicaments et procédures psychothérapeutiques. Si un patient reçoit un diagnostic de dépression, des antidépresseurs et des tranquillisants sont prescrits pour éliminer les conflits externes et internes..

Dans le cas où il devient difficile pour le patient de respirer sur fond d'attaques de panique, un certain nombre de mesures sont prises pour corriger les symptômes du VSD. À la maison, des exercices de respiration peuvent être effectués pour vous aider à vous détendre. Il est utile de respirer dans l'estomac, ainsi que dans un sac en retenant son souffle pendant un certain temps. Un complexe d'exercices de respiration plus précis sera recommandé par le médecin.

Si une bosse apparaît soudainement et pour la première fois, vous pouvez faire plusieurs exercices de respiration sans vous concentrer sur votre état. Dans ce cas, le contrôle des mouvements de déglutition doit être exercé, en évitant leur fréquence. Pour vous aider, vous pouvez boire un peu d'infusion aux herbes ou de thé. À l'avenir, les mesures thérapeutiques sont complétées par des exercices de relaxation pour les muscles du cou et du larynx..

Si les actions effectuées à domicile n'ont pas l'effet escompté, vous devez vous rendre chez le médecin.

Causes physiologiques

Il y a en fait très peu de raisons physiologiques. En gros, tout se résume à un spasme psychosomatique du larynx.

Cela se produit en raison du stress lorsqu'une énorme quantité de corticostéroïdes (hormones du cortex surrénalien) est libérée dans le sang.

Le beau sexe, les personnalités impressionnables, les représentants des deux sexes avec un système nerveux instable sont le plus souvent sensibles au développement de ce symptôme (tout le monde, très probablement, connaît la sensation d'une boule dans la gorge lors d'expériences émotionnelles intenses).

C'est une variante de la norme physiologique. Il existe de nombreuses autres raisons pathologiques..

À quoi ce symptôme peut-il conduire

Une boule dans la gorge s'accompagne toujours de symptômes désagréables: transpiration dans le nasopharynx, sensation d'oppression dans la gorge, irritation et douleur du larynx, troubles du réflexe de déglutition, augmentation de la salivation. Au fil du temps, en fonction de la pathologie concomitante, une personne peut éprouver: crises d'asthme, tachycardie, engourdissement de la langue, pics de tension artérielle, faiblesse musculaire et articulaire, sensation de nausées et de vomissements, flatulences, troubles de la défécation. Avec l'ostéochondrose, des douleurs à la tête et à la poitrine se produisent, irradiant vers la zone des omoplates.

Vous ne pouvez pas ignorer ce symptôme, car vous pouvez ignorer le développement de maladies graves:

  • Tout d'abord, la présence d'un néoplasme malin doit être exclue, le cancer de la gorge est rare, mais il s'agit d'une maladie grave qui nécessite un traitement urgent.
  • Toute inflammation de la membrane muqueuse s'accompagne d'un œdème tissulaire, parfois cela ressemble à une boule dans la gorge. Le danger est qu'avec un œdème sévère, l'accès de l'oxygène au corps est bloqué. L'enflure peut interférer avec la respiration, posant une réelle menace pour la vie.
  • Avec l'ostéochondrose, le tissu cartilagineux est détruit, ce qui peut provoquer un pincement des terminaisons nerveuses, provoquer une hypertension artérielle et augmenter la pression intracrânienne. Si une fistule ou un phlegmon du cou se développe, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. De plus, ces pathologies s'accompagnent de fortes douleurs et de fièvre..
  • Un diverticule de l'œsophage peut devenir compliqué si un vaisseau éclate dans sa paroi, des vomissements de sang s'ouvre et les selles deviennent très sombres. Le reflux gastrique peut provoquer des ulcères gastro-duodénaux, une anémie post-hémorragique. Dans les cas graves, le diverticule peut dégénérer en une formation maligne - cancer de l'œsophage.

Les tentatives pour faire face à ce problème par vous-même se terminent parfois très tristement. Certaines personnes commencent à boire des médicaments totalement inutiles, beaucoup laissent tout se passer d'elle-même et espèrent que le symptôme disparaîtra avec le temps, le résultat d'une auto-médication inadéquate est une perte de temps.

Circonstances supplémentaires de l'apparition d'un coma

Avec des pathologies somatiques

Les pathologies somatiques sont directement liées à l'état émotionnel d'une personne et aux caractéristiques de son caractère. Les plus courants aujourd'hui sont l'ulcère gastroduodénal, l'asthme, la neurodermatite et l'hypertension chronique. Pour que de tels patients se détériorent, tout facteur irritant suffit, et nous parlons d'un facteur psychogène. Ces patients ont souvent une boule dans la gorge. Ainsi, par exemple, avec un ulcère, l'état ne s'aggrave pas à cause d'une violation du régime alimentaire ou d'une activité physique, mais d'une conversation désagréable, qui indique directement la psychosomatique de la pathologie.

Les pathologies avec un tel mécanisme de développement sont traitées pendant une longue période et avec l'implication obligatoire d'un psychothérapeute.

Avec gastrite

La gastrite peut être d'origine neurogène ou toute autre. Quoi qu'il en soit, les patients peuvent avoir une boule dans la gorge. Le facteur provoquant est un niveau d'acidité accru, dans lequel la nourriture est jetée dans l'œsophage, provoquant une irritation. Ainsi, avec une acidité accrue, la sensation de coma se produira à jeun et avec une exacerbation, elle est présente presque constamment.

Avec un faible taux d'acidité, le jus est noté immédiatement après avoir mangé, car la concentration disponible n'est pas suffisante pour digérer les aliments, ce qui provoque leur jet.

Avec une amygdalite

L'amygdalite se produit avec la défaite des amygdales. En même temps, ils gonflent, se couvrent de plaque. Dans les cas particulièrement difficiles, des foyers de nécrose et d'infiltrats purulents se forment. Mais même au stade initial, lorsqu'il n'y a qu'un élargissement des amygdales, les patients se plaignent d'une boule dans la gorge. Cela s'accompagne de maux de gorge, de troubles de la déglutition. Pendant les périodes d'exacerbation, une augmentation de la température corporelle est possible.

Avec gastroduodénite

La gastroduodénite est caractérisée par des lésions simultanées de la muqueuse gastrique et du duodénum. Dans ce cas, la bile est projetée dans la cavité de l'estomac, provoquant des douleurs et des brûlures. L'estomac réagit à cela par une augmentation de l'acidité et de l'inflammation, ce qui peut provoquer un reflux dans l'œsophage. C'est lui qui provoque la sensation d'une boule dans la gorge. Les symptômes typiques de cette maladie sont les brûlures d'estomac, les douleurs épigastriques, la dépendance directe à la nourriture..

Avec la ménopause

Pendant la ménopause, les niveaux hormonaux changent. Une femme devient souvent irritable, les pathologies chroniques s'aggravent, le corps est plus sensible aux infections et aux virus. Ainsi, toutes les maladies énumérées peuvent provoquer une boule dans la gorge avec la ménopause, surtout si elles ont déjà été notées chez une femme.

En plus d'eux, des pathologies telles que la névrose du pharynx et les maladies de la glande thyroïde peuvent être distinguées. Le premier est formé à la suite de changements dans l'état psycho-émotionnel pendant la ménopause. Le second est causé par des changements hormonaux. Dans tous les cas, la présence de symptômes nécessite un diagnostic minutieux..

Pendant la grossesse


Une boule dans la gorge pendant la grossesse est directement liée à la toxicose
Lors du portage d'un bébé, une boule dans la gorge est le plus souvent associée à une toxicose. Des vomissements constants, une incapacité à manger entraînent normalement une irritation de l'œsophage et de l'estomac, ce qui provoque ce symptôme. De plus, les écarts suivants peuvent provoquer un coma:

  • Processus infectieux dans la région du nasopharynx.
  • Blessure à la gorge.
  • Allergies (particulièrement souvent pires pendant la grossesse).
  • Pathologies de la glande thyroïde (peuvent se manifester en raison de changements hormonaux).
  • Stress.
  • VSD.
  • Exacerbation des pathologies gastro-intestinales.

Traitement en fonction de la situation

Les scientifiques travaillent sans relâche à la recherche d'un remède contre le cancer, mais jusqu'à présent, hélas, il n'existe pas de remède absolument fiable et efficace. Lorsqu'une maladie est détectée, la médecine officielle la traite toujours de 2 manières: la chirurgie et la radiothérapie..

Les méthodes, si l'état du patient le permet, sont combinées: d'abord, la tumeur est irradiée, puis elle est retirée. Dans certains cas, une chimiothérapie est prescrite aux patients. Sa signification réside dans la destruction des néoplasmes par la prise de médicaments. La chimiothérapie est également indiquée avant la chirurgie: les médicaments rendent la tumeur plus compacte et plus facile à éliminer.

La médecine alternative a un certain succès dans le traitement du cancer, qui ne se limite pas aux méthodes traditionnelles, mais utilise des méthodes scientifiques, mais pas généralement reconnues, pour traiter une maladie «incurable». Celles-ci incluent, par exemple, la technologie semicarbazide-cadmium des Kachugins.

Ce qui est souvent prescrit

À l'heure actuelle, de nombreux médicaments sont prescrits dans les cas où un mal de gorge et une boule apparaissent. Le médicament spécifique dépend de l'étymologie du problème, car il est impossible de traiter la glande thyroïde et le tube digestif de la même manière.

En plus du traitement principal, souvent dans le programme de thérapie:

  1. Un gargarisme est prescrit.
  2. Utilisez des pommades pour réduire l'enflure.
  3. Les sprays sont utilisés pour soulager les poches, ce qui donne l'impression que quelque chose est coincé.
  4. La nourriture diététique est obligatoire, qui est également conçue pour protéger la membrane muqueuse de l'œdème.

Les principaux médicaments sont prescrits après les examens et doivent battre l'ennemi ponctuellement, ce qui a provoqué ce symptôme désagréable.

Articles Sur La Leucémie