Le polype fibreux-glandulaire est une maladie de l'endomètre, dans laquelle une formation semblable à une tumeur apparaît sur la couche interne de l'utérus, constituée de cellules glandulaires et de cellules du tissu conjonctif.

L'éducation peut apparaître chez des patients d'âges différents, alors qu'elle se présente sous la forme d'une maladie indépendante ou de complications d'autres conditions. Il est à noter que les femmes ménopausées sont plus souvent confrontées à un problème.

Types de maladies

Les experts classent les polypes en fonction du type de cellules qui forment la base de la formation. C'est pourquoi les polypes fonctionnels et basaux sont distingués..

Fonctionnel est considéré comme hormono-dépendant, se produit dans la plupart des cas avec une carence en progestérone et un excès d'œstrogène dans le sang.

Dans ce cas, des conditions favorables sont créées pour la formation d'une formation semblable à une tumeur se développant directement à partir de l'endomètre. Dans les premiers stades, la croissance sur la membrane muqueuse est petite, mais se développe progressivement. De plus, la formation de plusieurs polypes à la fois est possible, ce qui est beaucoup plus courant..

Le polype basal se compose principalement de cellules de la couche basale de l'utérus, a une tige mince, peut atteindre une grande taille et être localisé n'importe où dans la couche interne de l'utérus. Il existe également une classification distincte des croissances basales basée sur les différences dans la structure et la progression de l'éducation..

Les experts distinguent les polypes basaux indifférents, prolifératifs et hyperplasiques. Les premiers contiennent un grand nombre de cellules neutres, les seconds deviennent le plus souvent enflammés et s'accompagnent d'une croissance pathologique de la couche interne de l'utérus.

Le troisième type est considéré comme dangereux, car il se caractérise par la croissance rapide des cellules internes, ainsi que par la formation d'une base assez étendue pour la fixation de futurs polypes.

Étapes et diplômes

Le polype fibreux-glandulaire de l'endomètre, quel que soit son type, se développe en 3 étapes, chacune accompagnée de manifestations distinctes. La seule différence sera le temps pendant lequel la maladie progresse..

Les polypes basaux se développent rapidement et se développent également quel que soit le contexte hormonal de la femme. Malgré cela, toute formation provoque une polypose, qui se développe en 3 étapes.

Le stade initial ou latent est considéré comme le plus facile, car il n'y a aucun symptôme de la maladie et les modifications de la couche interne de l'utérus ne peuvent être observées que lors du diagnostic échographique. En même temps, l'éducation est petite.

Le deuxième stade ou stade progressif s'accompagne de la croissance rapide du polype et de l'apparition de symptômes graves de la part du système reproducteur de la femme. Si la patiente est en période de ménopause, elle peut associer toutes les manifestations à ces changements, ce qui complique le diagnostic.

Le polype fibreux-glandulaire de l'endomètre est dangereux car il peut dégénérer en adénocarcinome

Le stade avancé est caractérisé par l'apparition de plusieurs grands polypes. Cela perturbe le fonctionnement naturel de l'utérus et des appendices, ainsi que des organes rapprochés. Les symptômes sont aggravés, le patient cherche un médecin. Il est à noter que c'est à ce stade que plus de 70% des femmes atteintes de polypose consultent un spécialiste, ce qui complique le traitement, le rend long.

Symptômes

Au stade initial, le patient ne remarque pas de changements dans le système reproducteur, car la formation est petite. Assez souvent, la maladie est latente jusqu'à ce que le polype augmente considérablement en taille.

Après un certain temps, des symptômes apparaissent et deviennent une source de préoccupation:

  1. Trouble du cycle menstruel. Si une femme ne commence pas la ménopause, de tels changements indiquent une violation.
  2. Douleur dans le bas de l'abdomen, aggravée par l'exercice ou le stress.
  3. Inconfort sévère ou même douleur pendant la menstruation.
  4. Périodes abondantes, accompagnées d'une détérioration de l'état général.
  5. Douleur pendant les rapports sexuels.
  6. Changement de cohérence et de quantité de décharge. Ils deviennent gluants et abondants, indiquant une augmentation de l'éducation..
  7. Maux de tête.
  8. Nausées et vomissements, en particulier pendant la menstruation.
  9. Faiblesse générale, apathie, diminution des performances.
  10. Diminution de l'appétit, perte de poids.

Les signes externes de pathologie peuvent être absents, mais le plus souvent, la peau devient froide et pâle, leur sécheresse est notée. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le patient note l'apparition d'ecchymoses sous les yeux, une desquamation de la peau et une petite éruption cutanée. Si un polype se forme dans l'utérus d'une jeune femme planifiant une grossesse, des fausses couches précoces sont notées.

Parfois, une femme parle de douleur paroxystique sévère. Une telle manifestation dans la plupart des cas indique le développement de complications, il est donc recommandé de consulter immédiatement un médecin.

Raisons de l'apparition

Le polype fibreux-glandulaire du type fonctionnel d'endomètre se développe à la suite d'un déséquilibre hormonal dans le corps de la femme et d'un manque de progestérone dans le sang. Dans ce cas, la condition peut être déclenchée par la prise à long terme de médicaments hormonaux à fortes doses. Les polypes basaux résultent de diverses causes.

Les principaux seront les suivants:

  1. Situations stressantes fréquentes, troubles psycho-émotionnels.
  2. Perturbation des processus métaboliques.
  3. Carence en vitamines et minéraux dans le corps d'une femme, carence chronique en vitamines.
  4. Traumatisme fréquent de la muqueuse de l'utérus lors d'un avortement ou d'un curetage afin d'obtenir un échantillon de matériel.
  5. Être en surpoids ou gravement obèse.
  6. Utilisation à long terme de médicaments hormonaux.
  7. Porter un dispositif intra-utérin pendant plusieurs années.
  8. Maladies infectieuses du système génito-urinaire.
  9. Maladies de la glande thyroïde de gravité variable.
  10. Diabète sucré de type 1, hypertension artérielle.
  11. Immunité affaiblie à la suite d'une maladie prolongée.

Les patients à risque ont une prédisposition héréditaire à de telles maladies. Il est recommandé à ces femmes de consulter régulièrement un médecin pour détecter les premiers signes de la maladie..

Diagnostique

Les formations fibreuses-glandulaires ou les polypes localisés sur l'endomètre sont assez difficiles à diagnostiquer sans équipement supplémentaire. C'est pourquoi les experts utilisent plusieurs méthodes pour obtenir des informations plus précises sur l'état de la couche interne de l'utérus..

MéthodeLa descriptionLieu et coût
Entretien général et examen du patientIl aide à évaluer l'état général, ainsi qu'à voir les manifestations externes de la maladie. En outre, un examen gynécologique de la muqueuse vaginale est effectué, ce qui vous permet également de dresser un tableau général de la maladieIl est effectué dans des établissements médicaux privés et publics, dans les cliniques privées, le prix d'un examen complet est de 200 à 300 roubles.
Test sanguin clinique et biochimiqueUne numération formule sanguine complète permet de voir les anomalies dans d'autres organes. Les diagnostics biochimiques peuvent détecter des changements dans les systèmes digestif et cardiovasculaire, ce qui peut aggraver l'évolution de la maladieLa méthode est disponible pour mise en œuvre dans chaque établissement médical. Dans les cliniques privées, le coût est d'environ 300 à 500 roubles.
Test sanguin pour déterminer le niveau d'hormones thyroïdiennes et d'hormones sexuellesL'une des méthodes de diagnostic importantes qui permet de dire si la formation d'un polype était une conséquence d'un déséquilibre hormonal. Le sang pour la recherche est prélevé dans une veine, après quoi, à l'aide d'un équipement spécial, le niveau d'hormones est déterminéIl est effectué dans des laboratoires de diagnostic privés, le prix est d'environ 500 à 700 roubles.
Échographie du système reproducteurLa méthode de diagnostic la plus efficace dans laquelle l'utérus est étudié, ainsi que les appendices, la vessie. Sur l'écran du moniteur, un spécialiste peut voir la taille et le nombre de polypes, le degré de leur germination dans le tissu utérinLes diagnostics sont disponibles dans les cliniques qui disposent de l'équipement approprié. Le prix est d'environ 500 à 800 roubles.
BiopsieLa technique n'est pas toujours utilisée, mais seulement en cas de suspicion de dégénérescence des cellules en cellules malignes. Le spécialiste prélève un échantillon du polype, après quoi il est placé dans une solution spéciale pendant une journée. Ensuite, l'étude des coupes microscopiques de l'échantillon est réalisée à l'aide d'un microscope.Un examen similaire est effectué dans des cliniques publiques et privées. Le coût des diagnostics est d'environ 400 à 800 roubles.

La méthode la plus efficace est considérée comme le diagnostic par ultrasons, qui permet de voir la taille et le nombre de polypes. De plus, l'analyse du niveau d'hormones vous permet d'évaluer l'état général d'une femme..

Quand voir un médecin

Si des signes de polypose apparaissent, il est recommandé de contacter immédiatement un spécialiste pour un examen diagnostique complet. Le traitement de telles pathologies est effectué par un gynécologue.

Même dans le cas où le diagnostic ne révèle qu'un seul néoplasme, il ne faut pas ignorer la maladie afin d'exclure les complications.

La prévention

Le polype fibreux-glandulaire de l'endomètre apparaît chez les femmes d'âges différents, mais il est beaucoup plus facile de prévenir la maladie que de la traiter. Il est nécessaire de respecter les principes d'un mode de vie sain, de manger plus de légumes et de fruits et d'exclure également la consommation d'alcool.

De plus, il est recommandé de faire attention à l'activité physique, qui éliminera l'obésité. Les patients qui prennent des médicaments hormonaux doivent consulter régulièrement un médecin, il surveillera le niveau des hormones sexuelles. Il est également interdit de prolonger indépendamment le cours et d'augmenter la posologie des médicaments..

Pendant la ménopause, il est conseillé à une femme de soulager son état en prenant des médicaments à base de plantes qui normalisent les niveaux hormonaux. La meilleure méthode de prévention de la maladie est considérée comme un examen régulier par un médecin, ce qui vous permet de détecter les signes d'une violation au stade initial.

Si la patiente a une prédisposition héréditaire aux maladies de l'endomètre, l'interruption artificielle de grossesse doit être évitée. Une telle manipulation n'est autorisée qu'en présence d'indications strictes..

Méthodes de traitement

Pour éliminer les symptômes de la maladie, les spécialistes utilisent un traitement médicamenteux standard et autorisent également l'utilisation de recettes de médecine alternative. Dans chaque cas, le schéma thérapeutique est établi individuellement.

Médicaments

Le cours du traitement de la polypose comprend nécessairement plusieurs agents qui ont un effet complexe.

Les médicaments suivants sont généralement prescrits:

  1. Janine est un médicament contraceptif hormonal qui contient de l'éthinylestradiol et du diénogest. Il est prescrit aux patients en âge de procréer avec de petits polypes basaux. Dans ce cas, vous pouvez réduire sa taille à l'aide de pilules. Il est nécessaire de prendre le médicament selon le schéma standard, c'est-à-dire 1 comprimé par jour en même temps pendant 3 semaines. Ceci est suivi d'une pause de 7 jours, le cours se poursuit. Sa durée est d'au moins 2-3 mois. Le prix du médicament est d'environ 1000 roubles. pour 3 assiettes.
  2. Yarina est un contraceptif hormonal, qui est également prescrit aux patients de moins de 35 ans afin de réduire la taille du polype jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement. Le cours consiste à prendre 1 comprimé pendant 21 jours en même temps. La pause entre les plaques est de 7 jours, la durée du cours est de 2 à 4 mois, selon la taille du polype. L'outil est efficace et aide à normaliser les hormones. Le prix d'une assiette de médicaments est de 400 à 500 roubles.
  3. Sumamed est un antibiotique du groupe des macrolides à haute efficacité. Avec la polypose, l'inflammation de la couche interne de l'utérus se développe souvent, de sorte que la suppression de la microflore pathogène vous permet de ne pas aggraver la condition. Il est nécessaire de prendre le médicament sous forme de comprimés, 1 pièce (dose de 1 comprimé -1000 mg) par jour pendant 3-7 jours, en fonction de la gravité de la maladie. Le prix du médicament est de 300 à 500 roubles. par emballage.
  4. L'ibuprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien prescrit pour les douleurs intenses et la fièvre. L'outil a un effet prononcé, le patient doit prendre 2 comprimés par jour pendant 5 à 7 jours. Un traitement plus long n'est pas recommandé en raison de l'effet négatif sur le système digestif et circulatoire. Le prix d'une assiette de fonds commence à partir de 50 roubles.
  5. Ditsynon est un médicament hémostatique prescrit pour les saignements abondants causés par la polypose. Habituellement, une solution pour injection intramusculaire de 2 à 4 ml par jour est prescrite à une femme. La durée du cours est de 5 à 10 jours. Le médicament n'est pas toujours utilisé, mais il aide à arrêter le saignement. Le prix de 10 ampoules du médicament est de 30 à 50 roubles.
  6. Complivit est un complexe de vitamines utilisé dans le cadre d'un traitement standard pour rétablir l'équilibre des nutriments dans l'organisme. Vous devez prendre 1 comprimé pendant 30 jours consécutifs. Le remède améliore l'état général de la femme, rétablit la force et normalise les processus métaboliques. Le prix d'une bouteille de vitamines est d'environ 200 à 300 roubles.
  7. Ferrum-lek est une préparation de fer prescrite pour la polypose, accompagnée de menstruations abondantes et prolongées. Dans ce cas, la femme développe une légère anémie, qui ne fait qu'aggraver l'état général et entraîne des complications. Le médicament est injecté par voie intramusculaire à raison de 2 ml par jour pendant 10 à 14 jours. Le prix de 10 ampoules du produit est de 800 roubles.
  8. L'afobazole est un sédatif léger prescrit aux patientes pendant la ménopause. Habituellement, la polypose s'accompagne d'insomnie, de tension nerveuse.Par conséquent, prendre 1 comprimé du médicament avant le coucher aide à normaliser la maladie. La durée du cours est de 7 à 10 jours. Le prix d'un paquet de comprimés commence à 200 roubles.

Cette thérapie n'est efficace que lorsque de petits polypes simples apparaissent. En raison d'un traitement complexe, l'éducation diminue ou disparaît complètement.

Méthodes traditionnelles

Le polype fibreux-glandulaire de l'endomètre ne peut pas être guéri en utilisant des recettes de médecine traditionnelle. Mais la patiente peut soulager son état avec leur aide..

Les tampons de jus d'ail insérés dans le vagin sont considérés comme une bonne mesure préventive. Il aide à exclure le développement de complications sous la forme d'une inflammation des muqueuses vaginales. Il est nécessaire de hacher quelques gousses d'ail, de presser le jus et d'humidifier un tampon de gaze dedans. Après cela, il doit être inséré dans le vagin, laissé pendant 2 heures. Répétez quotidiennement pendant 2 semaines.

Une combinaison de 6 jaunes bouillis, 5 cuillères à soupe. l. les graines de citrouille pelées et 100 ml d'huile de tournesol constituent un bon mélange thérapeutique et prophylactique. Avant d'ajouter de l'huile, les jaunes et les graines doivent être hachés dans un hachoir à viande. Il est nécessaire de prendre le remède tous les matins pendant 1 cuillère à café, jusqu'à ce que la composition se termine.

La teinture d'agripaume aide à faire face au stress psycho-émotionnel, ce qui aggrave l'évolution de la polypose.

L'outil normalise le sommeil et l'état général. Vous pouvez préparer une teinture à partir de 100 ml d'alcool et 20 g de matières premières sèches pré-broyées. Faites infuser la composition pendant au moins 2 semaines, puis filtrez et prenez 20 gouttes matin et soir. Durée du cours - 10-14 jours.

Autres méthodes

Dans certains cas, la thérapie traditionnelle n'aide pas à faire face à la pathologie, par conséquent, avec la formation de plusieurs grosses excroissances, des méthodes de traitement chirurgicales sont utilisées.

L'hystéroscopie est un moyen facile et peu traumatique d'éliminer les polypes. La procédure est réalisée sous anesthésie générale légère le 3-4ème jour du cycle menstruel.

Un hystéroscope est inséré dans le col de l'utérus dilaté, ce qui permet d'éliminer rapidement les polypes et d'examiner la couche interne de l'utérus. Après la procédure, la femme est à l'hôpital sous surveillance pendant 1 à 2 jours, après quoi elle est autorisée à rentrer chez elle. Habituellement, l'opération ne provoque pas de complications.

La laparoscopie est une autre méthode peu traumatique d'élimination des polypes, qui implique généralement l'ablation simultanée de l'utérus.

Une méthode similaire est utilisée lorsqu'un spécialiste soupçonne la dégénérescence d'un polype en néoplasme malin. Au cours de la procédure, une anesthésie générale est utilisée, à l'aide de plusieurs incisions sur la paroi abdominale antérieure, l'organe est examiné et retiré. La procédure est souvent compliquée et nécessite une longue période de récupération.

L'élimination des polypes au laser est une méthode moderne et la plus sûre d'élimination des lésions. Dans ce cas, un faisceau laser est utilisé et la peau du patient n'est pas endommagée. Après le retrait, le patient peut rentrer chez lui.

Chacune des méthodes vous permet de résoudre radicalement le problème si nécessaire..

Complications possibles

En l'absence de traitement, le patient développera certainement des complications. Le premier et le plus courant est la croissance du polype et l'apparition de plusieurs formations. De plus, la compression de l'urètre, des appendices et de la vessie est possible lorsque les polypes atteignent de grandes tailles..

Une autre complication est l'anémie, qui se développe à la suite de menstruations prolongées et abondantes. La complication la plus dangereuse est la dégénérescence de la croissance en une tumeur maligne..

Les excroissances glandulaires fibreuses dans l'utérus sont considérées comme un problème courant. Les polypes perturbent la fonction des organes et peuvent entraîner une inflammation de l'endomètre. Pour éliminer les symptômes de la maladie, des méthodes de traitement conservatrices et chirurgicales sont utilisées..

Conception de l'article: Vladimir le Grand

Vidéo sur les polypes de l'endomètre

Elena Malysheva parlera des polypes dans l'utérus:

Causes et traitement du polype glandulaire de l'endomètre

Ce que c'est

Il s'agit d'une tumeur bénigne à l'intérieur de l'utérus qui est attachée à un pédicule ou a une base large. Chez les femmes en âge de procréer, pour diverses raisons, une hyperplasie de l'endomètre peut se développer. Les tissus commencent à se développer, l'endomètre s'épaissit et augmente de volume. Si ce processus se produit localement, en un ou plusieurs points, un polype se forme.

Polype glandulaire endométrial - une pathologie gynécologique courante

La taille d'un polype varie de 2-3 millimètres à 3-4 centimètres. Une ou plusieurs formations peuvent être présentes dans l'utérus.

Un polype a trois composants:

  • cellules endométriales;
  • tissu conjonctif;
  • canal vasculaire central.

Toutes les tumeurs sont dangereuses, tout d'abord, par la dégénérescence des cellules bénignes en cellules malignes. Les polypes glandulaires sont moins sujets à la malignité que les autres types de tumeurs, mais la probabilité que cela augmente avec la récidive de la maladie et un traitement chirurgical de mauvaise qualité.

Le polype peut interférer avec la grossesse. Il est difficile pour un ovule fécondé de pénétrer dans la zone touchée de l'endomètre en raison d'une circulation sanguine altérée. Même si l'implantation a eu lieu, le risque de fausse couche et de grossesse manquée aux premiers stades augmente.

Raisons de l'apparition

Le polype peut survenir chez toute femme en âge de procréer. La formation de tumeurs est facilitée par:

  • augmentation des niveaux d'oestrogène, une hormone féminine;
  • maladies inflammatoires reportées;
  • inflammation de l'endomètre de l'utérus - endométrite, annexite, ovariite;
  • port prolongé d'un dispositif intra-utérin;
  • avortement, fausse couche, suivi d'un curetage de l'utérus.

Le groupe à risque comprend les femmes souffrant de diabète sucré, d'hypertension, d'obésité, de maladies thyroïdiennes.

Souvent, des tumeurs bénignes se développent dans le contexte d'un trouble de la fonction hormonale des ovaires. En même temps que les polypes, d'autres maladies peuvent être diagnostiquées: fibromes utérins, endométriose, adénomyose, ovaires polykystiques, tumeurs du sein.

Symptômes

Un seul petit polype peut facilement ne pas produire de symptômes spécifiques. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les symptômes suivants apparaissent:

  • menstruations longues et abondantes;
  • saignements intermenstruels;
  • spotting après un rapport sexuel;
  • l'apparition d'une leucorrhée abondante et inodore;
  • crampes douleurs abdominales basses

Une perte de sang constante conduit au développement d'une anémie. L'état général de la femme s'aggrave, une faiblesse, des étourdissements, des maux de tête fréquents se développent.

Les symptômes d'un polype sont similaires à ceux de nombreuses autres conditions gynécologiques. Ils nécessitent un examen professionnel.

Des symptômes désagréables vous obligent à consulter un médecin pour un traitement

Diagnostique

Pour diagnostiquer un polype glandulaire, vous devez mener les études suivantes:

  • examen vaginal à l'aide d'un spéculum gynécologique;
  • Échographie des organes pelviens;
  • hystéroscopie.

Un examen vaginal révélera d'éventuels polypes sur le col de l'utérus. Au cours de l'échographie, le médecin verra une cavité utérine légèrement dilatée, une couche épaissie de l'endomètre avec des excroissances d'une structure homogène incluses.

Pendant l'hystéroscopie, un système optique spécial est inséré dans la cavité utérine à travers son col de l'utérus. Avec son aide, les polypes seront visualisés - des tumeurs uniques ou multiples de forme ronde ou oblongue.

Traitement

Le traitement conservateur du polype glandulaire de l'endomètre est inefficace. La polypectomie endoscopique est le moyen le plus fiable de se débarrasser de la formation. Il s'agit de l'ablation chirurgicale des tumeurs pendant l'hystéroscopie et le curetage ultérieur de la couche fonctionnelle de l'endomètre.

L'opération présente les avantages suivants:

  • n'est pas une cavité et ne nécessite pas de suture;
  • le chirurgien contrôle complètement le déroulement de la procédure;
  • courte période de récupération.

Avant qu'une opération de suppression de la formation ne soit programmée, il est nécessaire de subir un examen. Voici une liste des procédures requises:

  • tests sanguins cliniques et biochimiques;
  • test de glycémie;
  • colposcopie;
  • frottis vaginal pour déterminer le degré de pureté;
  • écouvillon vaginal pour les infections cachées;
  • électrocardiogramme;
  • fluorographie

Ils sont prescrits pour identifier les contre-indications possibles. Les restrictions pour l'opération comprennent:

  • processus inflammatoires dans les organes du système génito-urinaire;
  • rhumes ou maladies infectieuses;
  • les infections sexuellement transmissibles;
  • saignements utérins abondants.

Dans ce cas, l'opération est reportée jusqu'à ce que l'état du patient soit satisfaisant. En cas de détection d'infections génitales, il est nécessaire de suivre un traitement antibiotique.

La polypectomie est réalisée comme suit:

  • le tractus génital est désinfecté, le patient est anesthésié;
  • le canal cervical est élargi par l'introduction progressive d'instruments spéciaux dans celui-ci;
  • un système optique, un hystéroscope, est inséré dans la cavité utérine, puis un résectoscope. Avec cet outil, le médecin supprime séquentiellement tous les polypes existants, les fait ressortir;
  • après la moxibustion du lit de polype est effectuée par la méthode d'électrocoagulation;
  • la couche fonctionnelle de l'endomètre est grattée. Des échantillons de tissus sont envoyés pour examen histologique.

La cautérisation du lit de polype peut réduire considérablement la probabilité de récidive de la maladie.

L'histologie des fragments de l'endomètre vous permet d'étudier la structure des tissus et d'identifier la cause exacte du développement des néoplasmes. La probabilité de complications après une polypectomie est faible. Les conséquences potentielles comprennent:

  • l'ajout d'une infection bactérienne due à un traitement de mauvaise qualité d'un instrument chirurgical ou à des violations des règles d'hygiène en préparation d'une opération;
  • blessure aux tissus internes lors du travail imprudent du chirurgien;
  • saignement utérin ouvert, provoqué par les caractéristiques individuelles du corps.

Pour éviter les problèmes, vous devez suivre attentivement toutes les instructions du médecin et confier la polypectomie à un chirurgien qualifié.

Après l'opération, la patiente peut rentrer chez elle dans 2-3 jours, à condition qu'elle se sente bien et ne se plaint pas. Le repérage se poursuivra dans les 7 à 10 jours. Les menstruations complètes doivent être attendues au plus tôt 2-3 semaines..

Dans un délai d'un mois après le traitement, des recommandations simples doivent être suivies:

  • ne visitez pas les bains publics, le sauna et la piscine, ne nagez pas en eau libre;
  • de reprendre la vie sexuelle uniquement après un examen de contrôle et l'autorisation du médecin;
  • n'utilisez pas de tampons;
  • éviter les activités physiques intenses et les entraînements intenses;
  • observer strictement l'hygiène intime;
  • adhérer à une nutrition adéquate, exclure l'alcool, les aliments gras et épicés.

Cela évitera le développement de complications possibles et raccourcira la durée de la période de récupération..

L'élimination des polypes est effectuée uniquement sous anesthésie

La prévention

La prévention de l'apparition d'un polype glandulaire de l'endomètre est réduite au traitement rapide des maladies inflammatoires détectées, à une sélection minutieuse de contraceptifs appropriés et à contacter un médecin si des plaintes apparaissent. L'état de votre santé ne peut être laissé au hasard. Voici les cas dans lesquels une consultation avec un gynécologue est nécessaire:

  • l'apparition de saignements intermenstruels;
  • quantité excessive de leucorrhée avec une odeur désagréable;
  • menstruation retardée ou vice versa, raccourcissement du cycle;
  • douleur abdominale basse;
  • inconfort, démangeaisons et brûlures.

Un examen médical et une échographie peuvent révéler de nombreuses maladies à un stade précoce. Un diagnostic rapide facilite leur traitement ultérieur.

Tout sur le polype fibreux glandulaire de l'endomètre

Lorsqu'une femme, après avoir consulté un médecin, découvre qu'un polype s'est formé à l'intérieur de son système reproducteur, elle ne sait souvent pas comment réagir à de telles nouvelles. Qu'est-ce qu'un polype fibreux glandulaire de l'endomètre et comment y faire face, tout le monde ne le sait pas.

Cette pathologie nécessite un traitement, car l'ignorance de ses signes et l'absence de traitement conduisent dans certains cas à des saignements abondants, une infertilité et des lésions oncologiques..

Symptômes

Ces excroissances peuvent se produire à la fois individuellement et en groupes. Les polypes de l'endomètre forment des cellules glandulaires et conjonctives; il se produit à la surface de la muqueuse utérine. La pathologie affecte à la fois les jeunes filles en âge de procréer et les femmes ménopausées..

Les symptômes ne sont pas immédiatement visibles, mais à mesure que le polype fibreux glandulaire se développe, certaines manifestations commencent à l'accompagner:

  • saignement pas pendant la menstruation;
  • douleur dans le bas de l'abdomen, le plus souvent pendant les rapports sexuels;
  • sang saillant après la copulation;
  • violation de la menstruation (aller très abondamment).

En soi, la croissance de l'endomètre ne constitue pas une menace pour la santé, mais elle est capable de se transformer en pathologie cancéreuse à tout moment. Cette probabilité est faible, mais elle existe. Et pour l'exclure, vous avez besoin d'un traitement.

Raisons de l'éducation

Les médecins ne sont pas unanimes sur les causes de la pathologie de la nature glandulaire-fibreuse. Mais la plupart d'entre eux conviennent que pour la formation d'un polype dans l'utérus, une combinaison de deux ou plusieurs facteurs qui provoquent la maladie est nécessaire:

  1. Inflammation chronique et infections affectant l'endomètre et les appendices. Cela conduit souvent à une altération de la circulation sanguine dans l'endomètre et crée un environnement favorable à la croissance des néoplasmes..
  2. Hérédité. Si la mère ou la grand-mère souffre de cette maladie, la femme est à risque.
  3. Déséquilibre hormonal. Lorsque le travail des ovaires est perturbé, ils synthétisent plus d'œstrogènes et il y a un manque de progestérone dans le corps, ce qui conduit à des pathologies de l'endomètre.
  4. Maladies des organes de sécrétion interne.
  5. en surpoids.
  6. Diabète.
  7. Maladie métabolique.
  8. Utilisation à long terme de médicaments hormonaux.
  9. Interruption artificielle de grossesse et autres lésions de l'endomètre.
  10. Dispositif intra-utérin comme moyen de contraception.
  11. Stress fréquent.
  12. Immunité affaiblie.
  13. Fausses couches.

De plus, si après l'accouchement, les particules de placenta restent dans l'utérus de la femme, elles peuvent ensuite former un polype endométrial.

Souvent, l'apparition de tels néoplasmes après une utilisation prolongée est causée par le tamoxifène, un médicament dont l'action vise à lutter contre les tumeurs cancéreuses des glandes mammaires..

Développement pendant la ménopause

Lorsque la ménopause survient, un changement hormonal grave a lieu dans le corps de la femme, ce qui peut provoquer l'apparition et la croissance de néoplasmes glandulaires. Ils peuvent apparaître sur les muqueuses de tout organe creux. Mais à la ménopause, les polypes attaquent précisément l'endomètre tapissant l'utérus.

Après avoir éliminé l'accumulation, le médecin prescrit un traitement médicamenteux en fonction des caractéristiques individuelles du corps de la femme. Dans cette situation, il est nécessaire de prendre en compte la structure du polype et les hormones qui prévalent dans le corps. Ceci est nécessaire pour une récupération rapide, ainsi que pour éviter l'apparition de nouvelles lésions bénignes..

Pendant la grossesse

Si l'enfant a été planifié à l'avance, alors même avant la conception, il est nécessaire de rechercher la présence de pathologies des organes reproducteurs et de suivre un traitement. Mais il arrive souvent que la grossesse soit venue de manière inattendue ou que le polype soit apparu après la fécondation de l'ovule sous l'influence de changements hormonaux.

Dans ce cas, le gynécologue doit observer la dynamique. Si le polype n'augmente pas pendant la grossesse, ne dérange pas la future mère et le bébé, alors ce n'est pas dangereux. Il peut être retiré après la livraison.

Des mesures doivent être prises lorsque des symptômes alarmants apparaissent:

  1. La croissance augmente activement en taille et provoque une inflammation de l'endomètre.
  2. Des taches vaginales apparaissent.
  3. La pathologie se développe dans le canal cervical.

Lorsque de tels symptômes dangereux apparaissent, les mesures suivantes sont prises:

  • ablation chirurgicale (en dernier recours);
  • l'utilisation de médicaments hormonaux (par exemple, Duphaston avec un polype);
  • prendre des antibiotiques en cas d'inflammation.

Les médecins essaient d'éviter la chirurgie pendant la grossesse si possible. Ils recommandent à une femme:

  • minimiser l'activité physique;
  • abandonner l'activité sexuelle jusqu'à la fin de la grossesse;
  • plus souvent que d'habitude pour faire une échographie afin d'observer le néoplasme en dynamique.

Mais il y a des situations où il n'est pas possible d'éviter l'opération. Une femme devra opérer si:

  • la taille de la croissance de l'endomètre est supérieure à 1 cm;
  • le néoplasme se développe activement - de plus de 0,2 cm par mois;
  • il y a une menace d'infection de l'enfant;
  • on soupçonne que la pathologie est maligne;
  • il y a des excroissances polypes;
  • des saignements sévères sont observés, menaçant le cours de la grossesse.

Les opérations sont effectuées pendant la période la plus sûre pour la menace de porter un bébé - de la 16e à la 28e semaine de grossesse. Cependant, en cas d'urgence, l'intervention est effectuée à n'importe quelle période de gestation..

Types de base

L'endomètre, c'est-à-dire le sol à partir duquel le polype pousse, se compose de deux couches principales - fonctionnelle et basale.

La couche fonctionnelle sous l'influence des hormones est rejetée chaque mois avec le sang menstruel. En raison des cellules de la couche basale, il se développe et se renouvelle tous les mois. Au site de formation, les polypes fibreux glandulaires sont de type fonctionnel ou basal. Pour déterminer la violation de la structure de laquelle des couches s'est produite, cela n'est possible qu'en effectuant une histologie après curetage du néoplasme.

Polype glandulaire de l'endomètre basal

L'excroissance repose sur une tige fine et est équipée d'un grand nombre de vaisseaux. À l'intérieur, il se compose de tissu conjonctif, appelé stroma. Dans ce type de formation, les rudiments de fibres musculaires sont présents et les glandes sont réparties de manière chaotique..

Le tissu de la véritable excroissance glandulaire située dans la cavité utérine ne répond pas aux hormones. Par conséquent, la présence d'un polype n'a rien à voir avec les poussées hormonales ou la cyclicité..

Parmi les polypes basaux glandulaires, on trouve:

  1. Indifférent. Constitué de cellules neutres de la couche basale.
  2. Hyperplastique. Principalement composé de tissu conjonctif.
  3. Prolifératif. Sont très susceptibles de se transformer en inflammation.

Croissance glandulaire fonctionnelle

Un polype fibreux glandulaire de l'endomètre de type fonctionnel est le résultat d'une prolifération pathologique des glandes de la couche fonctionnelle de la muqueuse utérine.

Ces néoplasmes répondent aux effets des hormones sexuelles et sont appelés polypes glandulaires de type I. Le développement de cette pathologie est souvent associé à une hyperplasie. Les polypes de ce type, constitués de tissu glandulaire, sont plus susceptibles de dégénérer en une tumeur cancéreuse..

Ces pathologies sont souvent accompagnées de symptômes tels que:

  • menstruations intenses;
  • saignement au milieu du cycle;
  • douleur dans le bas-ventre;
  • écoulement de mucus jaune ou vert du vagin.

Ces manifestations de la maladie ne doivent pas être ignorées. Après tout, plus vite vous saisissez la maladie, plus il est facile de s'en débarrasser..

Type basal

Les polypes fibreux glandulaires qui se sont développés à partir de la couche basale de l'endomètre ont une composition kystique glandulaire ou glandulaire. Certains d'entre eux sont capables de renaître en oncologie..

De telles excroissances peuvent apparaître en raison des restes de placenta à l'intérieur de l'organe reproducteur féminin après l'accouchement ou l'avortement. Dans des circonstances similaires, un type de croissance placentaire se forme..

Les lésions sont enlevées avec la tige. Les petits polypes sont éliminés avec une électrode à aiguille. Et ceux qui mesurent plus de 1 cm sont retirés à l'aide d'un appareil en forme de boucle. Le biomatériau est envoyé pour histologie pour exclure le cancer.

Après élimination des néoplasmes, afin d'éviter les complications, le médecin prescrit un traitement médicamenteux. Il peut inclure des antibiotiques, des antiviraux, des anti-inflammatoires et des antifongiques. Tous les traitements sont sélectionnés individuellement et dépendent des facteurs associés trouvés dans le système reproducteur de la femme.

Variante rétrogressive du foyer glandulaire-fibreux de l'endomètre

Ce type de néoplasme apparaît sur la muqueuse de l'utérus, généralement pendant la ménopause. Habituellement, il atteint une grande taille (environ 3 cm). Plus la femme est âgée, plus les symptômes de la maladie sont inquiets..

Le plus souvent, ces excroissances sont éliminées par grattage avec une histologie supplémentaire. Cela est dû au fait que les cellules du tissu pathologique commencent à acquérir les propriétés d'une tumeur maligne..

Danger de polype

Si vous ne vous en débarrassez pas à temps, diverses conséquences graves sont possibles:

  1. Violation du cycle menstruel. À la suite de troubles hormonaux associés à la formation d'un polype, la menstruation échoue. Les règles deviennent douloureuses, irrégulières et il y a beaucoup de pertes de sang. En plus des symptômes désagréables, la femme commence à souffrir d'anémie. Et cela, à son tour, conduit à une détérioration du bien-être et une diminution de l'immunité..
  2. Infertilité. Si les polypes bloquent le canal cervical, la fille ne pourra pas tomber enceinte. Ils interfèrent également souvent avec la fixation complète d'un œuf fécondé aux parois de l'utérus. Une femme est capable de concevoir si un néoplasme est apparu récemment, mais avec le développement de la pathologie, les chances de devenir infertile augmentent. Des polypes ont été trouvés chez 25% des femmes qui ne peuvent pas avoir d'enfants.
  3. Les fausses couches. L'endomètre déformé par des néoplasmes dans certains cas n'est pas capable de maintenir le fœtus en croissance. Dans ce cas, la pathologie provoque des saignements, ce qui conduit à un décollement placentaire, ce qui a un effet extrêmement négatif sur le développement du bébé..
  4. Grossesse gelée.
  5. Détérioration de la qualité de la vie sexuelle. Avec un polype envahi, une femme ressent souvent de la douleur pendant et après l'intimité. En conséquence, elle perd tout intérêt pour le sexe et cherche une excuse pour éviter les sensations douloureuses..
  6. Dégénérescence en tumeur maligne. Dans ce cas, il existe une menace pour la vie de la femme elle-même..

Les excroissances glandulaires fonctionnelles ont tendance à se développer et plusieurs autres peuvent se former à côté d'un. Par conséquent, vous ne devez pas attendre l'apparition d'encore plus de polypes, vous devez essayer de vous en débarrasser..

Diagnostique

Pour détecter un épaississement de l'endomètre, il existe plusieurs moyens:

  1. Ultrason. Cette technique est inoffensive et indolore, elle permet d'identifier à temps les éventuelles modifications des glandes de la membrane muqueuse. De plus, vous pouvez en apprendre davantage sur l'état des trompes de Fallope et des ovaires.
  2. Hystérosonographie. Il s'agit d'une méthode par ultrasons plus précise dans laquelle une solution saline est injectée dans l'utérus..
  3. Hystéroscopie. Cette procédure est plus informative que les diagnostics par ultrasons. Il est généralement effectué avec un grattage. En même temps, ils peuvent également faire une biopsie en même temps en cas de suspicion d'oncologie cervicale..
  4. Colposcopie et cervicoscopie. À l'aide d'un appareil optique ou vidéo - un colposcope ou un hystéroscope avec une caméra vidéo - vous pouvez trouver n'importe quelle pathologie à la surface de l'endomètre.
  5. Métrographie. Les changements sont détectés à l'aide de rayons X. En utilisant un équipement moderne, la procédure est pratiquement inoffensive.
  6. Examen dans le fauteuil gynécologique. Si les néoplasmes sont proches du col de l'utérus, un gynécologue peut les remarquer lors d'un examen de routine. À la palpation, un épaississement focal du cou est également ressenti.
  7. Recherche en laboratoire. Ceux-ci comprennent: un frottis pour la flore, une culture bactérienne du canal cervical, des tests pour les IST. Étant donné que les maladies peuvent provoquer l'apparition de polypes, de tels tests doivent être effectués.

Traitement

La chirurgie est le moyen le plus efficace et le plus efficace de traiter la maladie. Les polypes sont souvent éliminés par hystéroscopie. Il consiste à éliminer la pathologie et à la prendre pour analyse en même temps. Cela est nécessaire pour exclure la présence de cellules cancéreuses. Avec cette technique, le néoplasme est gratté avec une curette pointue et l'endroit où il se trouvait est cautérisé avec de l'azote ou du courant. Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale. Puis, en une semaine, une femme obtient un secret sanglant de son vagin..

Pour éviter l'infection, une cure d'antibiotiques est prescrite. Après l'opération, un traitement hormonal est utilisé. En outre, pour éviter l'accumulation de sang dans l'utérus, des antispasmodiques sont prescrits, à l'aide desquels la circulation sanguine dans le petit bassin est normalisée et les spasmes cervicaux postopératoires passent..

Parallèlement à cela, une femme se voit prescrire un complexe de multivitamines. Ils aident à augmenter l'immunité du corps et sa résistance aux facteurs externes, ce qui est très important après la chirurgie..

Pour tomber malade moins, vous devez mener une vie saine, passer plus souvent votre temps libre dans la nature, ne pas être nerveux et, bien sûr, n'oubliez pas de passer un examen de routine chez un gynécologue au moins une fois par an.

Polype fibreux glandulaire de l'endomètre: causes de formation, symptômes, traitement

Le polype fibreux glandulaire de l'endomètre est l'un des types de pathologie assez rares. La localisation la plus courante est le fond de l'utérus et les coins utérins.

Un polype de l'endomètre est un néoplasme pathologique spécifique, dont la cause est la prolifération de cellules de l'endomètre (la couche interne de l'utérus avec le stroma sous-jacent) à la suite de modifications de l'appareil récepteur de l'endomètre, dans lequel le nombre de récepteurs d'œstrogènes augmente, ou en raison d'une pathologie vasculaire.

Le polype ressemble à une formation ovale ou ronde, souvent située sur une tige mince, moins souvent sur une base large. Les tailles peuvent varier de quelques millimètres à 1 à 6 centimètres, parfois plus.

Le polype fibreux glandulaire de l'endomètre est constitué de cellules épithéliales du tissu glandulaire et conjonctif. Son danger réside dans une inflammation fréquente, une altération de l'apport sanguin, le développement de l'infertilité, etc., qui conduit à un syndrome douloureux intense, parfois à des conditions potentiellement mortelles.

Les polypes de l'endomètre peuvent être simples ou multiples.

Selon les caractéristiques histologiques, ils sont divisés en types suivants:

  1. Fibreux: la fibrose est une prolifération de tissu conjonctif, ce qui signifie que les excroissances sont principalement constituées de cellules de tissu fibreux ou fibreux.
  2. Glandulaire fibreux: ils comprennent les cellules glandulaires et les cellules du tissu conjonctif dans des proportions égales.
  3. Adénomateuse: le type de pathologie rare et le plus dangereux. Les excroissances se forment principalement à partir de tissus glandulaires; plus tard, sous l'influence d'un certain nombre de facteurs, elles peuvent dégénérer en tumeurs malignes. Ils proviennent de la couche basale et peuvent acquérir une forme glandulo-kystique. Il est rare sous sa forme pure, plus souvent sous forme de tumeurs avec adénomatose focale.

Selon le type, ces formations peuvent réagir aux changements hormonaux cycliques, avec eux les mêmes changements fonctionnels peuvent se produire comme avec la membrane muqueuse interne de l'utérus..

Caractéristiques des polypes fibreux glandulaires

Habituellement, ce type est caractérisé par un cours bénin. La localisation la plus courante est le fond de l'utérus.

Le polype se compose de deux parties: le corps et les jambes. En attachant la jambe au bas du corps de l'utérus, elle se développe dans sa cavité. Atteindre une grande taille, bloque parfois partiellement ou complètement le canal cervical.

Cette caractéristique conduit à l'incapacité de tomber enceinte, et si la fécondation réussit toujours, une fausse couche se produit souvent aux premiers stades..

Raisons de l'éducation

Il existe deux variantes cliniques des processus hyperplasiques de l'endomètre:

Cette espèce est caractérisée par des dysfonctionnements métaboliques prononcés, une production accrue d'œstrogènes ou un nombre accru de récepteurs pour ceux-ci dans la paroi interne de l'utérus.

Dans ce cas, aucune perturbation du système endocrinien n'est observée et la croissance se forme dans le contexte de phénomènes atrophiques de la couche muqueuse de l'utérus (plus typique de la période postménopausique)

On pense que les facteurs suivants peuvent provoquer l'apparition d'une croissance excessive des cellules de la muqueuse utérine:

  • hyperestrogénisme: une condition dans laquelle la production d'oestrogène augmente avec une diminution de la biosynthèse de la progestérone (états dyshormonaux);
  • une augmentation du nombre de récepteurs d'œstrogènes dans la muqueuse utérine;
  • dysfonctionnement surrénalien: certaines des hormones sexuelles sont synthétisées et produites par l'une des couches du cortex surrénalien. Par conséquent, un dysfonctionnement des glandes surrénales peut également entraîner un déséquilibre hormonal;
  • maladies inflammatoires de l'utérus et des appendices.

Il a été prouvé que les œstrogènes sont synthétisés dans le tissu adipeux.Par conséquent, les femmes en surpoids, ainsi que celles souffrant de diabète sucré et d'hypertension constituent un groupe à risque particulier..

Les fausses couches, les antécédents d'avortements, le tabagisme, l'alcoolisme, le stress psycho-émotionnel peuvent augmenter le risque de pathologies de l'endomètre..

Symptômes

Habituellement, la maladie reste asymptomatique pendant une longue période..

Au fur et à mesure que la progression progresse, les plaintes suivantes peuvent survenir:

  • des saignements intermenstruels (saignements du tractus génital qui ne surviennent pas les jours de menstruation, mais par exemple au milieu du cycle menstruel ou les autres jours);
  • dyspareunie (sensations douloureuses pendant les rapports sexuels);
  • écoulement sanglant qui se produit après un rapport sexuel;
  • flux menstruel abondant (ménorragie), que la patiente n'a pas noté auparavant. On peut parler de ménorragie lorsqu'une femme change souvent de produits d'hygiène en raison de leur saturation complète en sang menstruel. Cela peut conduire à une anémie;
  • spotting après l'effort ou à la suite d'un stress pendant la ménopause;
  • écoulement blanc muqueux abondant.

Un autre symptôme courant est l'infertilité..

Si le polype est situé près de la partie isthmique de la trompe de Fallope (dans la paroi du coin de l'utérus), il peut bloquer la lumière, ce qui empêche les spermatozoïdes de se déplacer dans l'utérus, ce qui empêche la fécondation de l'ovule. En outre, une masse croissante peut interférer avec la fixation d'un œuf fécondé à la paroi de l'utérus..

Si une grossesse survient, le polype peut provoquer une mauvaise fixation du placenta et même provoquer son décollement, une malnutrition du fœtus avec le développement d'une fausse couche.

Diagnostique

Étant donné qu'un polype peut exister pendant une longue période, sans se manifester d'aucune manière (asymptomatique), il est recommandé de mener des études de dépistage visant à la détection précoce et au traitement rapide des processus hyperplasiques de l'endomètre.

Les symptômes caractéristiques et l'anamnèse aident à suspecter un polype en croissance..

Différentes méthodes sont utilisées pour confirmer le diagnostic:

Examen échographique (échographie) des organes pelviens

Permet de visualiser un néoplasme ou de révéler un écart entre l'épaisseur de l'endomètre et le cycle menstruel ou un écart avec les périodes ménopausique, pré et post-ménopausique

Méthode de recherche endoscopique (hystéroscopie)

La méthode consiste en l'introduction d'un hystéroscope dans la cavité utérine - un instrument optique spécial avec lequel vous pouvez visualiser l'endomètre avec ses zones hypertrophiées

Diagnostics cytologiques et histologiques

Permet d'étudier la composition cellulaire d'un fragment du tissu prélevé, de déterminer le type de néoplasme, sa bénignité

Un prélèvement tissulaire pour un examen cytologique et histologique peut être effectué au cours de l'hystéroscopie avec biopsie ciblée de la zone hypertrophiée. En outre, la clôture est possible lors de l'opération de curetage diagnostique fractionné des parois de la cavité utérine et du canal cervical..

Le grattage est généralement effectué à la veille de la période prévue ou dans les premiers jours de son apparition.

Souvent, l'apparition d'une hyperplasie de la muqueuse utérine et, par conséquent, de polypes, se produit dans le contexte de tumeurs ovariennes hormono-actives, en particulier chez les femmes ménopausées. Cela signifie qu'en outre, chez ces femmes, il est nécessaire d'étudier en détail les ovaires et les hormones.

Traitement

La thérapie se déroule en plusieurs étapes visant à atteindre les objectifs suivants:

  1. Arrêtez de saigner (le cas échéant).
  2. Restauration de la fonction reproductrice chez les femmes en âge de procréer. Normalisation de la structure de l'endomètre chez les patients en âge de procréer, pendant la ménopause et la postménopause.
  3. Thérapie anti-rechute.

Premier pas

Il consiste en l'ablation complète de l'endomètre avec le polype par curetage diagnostique fractionné. Le matériel retiré est soumis à un diagnostic morphologique minutieux afin de déterminer les tactiques supplémentaires de prise en charge des patients..

Seconde phase

Cette période consiste en un traitement après élimination du polype fibreux glandulaire de l'endomètre. Une hormonothérapie est présentée, qui vise à supprimer la prolifération (réduction de la prolifération) de la paroi interne de l'utérus.

A cette fin, des gestagènes (progestérone) et des agonistes de l'hormone de libération des gonadotrophines sont utilisés. La durée de cette étape doit être d'au moins 6 mois..

Troisième étape

La normalisation du cycle menstruel est réalisée avec la nomination de doses minimales de contraceptifs oraux combinés (COC, contraceptifs).

Les COC ne sont pas prescrits en périménopause.

Quatrième étape

L'observation du dispensaire est indiquée pendant cinq ans après un traitement hormonal efficace.

La prévention

Les examens gynécologiques de dépistage sont une partie importante de la détection précoce et du traitement rapide de divers processus pathologiques. Pour le dépistage des modifications hypertrophiques de l'utérus, une méthode de recherche non invasive est utilisée - l'échographie des organes pelviens à l'aide d'un capteur transvaginal.

En outre, une étude de dépistage importante est la livraison régulière (une fois par an) de frottis pour les études cytologiques et bactérioscopiques. La collecte des frottis doit être effectuée par un obstétricien-gynécologue.

Lorsque des signes de malignité d'un néoplasme (dégénérescence en forme maligne) sont détectés, le traitement est différent et doit être effectué par un médecin-oncologue-gynécologue.

Les polypes de l'endomètre présentent un danger non seulement par la possibilité de malignité (ce qui est extrêmement rare), mais également par un syndrome anémique, l'infertilité et même des conditions septiques. Le dépistage, le traitement rapide et complet minimisent les risques de ces complications.

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le thème de l'article.

Formation: Université médicale d'État de Rostov, spécialité «Médecine générale».

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Même si le cœur d'une personne ne bat pas, il peut encore vivre pendant une longue période de temps, ce qui nous a été démontré par le pêcheur norvégien Jan Revsdal. Son "moteur" s'est arrêté pendant 4 heures après que le pêcheur s'est perdu et s'est endormi dans la neige.

Tomber d'un âne est plus susceptible de vous casser le cou que de tomber d'un cheval. N'essayez pas de réfuter cette affirmation..

L'antidépresseur Clomipramine induit un orgasme chez 5% des patients.

Le médicament bien connu "Viagra" a été développé à l'origine pour le traitement de l'hypertension artérielle.

Le sang humain «coule» à travers les vaisseaux sous une pression énorme et, si leur intégrité est violée, il peut tirer à une distance allant jusqu'à 10 mètres..

Une personne éduquée est moins sensible aux maladies du cerveau. L'activité intellectuelle contribue à la formation de tissu supplémentaire qui compense le malade.

Nos reins sont capables de nettoyer trois litres de sang en une minute.

En plus des humains, une seule créature vivante sur la planète Terre souffre de prostatite: les chiens. Ce sont vraiment nos amis les plus fidèles.

Quatre tranches de chocolat noir contiennent environ deux cents calories. Donc, si vous ne voulez pas aller mieux, il vaut mieux ne pas manger plus de deux tranches par jour..

La carie est la maladie infectieuse la plus répandue dans le monde, avec laquelle même la grippe ne peut pas rivaliser..

Des millions de bactéries naissent, vivent et meurent dans notre intestin. Ils ne peuvent être vus qu'à un fort grossissement, mais s'ils étaient rassemblés, ils rentreraient dans une tasse à café ordinaire..

Dans un effort pour faire sortir le patient, les médecins vont souvent trop loin. Ainsi, par exemple, un certain Charles Jensen dans la période de 1954 à 1994. survécu à plus de 900 chirurgies pour éliminer les néoplasmes.

Le foie est l'organe le plus lourd de notre corps. Son poids moyen est de 1,5 kg.

Sourire seulement deux fois par jour peut abaisser la tension artérielle et réduire le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral..

L'estomac humain résiste bien aux objets étrangers et sans intervention médicale. On sait que le suc gastrique peut dissoudre même les pièces de monnaie..

Presque tout le monde a des analgésiques dans son armoire à pharmacie. Parmi les plus connus, le Nise sous forme de gel, qui aide à faire face à la douleur et.

Articles Sur La Leucémie